Une histoire de chien et chats

Notre bébé Only

5 juillet 2018

Oh ce petit bout, déjà un mois et demi qu’il a rejoint notre maison chérie et qu’il a complètement bousculé notre quotidien. Moi, l’amie des chats depuis toujours, je suis clairement tombée amoureuse de ce chien et je me demande pourquoi j’appréhendais tellement son arrivée ! Oui, un petit (bientôt gros) chien, ça change les habitudes, c’est beaucoup de contraintes mais c’est aussi une complicité hors-norme qui se crée en quelques jours. C’est des câlins par centaine, c’est de l’amour à revendre, c’est un regard qui transmet tellement de choses et je suis si heureuse d’avoir fait rentrer ce bonheur en plus dans notre vie ! 

Only est arrivé à la maison le 22 mai et après quelques jours un peu timide, on a découvert un chiot plein d’énergie qui certes, nous prend beaucoup de temps, mais qui donne tellement d’amour en retour. Je reçois à son sujet chaque jour beaucoup de questions alors je voudrais dans cet article vous donner un maximum d’infos pour répondre à ces dernières. Pourquoi a-t-on adopté Only dans un élevage ? Comment se sont passés les premières semaines avec lui ? Comment se passe son éducation ? Les chatounes l’ont-elles accepté ? Et bien d’autres points. Il faut savoir que Mathieu a toujours rêvé d’un chien, il m’en parle depuis toujours. On attendait simplement le bon moment et la vie a fait que tout s’est accéléré cette année avec la maison et surtout le jardin. On avait enfin une place pour ce petit bout ! Royal Canin nous ont proposé de nous accompagner dans l’adoption, ils nous ont aidé à trouver un élevage de qualité et surtout : on a un spécialiste de la race à notre disposition pour nous aider chaque jour si besoin. Sans parler de l’éducatrice canine que l’on a trouvé sur Lyon qui est déjà venue rencontrer Only, on est on ne peut mieux accompagnés. Je vais donc essayer de résumer tous les conseils que l’on a pu nous donner pour vous raconter un peu tout ça et vous aider dans l’adoption d’un petit chien si besoin.

PS : Il y a beaucoup de blabla dans cet article mais si vous préférez les photos, slidez un peu la page, il y en a plein aussi et je suis certaine que vous allez autant craquer que nous.

1 – Pourquoi avoir adopté Only chez un éleveur ?

Je voudrais commencer cet article par le sujet de l’élevage car ça a été un sujet très discuté quand je vous ai annoncé qu’un bébé chien allait rejoindre notre famille. Je vais donc faire preuve d’une totale transparence pour vous expliquer comment cela s’est passé et vous expliquer notre choix.

Le contexte : trois chats déjà à la maison

L’adoption d’un animal et surtout l’adoption d’un chien n’est pas un acte à prendre à la légère. C’est un engagement sur du très long terme et c’est le quotidien et l’avenir qui sont chamboulés et même si Mathieu en rêvait depuis toujours, j’étais personnellement très dure quant aux « conditions » qui nous feraient sauter le pas. Je voulais un jardin pour qu’il puisse gambader à sa guise et de l’espace autour pour le promener tranquillement. Deux critères remplis à la perfection par la maison actuelle. Mais il était aussi important que le chien s’adapte à la maison, il faut savoir que l’on a déjà trois chats. J’avais un chat nommé Luna, la blanche, et Mathieu en avait un nommé April, la noire, avant que l’on se rencontre ; ensemble, on a adopté Olympe il y a un an et demi. Ce sont toutes les trois des « chats de gouttière » comme on dit. Donc pour maximiser les chances pour que ça se passe bien, on s’était promis d’avoir un chiot. Bien plus important qu’une quelconque race, il était évident qu’un chiot s’intégrerait bien plus facilement à la fratrie qu’un chien adulte qui pourrait totalement déstabilisé les chats. L’adoption en refuge ou à la SPA a donc toujours été compromise pour nous car il y a très très peu de chiots. 

Le contexte 2 : mon partenariat avec Royal Canin

Quand on a su pour la maison, on a su qu’un petit chien rejoindrait notre famille dans les prochains mois. C’était décidé et Mathieu était le plus heureux des hommes. Mais c’est notre partenariat avec Royal Canin qui a accéléré les choses. On travaille ensemble depuis un an et demi et j’ai des contacts réguliers avec eux. Quand on leur a parlé du chien, ils ont trouvé ça génial et nous ont proposé de nous accompagner dans son adoption : nous aider à trouver un élevage, nous accompagner côté éducation, nous accompagner côté alimentation. J’étais un peu stressée quant à l’arrivée future de cette boule de poils, ça m’a beaucoup rassurée. On a donc accepté avec plaisir ! J’ai pu rencontrer les équipes Royal Canin plusieurs fois et même visiter l’usine, ils ont une connaissance du chien et du chat qui est impressionnante et malgré tout ce qui peut se dire sur eux et sur leurs croquettes, je leur fait confiance. J’en parle notamment dans cet article où je parle de l’alimentation de mes chats mais pour rappel rapide, avant Royal Canin, Luna avait de graves problèmes de peau… C’est à force d’échange et de tests de plein de croquettes que l’on a réussi a enfin trouvé un modèle qui ne la rende pas malade. Alors, que voulez-vous, je leur fait confiance et je suis heureuse de travailler avec eux. Comme on était accompagnés, on pouvait se permettre de penser au chien de nos rêves : un akita inu. On n’a pas eu à se prendre la tête pour la recherche, ils nous ont présenté Only, dans un élevage qu’ils connaissaient, on a de suite craqué. C’est chez un éleveur près d’Orléans que nous avons été le chercher : l’élevage se nomme akita inu of kaerizaki et le chien coûte 2000 euros.

Je n’étais pas obligée d’être aussi transparente avec vous mais j’avais envie de le faire parce que je vous dois bien ça. Je ne cherche pas à créer de polémique, vraiment pas, vous nourrissez vos boules de poils comme bon vous semble, vous les adoptez aussi où vous voulez. Je lis avec attention chacun de vos retours et les entends mais en ai assez des critiques non constructives. Je n’ai pas non plus envie de lire une nouvelle fois que mon chien est sponsorisé. Avec ou sans ce partenariat, un chien aurait fait partie de notre vie. Et ça ne change rien à son quotidien que ses croquettes soient offertes par Royal Canin si ? Le plus important à mon sens c’est que nos animaux soient heureux non ? Je vous assure que les miens sont très heureux.

Le choix de se tourner vers un élevage versus SPA

Maintenant que vous avez en tête le contexte, revenons-en au sujet de l’élevage : le fait d’aller chercher Only dans un élevage a déclenché une petite polémique sur les réseaux : Pourquoi prendre un chien en élevage alors qu’il y a tant d’animaux et de chiens abandonnés qui attendent une nouvelle famille ? C’est vraiment une question de contexte comme je l’ai dit plus haut. On avait déjà trois chats donc on voulait un chiot. On a eu le partenariat donc on a pu choisir le chien de nos rêves qui se trouve seulement en élevage. Tout simplement. Mais comme c’est la première fois que j’adopte un animal de race et que c’est aussi la première fois que je passe par un éleveur, j’ai été un peu naïve et je ne m’attendais pas à avoir tant de « remontrances ». Mais si j’en parle aujourd’hui, ce n’est pas par simple « justification » mais peut-être aussi pour démentir quelques idées reçues sur le sujet. Ce n’est pas parce que je passe par un élevage que je méprise les abandons ! Il ne faut pas tout mélanger. Et les éleveurs ne sont pas que des « usines à chiots » ; ceux que l’on a rencontré sont passionnés et fascinés par la race des akita inu qu’ils ont en exclusivité. Adopter chez un éleveur, c’est connaître le passif du chien, son histoire, ses parents. C’est prendre moins de risque quant à son avenir et être rassurés grâce à un échange et une présence de l’éleveur si besoin. Je tiens aussi à exprimer tout mon respect envers celles et ceux qui adoptent exclusivement en refuge ou à la SPA, je l’ai déjà fait et comme je l’ai dit, ni Luna, ni Olympe ni April ne sont de races et ne viennent d’un éleveur mais dans notre contexte actuel, ce n’était pas possible. Ce n’est pas pour autant que l’on méprise les animaux et que l’on ne veux pas leur bonheur ! Loin de là. Mais comme on a pu me le dire en message privé, ce n’est pas parce que des hommes abandonnent leurs animaux qu’on doit tous en faire les frais… Il faut je pense plutôt lutter contre l’abandon plutôt qu’attaquer les éleveurs.

Mon histoire personnelle avec la SPA

Pour illustrer un peu plus cette partie, je voulais revenir rapidement sur une petite histoire personnelle avec la SPA. Je ne fais pas du tout de généralité mais vous êtes nombreuses à m’avoir écrit avec une histoire similaire à la mienne. Donc je pense qu’il est bon d’avoir ses infos en tête avant d’adopter un chien ou chat adulte sans connaître son passé. Quel qu’il soit, c’est gérable, évidemment, mais tout le monde n’a pas tout le temps le temps ni l’énergie pour gérer un passif compliqué. J’ai adopté en 2012 mon premier chat à la SPA de Montpellier et cela a été plutôt compliqué. Quand on adopte un animal abandonné, on l’adopte avec son histoire, son passif, ses problèmes… Et on a toujours pensé que ma petite Chiara avait été battue. Après s’être cachée pendant très longtemps, elle a fini par venir vers moi et tout s’est parfaitement bien passé avec moi. Mais avec les autres, ce n’était pas si simple. Elle était agressive et même souvent méchante, que cela soit avec les autres personnes ou pire avec les autres chats. Quand je l’ai emmenée avec moi à Lyon, elle a fait vivre un véritable enfer à notre autre chat qui s’est laissé mourir peu après l’arrivée de Chiara. Je l’ai énormément aimée mais je n’ai jamais réussi à créer ce lien que j’ai pu créer avec Luna ou Olympe que j’ai eu bébé et j’avoue que cela m’a beaucoup blessée. Je ne dis pas que c’est juste à cause de son passif mais avec tous les chats que j’ai eu bébé depuis (Luna et Olympe), je remarque que cela a été bien plus simple donc j’avais logiquement une certaine appréhension quant à l’adoption d’un animal adulte et préférait choisir la facilité.

On dit que le lien avec un chien est encore plus fort mais du coup son histoire et son passif sont encore plus importants ! On savait que l’adoption n’allait pas être la plus simple du fait qu’il y ai déjà trois chats à la maison et on était en toute sincérité par prêts à assumer le passif d’un petit chien. Cela peut paraître égoïste mais adopter est tellement important que l’on a voulu tout faire pour que cela se passe au mieux. Et trouver un chiot akita à la SPA ou en élevage est tout simplement impossible. Certains diront que c’est un caprice mais les chiens sont tellement différents d’une race à l’autre. S’engager sur autant d’années ne se fait pas à la légère et si on avait privilégier une bonne action pour que ça se passe mal, on l’aurait regretté… Attention, je ne suis pas du tout en train de dire qu’il ne faut pas adopter en refuge, il le faut car des millions de petits bouts y attendent une famille mais il faut être conscient que ça peut être plus compliqué, il faut simplement être prêt à assumer cela.

Le côté « rassurant » d’adopter dans un élevage

Enfin, je vous avoue que je suis de mon côté rassurée de savoir que notre petit chien provenait d’un élevage. Cela dépend évidemment des élevages et le choix de cet élevage était très important pour nous ! On ne voulait pas d’une usine à chiots et de personnes qui élèvent leurs animaux exclusivement pour l’argent. Mais cela n’est pas du tout le cas de l’élevage dans lequel nous avons trouvé notre chien. C’est Mathieu qui les a rencontré avant qu’on aille le chercher et il est rentré totalement enchanté et infiniment persuadé de leur amour pour les akita, une race qu’ils ont en exclusivité tant ils les adorent. Adopter en élevage me rassure car je connais leur histoire, j’ai vu leur parents, je sais qu’ils ont été suivis comme il faut dés la naissance, je peux leur demander conseil… Et je soutiens aussi les éleveurs pour leur boulot de préservation des races. Les akita inu ont failli disparaître après la seconde guerre mondiale, il était à l’époque courant d’employer des peaux de chiens pour confectionner des vêtements et grâce à des passionnés de cette race, ils sont encore là. Alors, voilà, j’ai été assez attristée de lire autant de mal sur les élevages. Il y a du mauvais, comme partout, mais je pense qu’il ne faut pas généraliser.

2 – Pourquoi un akita inu ?

Autant pour les chatons je n’ai jamais eu de chats de race et cela m’était totalement égal, autant pour les chiens, je vous avoue que le côté « race » me rassurait dans le sens où l’on cerne mieux les « traits de caractère » et comme je l’ai expliqué au-dessus, on était dans un contexte plutôt compliqué donc il nous fallait un chien qui s’entendrait avec les chats. Il est vrai aussi que dans ma famille ou dans la famille de Mathieu, on a tous les deux grandi avec des chiens de race, achetés ou pas, donnés par moment mais de race. J’ai grandi avec un border collie dont j’ai gardé un souvenir mémorable et Mathieu avec un boxer. J’aurais d’ailleurs eu dans un premier temps envie de me tourner vers les border collie car je les connais un peu et parce que je sais que ce sont des amours avec les enfants et avec les chats mais Mathieu avait un autre chien en tête : l’akita inu. Il y en a deux dans sa famille et il a toujours été passionné par ce chien. C’est en me faisant découvrir le film « Hatchi », une histoire vraie sur un akita qui attend tous les jours son maître à la gare qu’il m’a fait craquer il y a quelques mois de ça. Ce jour-là, je lui ai dit, ok pour un chien si on a un jardin un jour mais un akita. Plus je me suis renseignée sur cette race, plus j’en suis tombée amoureuse… Je ne sais pas comment expliquer mais ils m’ont parlé ! Et Mathieu en rêvait depuis si longtemps de son akita. On doit vous avouer qu’on n’imaginait même plus un chien dans notre famille mais bien un akita dans notre famille. Quand on a une idée en tête, c’est difficile de l’enlever.

Traits de caractère d’un akita inu

C’est vraiment drôle parce que l’on savait que l’on aurait un akita un jour depuis des mois et dés que l’on en parlait à quelqu’un : « oh, un akita, ça va être compliqué, ce ne sont pas des chiens faciles ». Oui, on sait, on a toujours détesté ce qui était facile de toutes façons. Mais finalement, une fois qu’on l’a, je ne vois pas du tout ce qu’il a de plus compliqué qu’un autre… Peut-être un peu plus têtu ? Il est vrai que quand on en a parlé aux équipes de Royal Canin quand on a visité l’usine en mars dernier, on nous a dit que c’était un chien qui ne convenait pas à tout le monde. Il a un côté plus indépendant et il paraît plus difficile à dresser. Ce chien originaire du Japon reste malgré tout très proche de son maître mais peut se montrer totalement indifférent avec des inconnus, ce qui n’est d’ailleurs pas du tout le cas de notre Only. Le week-end après l’avoir eu avait lieu la crémaillère, on était donc 15 à la maison. Il a de suite été sociabilisé et depuis, tout va bien avec tout le monde, il est justement un peu trop copain avec tout le monde à mon goût… On dit des akita que ce sont de vrais « chiens-chats » et qu’ils n’en font qu’à leur tête. Ca, on le voit quand on est en vadrouille. S’il a décidé de ne pas avancer, il n’avancera pas. Mais comme le ferai un enfant. Sinon, c’est une race dite calme, très intelligente, plutôt têtue et réputée pour avoir un sale caractère (tout comme moi). Je pense qu’il va nous donner du fil à retordre c’est certain mais c’est ça aussi qui nous rendra plus fiers quand il sera bien éduqué. Regardez ce qu’en dit Wikipedia : « L’akita est doué d’une grande intelligence et d’une capacité de raisonnement qui peuvent même déstabiliser ou surprendre ses maîtres. » Ca promet non ? Côté physique, il est absolument craquant bien évidemment. La plupart sont roux grands et athlétiques, d’autres sont blancs ou brungés. C’est le grand frère du shiba inu que l’on a plus l’habitude de croiser en ville et côté fourrure, il a un poil bien fourni, ce que j’adore tout particulièrement : on dirait un vrai nounours… Mais il perdra une quantité de poils impressionnante une fois adulte ! Il faut savoir que les akita sont de grands chiens, on dit « chiens de grande race ». Quand on l’a adopté à 2 mois, il pesait 5 kilos et un mois plus tard il en pesait déjà 10. Adulte, il pèsera entre 40 et 50 kilos.

3 – Quelques conseils quant à l’adoption

Maintenant que vous savez tout sur l’arrivée d’Only, entrons dans le vif du sujet avec quelques conseils si vous voulez vous aussi adopter un petit chien !

Avant l’arrivée d’Only

C’était la quatrième fois que j’adoptais un animal, j’ai déjà adopté trois chats : Chiara dont je parlais au début qui nous a malheureusement quitté il y a deux ans. Luna dont j’ai parlé aussi plus haut et Olympe il y a un an et demi. Mais adopter un chien n’a rien à voir avec l’adoption d’un chat. Il y a tellement de choses à prendre en compte en plus ! Dans la maison, dans un premier temps, il faut anticiper le fait qu’un chiot fait beaucoup de bêtises, il faut donc faire en sorte qu’il en ai le moins possible à faire : ranger un maximum de choses (si on laisse traîner une paire de chaussures, il la mangera, tout est un jouet) ; mettre les tapis à la cave (bon, sur ça, on a voulu prendre le risque car j’aimais bien trop mes tapis pour déjà leur dire au-revoir et on a eu énormément de chance :  une fois seulement, il mangea un tapis, on y ajoute  deux petits pipis). Mais je vous conseille quand même de les enlever. On ne souhaitait pas qu’il monte à l’étage, on a donc installé une barrière de sécurité enfant. Et enfin, il faut acheter tout un tas de choses ! On parlera des tarifs après mais voici une liste non exhaustive de tout ce que l’on a acheté à ce petit coeur avant son arrivée :

  • 15 jouets (environ) : de toutes les matières ; de la corde, du bois, de l’os à mâcher, des trucs qui font du bruit… Il se lasse très vite des jouets (ou pas pour certains) mais il lui faut toujours un nouveau truc. Et s’il commence à manger un tee-shirt, on lui donne un vieux chiffon de cette matière. Il mordille le canapé, on lui donne un truc en tissu. Il mordille un pied de table en bois, on lui donne un bous de bois. Il faut pouvoir pallier à toutes les situations, on avait donc fait le plein de jouets, au début en animalerie puis sur Amazon car je trouve ça très cher pour ce que c’est et ce qu’il en fait… On avait pris un pack dans ce style.
  • Ensuite, il faut évidemment acheter un panier, idem, on s’est tournés sur Amazon car en animalerie, rien de joli et tout hors de prix. Sachant qu’un panier a une durée de vie très courte car le panier, sera lui aussi mangé, malmené, retourné, trainer dans la maison. Mais ce n’est pas bien grave, on ne peut pas l’empêcher de tout faire et je préfère qu’il s’attaque à son panier qu’à notre canapé. De toutes façons, nous, il grandit tellement vite qu’un mois et demi après son arrivée, on va déjà devoir en prendre un plus grand donc ça serait dommage de mettre trop cher dans le premier panier.
  • Côté alimentation, il faut déjà des gamelles, une pour les croquettes et une pour l’eau (fontaine à eau on préfère, j’ai ce modèle là qui fait chez nous chien + chats) mais d’autres gamelles d’eau sont situées un peu partout. Un chien boit trois gouttes toutes les 5 minutes donc il lui faut plein de points d’approvisionnement. On s’occupe aussi évidemment de ses croquettes, pour nous il n’y avait pas de doute, on a pris les croquettes pour chiot Royal Canin mais il y a plein de choix. Il faut prendre les croquettes chiots adaptées au poids qu’il fera adulte, pour nous ce sont les Maxi Puppy et ce, jusqu’à ses 15 mois car la croissance des chiens de grande race est longue. On a aussi acheté tout plein de friandises et notamment les friandises « Educ » Royal Canin que vous avez été nombreuses à me conseiller. Ca nous permet de le récompenser pendant l’éducation avec zéro calorie. Royal Canin nous a offert un travel kit pour nos vadrouilles, ce sont deux petites gamelles + une boite hermétique pour les croquettes qui se transportent partout, on est fan ! (je n’ai pas retrouvé le produit en ligne, mais ça ressemble à celui-là)
  • Il faut enfin de quoi le promener, une laisse si possible qui ne s’allonge pas quand il est petit pour pouvoir lui apprendre la laisse et qui s’allonge pour plus tard pour qu’il soit plus libre. Et au choix, collier ou harnais. Sur ce sujet, je vous avoue avoir reçu un tas d’avis différents… Certains disent que le collier c’est mieux petit pour l’éducation, d’autres que ça leur fait mal. On sait que plus grand on lui mettra surtout un harnais donc pour le moment on alterne les deux : collier en ville et harnais en campagne. Comme ça il teste tout ! Voici le lien de notre harnais actuel.
  • Enfin, on avait pris une couverture pour protéger la voiture et le jour où on a été le chercher et même à chaque fois on a toujours dans la voiture une serviette et des torchons pour le nettoyer : petits vomissement et petits « bavements » à prévoir + évidemment le sac à caca très glamour mais obligatoire !

Je crois que je n’ai rien oublié, on va maintenant parler de prix.

Combien ça coûte ?

L’achat du chien à proprement parler varie entre 300 et 2500 euros selon l’endroit où vous l’adoptez. Ensuite, il y a tous les frais annexes. Pour la totalité des jouets + panier + laisse + gamelles + couverture, je dirais que l’on a dépensé environ 250 euros.

Côté croquettes, le paquet de 15 kilos coûte 50 euros pour un peu moins d’un mois pour les quantités conseillées pour Only. Je dirais donc que ça nous coûte 60 euros par mois mais ça augmentera quand il sera adulte car on devra lui donner des quantités plus grandes. Je pense que ça montera à 70 euros par mois (sans compter les friandises).

Il faut aussi prendre en compte les rendez-vous vétérinaires. On l’a emmené chez le véto dés qu’on l’a eu pour être sûrs que tout allait bien. Une consultation simple coûte environ 30 euros. On a du y retourner il y a dix jours pour le rappel du vaccin (premier vaccin fait par l’éleveur à 2 mois – rappel par nous à 3 mois). Il faut compter environ 70 euros pour ce rappel selon les vaccins que vous faites. Enfin, on a acheté tout ce qui était nécessaire pour traiter les puces et les vermifuges : disons une vingtaine d’euros pour 3 mois. Donc comptez une centaine d’euros de frais véto au début puis 15 euros tous les 3 mois pour que votre boule de poils soit à jour ! Ensuite, les frais peuvent augmenter selon les chiens, ils peuvent évidemment tomber malades, on hésite encore à prendre une assurance santé pour Only, on ne l’avait pas fait pour les chats mais les coûts sont plus faibles, je vous le dirais si on s’est décidé à le faire.

Ses premiers pas avec nous

Tout à commencé par 3h30 de voiture… Pas l’idéal je vous l’accorde mais il était à Orléans donc il fallait bien aller le chercher. Tout s’est vraiment bien passé, il n’avait pas été nourri le matin même, mais on a quand même eu un petit vomi, ce qui est normal. Depuis, Only est un peu moins à l’aise qu’au début en voiture… Il est presque à chaque fois malade donc on va voir pour lui prendre un petit médicament à la prochaine vadrouille. Mais la première fois, tout s’était bien passé. On est rentrés à la maison le soir, il a mangé et bu parfaitement en arrivant puis s’est posé dans son panier, on l’y a attiré avec une ou deux friandises, ça a marché et les premières personnes qu’il a croisé sont évidemment… Les chatounes. Parlons donc de la cohabitation avec ces dernières.

Cohabitation chatounes

Alors, évidemment, notre première appréhension : comment ça va se passer avec les 3 chats ? On avait lu plein de trucs de partout et même les pro n’étaient pas tous d’accord sur comment procéder : laisser les chats dans une autre pièce 24h, les confronter direct ? On a fait comme on le sentait. En arrivant, Mathieu a mis les trois chats à l’étage. Je suis rentrée avec Only et lui ai fait faire un petit tour du propriétaire. Première chose à repérer : les gamelles, évidemment. Ensuite on visite un peu et direction le panier. Il était très calme, ils le sont toujours au début, il est devenu plus foufou au bout de 4/5 jours. Au bout d’une heure environ, quand on a vu qu’il était bien, on a laissé descendre les chatounes et la première qui s’en est évidemment approché : Olympe. C’est la plus jeune, la plus curieuse, ça ne nous a pas surpris. Elle s’est beaucoup approchée et l’a même senti. Only est resté très calme, presque intimidé. On les laissait faire connaissance tout seuls mais on restait évidemment à côté pour pouvoir intervenir si besoin. Ensuite, Luna est arrivée mais plus sur la défensive. Elle a un peu feulé mais ça allait. April n’a pas osé s’approcher. On savait que cela serait plus difficile avec elle. Au fil des jours, April restait à l’étage, Luna vagabondait de plus en plus dehors et Olympe n’a pas changé. Elle est toujours aussi collante et joue même avec Only. Chaque chat réagit différemment… April a toujours été craintive, on s’en doutait donc, elle a mis 6/8 mois à accepter Olympe. On va donc faire preuve de patience, elle redescend à nouveau un peu depuis quelques jours mais Only la course pour jouer, ce qu’April a du mal à accepter. Luna et Olympe grimperont naturellement en hauteur s’il arrive, April prendra la fuite. C’est comme ça.

On a hâte de voir comment ça se passera dans les prochains mois mais si vous êtes bientôt confrontés à cette problématique, voici les principaux conseils que je pourrais vous donner pour résumer :

  • Il faut que les chats aient leur espace, une pièce (ou mieux pour nous, un étage) où le chien ne va pas.
  • Dans les autres pièces, il faut qu’elles aient un endroit en hauteur où se réfugier en permanence : une table, un buffet peu importe, un endroit où le chien ne peut pas aller.
  • Les gamelles des chats doivent être placées en hauteur et le chien ne doit jamais y avoir accès, sinon il lèchera et les chats ne voudront plus manger. On mettait au début les gamelles des chatounes dan la cheminée, c’est fini. Les chatounes mangent sur le buffet dans le salon et Only dans une autre pièce.
  • La litière du chat ne doit pas être accessible par le chien, on l’a surpris à glisser sa tête pour prendre une petite crotte et la manger… Sympa. Le risque aussi est que les chats ne veulent plus y aller car il y aura l’odeur du chien. On a laissé la litière dans la même pièce mais on l’a retournée, les chats peuvent escalader un peu, le chien non.
  • Ca parait logique, mais il faut continuer à donner un maximum d’attention à tout le monde, ne surtout pas délaisser un chat parce qu’un petit chien est arrivé, sinon risque de jalousie.

4 – Bien débuter avec son chiot

Trois jours après l’arrivée d’Only, on a rencontré une éducatrice canine (La voix du chien pour ceux que ça intéresse). On avait eu de nombreux conseils de Royal Canin mais on voulait que quelqu’un rencontre Only et surtout, La Voix du Chien connaît bien les Akita Inu et chaque race a évidemment des spécificités. Les conseils que je vais vous donner ne sont donc peut-être pas valables pour toutes les races mais ce sont ceux que l’on nous a donné avec Only. On sait qu’il va être un grand chien et on sait à quel point un chien peut être insupportable s’il est mal éduqué donc son éducation est très importante pour nous. On veut, malgré sa taille, pouvoir l’emmener partout donc son comportement doit être exemplaire. On a la chance d’être quasiment tout le temps à la maison, on a donc la possibilité de passer beaucoup de temps avec lui, ce qui est très important, surtout au début, car tout ce qu’on lui apprend la première année aura un impact sur toute sa vie. Elle nous a donné un tas de conseils que j’ai mixé avec ceux de Royal Canin pour vous les lister point par point.

– Santé : comme je l’ai dit, rdv véto très important, il faut qu’il connaisse le chien dés tout petit. Il doit être à jour sur les vermifuges, antipuces et vaccins. Tenez vous un calendrier si c’est plus simple. Pour la stérilisation ou la castration, elle se fait autour de 10 à 12 mois pour les grands chiens comme Only, on ne sait pas encore si on le fera de suite, ça dépendra de son comportement. Vers 4 ou 5 mois, les chiens perdent leurs dents de lait, ils peuvent saigner et surtout auront envie de tout ronger pour se soulager : c’est là qu’il faut les bons jouets ! Ensuite, tout devrait rouler mais d’ordre général, consultez votre véto minimum une fois par an ou dés que quelque chose vous semble bizarre : changement de comportement, plus d’appétit, selles étranges… Il est le seul apte à vous renseigner sur la santé de votre animal.

– Les balades : c’est primordial pour tout chien, en jardin ou en appartement et il faut le faire sortir tous les jours dés le début pour l’habituer à son environnement extérieur, même si on a un jardin. Avant le rappel des vaccins, on peut le faire sortir mais il faut faire attention à ce qu’il ne mange pas n’importe quoi (selles d’un autre chien par exemple) car il n’est pas immunisé. On a à cette époque privilégié les balades en campagne. Mais pour l’habituer à la laisse, il faut le faire directement. Mais quand ils sont petits, on favorise de courtes balades, on sort Only environ 20 mn, après il n’en peut plus et il le fait bien comprendre : il s’assoit et stop. Pour la laisse, il s’y est fait assez vite, on a eu de la chance. Et on le lâche parfois dans des endroits que l’on maitrise parfaitement pour le voir courir mais il ne maitrise pas encore le rappel donc il faut faire preuve d’une grande vigilance.

La socialisation : s’il faut sortir le petit dés le début, c’est aussi pour qu’il rencontre d’autres chiens. Plus il sera habitué aux chiens jeunes, plus il sera sociable plus tard. Il en rencontre dans la rue mais si vous avez des proches qui ont un chien, c’est bien de les faire se rencontrer, de faire des balades ensemble.

L’éducation : bébé, il ne sera évidemment pas parfait. Il va mordiller, il va sauter un peu partout, il va vouloir tout manger… Il va falloir dés le début ne pas le lâcher et lui apprendre ce qu’il a le droit de faire ou pas. Comme pour un enfant, l’éducation est très répétitive et c’est parfois décourageant. On arrive pas du tout à faire comprendre à Only qu’il ne doit pas piquer sur la table. On nous a dit de l’ignorer, de le mettre dans une autre pièce, de ne surtout pas le gronder, mais parfois ça sort tout seul. Idem quand il nous saute dessus, ça paraît adorable mais quand il fera 50 kilos ? Donc on l’ignore et on le félicite dés qu’on le voit s’assoir en revenant vers lui. Le disputer risque de le bloquer et de rompre directement la confiance. Un « Non » sec et un petit haussement de ton suffit. Ce qui est certain, c’est qu’il faut surtout le féliciter quand il fait quelque chose de bien et même en rajouter. S’il mordille un meuble, on lui passe un jouet, s’il laisse le meuble pour le jouet, on le « surfélicite ». Il faut faire preuve de patience et répéter sans cesse les mêmes choses. C’est un bébé, il ne peut pas tout assimiler d’un coup… Après tout, ça ne dure que 9 à 10 mois, ce n’est rien n’est-ce pas ?

La propreté : oh que ce point me faisait peur… Et qu’est-ce que l’on a de la chance avec Only ! 3 mois et demi, il est déjà propre. Il faut dire qu’on a le jardin donc c’est plus simple que pour celles et ceux qui sont en appart mais dés le premier tour dans le jardin, il a eu le réflexe d’aller dans un endroit caché au fond du jardin pour faire ses besoins. Les premières nuits, on a eu deux trois surprises au réveil mais tellement peu ! On le sort vers minuit puis on le ressort le matin vers 8h. Et il tient le coup ! Si vous avez des problèmes à ce sujet, mettez un papier journal près de la porte d’entrée pour qu’il fasse dessus et surtout : ne nettoyez jamais devant lui, mettez le dans une autre pièce avant de le faire sinon il recommencera, histoire d’avoir toujours un peu plus d’attention.

– Quand on part en vadrouille : que fait-on des animaux en notre absence ? On a en effet la chance de beaucoup bouger. Pour ce qui est des chats, elles peuvent rester seules jusqu’à 3 nuits, on leur laisse un distributeur automatique de croquettes. Au-delà, ma famille passe les voir tous les 2/3 jours pour vérifier que tout va bien, mais on part rarement bien longtemps. Pour Only, on va essayer de l’emmener au maximum avec nous. Cela n’est pas toujours simple de trouver des endroits qui acceptent les chiens mais on trouve, on privilégie les chambres d’hôtes et les Airbnb pour se loger. C’est très important pour nous de le faire bouger dés maintenant car on aimerait vraiment pouvoir voyager avec lui. Si on ne peut vraiment pas, on le laissera dans la famille ou avec quelqu’un dans nos proches qui viendra le garder à la maison.

Il y aurait encore 1000 points à aborder mais  cet article est déjà assez long, je pense avoir repris le principal pour bien débuter avec son chiot !

5 – @OnlyWoof

Pour finir, je laisse la parole à Only qui voulait vous raconter sa journée…

  • 7h : je suis réveillé mais j’attends sagement en bas que papa ou maman descende. Parfois, j’aboie un peu mais pas comme un chien normal, je fais plutôt comme un loup, c’est plus drôle.
  • 7h30/8h : ah enfin, ils sont là, je suis le plus heureux des chiens, je saute de partout, je les lèche comme si je ne les avais pas vu depuis 10 ans… Bah oui, c’est long une nuit. On enchaîne sur la première sortie dans le jardin ! On joue un peu puis c’est mon moment préféré de la journée : la première gamelle ! Jusqu’à mes 4/5 mois, j’ai droit à 3 repas par jour mais dés que j’aurais mes dent définitives, ça sera 2. Donc pour le moment, j’en profite.
  • 8h : on joue ? On joue ? Je sais que vous êtes à peine réveillés, mais moi, je suis en pleine forme ! La balle, le doudou, la corde, le bois, l’os à mâcher, j’ammène tout, ils vont bien finir par craquer.
  • 8h30 : au dodo. Ca y’est, j’en peux plus…
  • Midi : A taaaaable ! Pousse toi Olympe, c’est à mon tour !
  • 12h15 : on joue ? On joue ? Allez juste 15 mn.
  • 12h17 : en fait, j’ai bien trop chaud, je vais me reposer un peu…
  • 12h20 : l’heure de la sieste.
  • 15h : j’essaie de me réveiller mais il fait encore bien trop chaud, je cherche l’endroit le plus froid de la maison pour m’y allonger, le carrelage entre le salon et la cuisine : ma place préférée. Et je garde presque toujours un oeil ouvert pour voir ce qu’ils font.
  • 16h : youpiiii c’est l’heure de la bataille d’eau. Le tuyau d’arrosage est mon meilleur ami en ce moment. Et puis si je donne bien la patte, j’ai même droit à une friandise. Trop facile. J’adore le goûter !
  • 16h15 : allez, je vais redormir un peu. Vous saviez que mon cerveau continuait de se construire jusqu’à mes 4 mois ? C’est pour ça que je dors tout le temps, c’est fatiguant tout ça !
  • 18h : c’est l’heure de la balade, mon moment préféré de la journée ! Viiiiiite on court dans les champs, on se roule dans l’herbe, on joue avec les arrosages automatiques, on fait la course avec papa, on saute sur maman, on lui fait plein de léchouilles. Que j’aime la campagne !
  • 18h30 : petit dodo pour récupérer !
  • 19h30 : ça y’est, c’est mon moment de folie de la journée. Je saute de partout, je glisse sur le carrelage, je veux absolument que l’on s’intéresse à moi. Heureusement, maman vient s’allonger dans mon panier avec moi et papa me fait plein de gratouilles bidou. Je suis au paradis des chiens…
  • 20h : à taaaaable ! J’ai toujours aussi faim !
  • 20h30 : la folie continue, on sort jouer, on rejoue avec le tuyau d’arrosage quand papa arrose les plantes, c’est tellement drôle ! Je suis du coup tout mouillé et je me dépêche de rentrer dans la maison sans qu’il n’ai le temps de m’essuyer pour tout salir. Je joue aussi pas mal avec Olympe, elle est très collante cette petite. Je course Luna, elle saute direct sur la voiture, même pas drôle elle.
  • 22h30 : ça y’est je me pose.
  • Minuit : dernier petit tour dans le jardin avec papa avant de dodo
  • 00h30 : à demain pour de nouvelles aventures !

Voilà à peu près à quoi ressemble la journée type de notre boule de poils chérie. Il ne nous laisse pas beaucoup de répit mais il est tellement sage quand on bosse là-haut. A peine deux mois qu’il est là et j’ai déjà l’impression qu’il est là depuis toujours, c’est fou comme un chien prend en quelques jours une place folle dans notre quotidien… Je pense avoir répondu dans ce très loooong article à l’ensemble de vos questions. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous en avez d’autres. Merci encore pour l’accueil accordé à Only et on le retrouve bientôt en vidéo ! On immortalise au maximum ces mois de chiot, ça passe tellement vite…

Pour l’amour ce petit chien. ♡

Article réalisé dans le cadre d’un partenariat rémunéré avec Royal Canin.

Vous aimerez peut-être

32 Comments

  • Reply Ben 5 juillet 2018 at 13 01 04 07047

    Il est beau ! J’adore la couleur. Merci pour cet article plus que complet. Tout plein de bonheur à vous tous

  • Reply Cassandra 5 juillet 2018 at 14 02 29 07297

    Superbe article! Vraiment très bien détaillé. Il est vraiment trop beau ONLY
    Les croquettes Royal canin je suis mitigé, jamais je n’en donnerais à mon chien, on est parti sur du nutrivet qui est sans céréales et élevée en protéines mais pour ma chatte je prends Royal canin qui lui convient mieux que celle du supermarché ( comme quoi d’un animal à un autre ça n’a rien à voir)
    Les gens auront toujours quelques choses à redire de toute façon. Avec mon ami nous avons un projet d’elevage Canin mais à petit échelle, hors de question d’avoir 10 portées/an, je trouve que c’est du n’importe quoi.
    Bonne continuation avec only et les Chatounes ☺️

  • Reply Purple_Joanne 5 juillet 2018 at 16 04 54 07547

    Oh le bébé qu’est ce qu’il est beau ! Très bel article ! Et je peux comprendre que les akita inu, on n’en trouve pas dans les refuges comme la SPA, et donc que les élevages semblent être une bonne idée (surtout quand comme tu disais ce n’est pas une usine à chiens/chats).
    Mais c’est vrai qu’avec toutes les naissances en ce moment, on retrouve ENORMEMENT de chatons/chiots à l’adoption. Ce qui est horrible car la majorité des refuges SPA sont déjà presque en totalité rempli et avec les naissances, c’est encore pire. Certains refuges n’hésitent pas à euthanasier pour « faire de la place ». Après je dis ça juste à titre informatif, pour les autres personnes qui lirait aussi ton article, et non pour te critiquer. Tu as fait ce choix que je comprends tout à fait!

    Mais c’est vrai que ce bébé est bien beau et je te souhaite de recevoir tout l’amour que les animaux peuvent donner inconditionnellement.

    Bisous

    Joanne

  • Reply Lemoine Virginie 5 juillet 2018 at 17 05 31 07317

    Superbe article! Ca aurait pu être notre histoire sauf que nous avons un seul chat et que notre chien est un husky!

  • Reply douceluciole 5 juillet 2018 at 17 05 51 07517

    Je n’envisage pas du tout d’adopter un chien ou autre mais j’avais envie d’en savoir un peu plus sur votre aventure. Très chouette article mais captivant. J’en ai pas perdu une miette. Par contre y a deux petites boulettes sur la fin « cour » et « n »hesitez » pas. On voit que c’était long pour vous aussi. En tout cas, très chouette article. On voit tout l’amour réciproque que vous vous apportez et c’est ça le plus important!

    • Reply Coralie L. 6 juillet 2018 at 10 10 51 07517

      C’est corrigé, merciii <3

  • Reply Leslie - Tache de Rousseur 5 juillet 2018 at 17 05 57 07577

    Hello,
    tout d’abord félicitations pour ce nouveau venu dans la famille ! Only a l’air adorable et a un super cadre de vie, de quoi me rendre jalouse 😉
    Pour ce qui est de l’achat, si c’est vrai que d’un point de vue éthique je ne suis pas forcément pour le fait de donner une valeur marchande a un être vivant (2 000€ un chien, quand on y pense c’est du grand n’importe quoi je trouve), dans les faits je comprends ta volonté de cadrer votre vie avec lui en prenant un chiot d’une race avec un caractère assez spécifié. J’ai moi-même adopter un chien qui a été abandonné et je dois dire qu’il nous donne beaucoup de fil à retordre, d’un point de vue caractère surtout. C’est loin d’être simple tous les jours malheureusement, ce à quoi je n’étais pas du tout préparée pour cette adoption de mon tout premier chien. Si c’était à refaire… vue ma situation de novice, pas sûr que je referais le même choix du coup.
    L’adoption bien évidemment que c’est le mieux pour l’animal, et c’est aussi vrai que certains éleveurs ne pensent qu’à se faire du fric sur le dos de leurs animaux… mais tous ne sont pas comme ça d’une part, et d’autre part le chiot c’est plus facile à élever.
    Bref, je vous souhaite tout le bonheur du monde 😉

  • Reply plumarosae 5 juillet 2018 at 18 06 04 07047

    Cet article est vraiment complet et agréable à lire, la partie parole d’Only m’a bien fait rire ! En tout cas je ne sais pas si on te le dit souvent mais j’adore ta façon d’écrire c’est transparent, simple et donc forcément agréable à lire en plus de superbes photos et retouches qui embellissent les séances photos qui sont déjà très belles avant ! Une dinguerie ! Hâte de te re lire bientôt

  • Reply Constance 5 juillet 2018 at 18 06 08 07087

    J’adore ton article ! Toujours aussi agréable de voire que tu es totalement transparente avec nous !
    Merci pour les conseils ! Ils me seront très utiles !

  • Reply Lau 5 juillet 2018 at 18 06 37 07377

    Hello super article ! Je pense qu’il y a une petite erreur sur cette phrase et que tu pensais peut-être ‘refuge’ plutôt que ‘élevage’ : » Et trouver un chiot akita à la SPA ou en élevage est tout simplement impossible. »
    Moi j’accueille un chaton mi août j’appréhende beaucoup, j’espère penser à tout, je vais voir si tu as pas déjà écrit un article sur le sujet.
    Bonne soirée

    • Reply Coralie L. 6 juillet 2018 at 10 10 50 07507

      Merci pour l’erreur, c’est corrigé 🙂 Et oui il y a un article que j’ai écrit quand est arrivée Luna, tu as du le trouver depuis 🙂 Tu verras c’est que du bonheur !

  • Reply Mathilde 5 juillet 2018 at 18 06 37 07377

    Hello 🙂 ! J’ai lu ton article en entier et j’ai adoré ! Only est vraiment craquant ! Je me suis totalement retrouvée dans tes mots et cela m’a rappelé l’adoption de mon Shiba Inu il y a un an déjà. Le coup des tonnes de jouets à avoir car il s’en lasse trop vite, c’est toujours le cas chez nous ! Les milliers de léchouilles le matin au réveil c’est aussi notre quotidien, mais c’est tellement de bonheur ! Je pense que ces deux races ont beaucoup en commun et je comprend tout à fait le bonheur que tu peux éprouver avec ce petit Only ! En tout cas je vous souhaite plein de belles aventures avec lui ! Belle soirée !

  • Reply Marine 5 juillet 2018 at 18 06 47 07477

    Merci pour ce super article. J’adopte un bébé Shiba Inu qui arrive chez nous dans 2 semaines. Je suis avec une très grande attention le compte instagram d’Only et tes précieux conseils m’aident à préparer son arrivé. Si tu as des conseils sur les meilleurs techniques d’éducation je suis toute ouïe.
    J’adore ce que tu fais, bravo !

  • Reply margot.gbrt 5 juillet 2018 at 18 06 51 07517

    Trop chouette cet article Coralie !
    J’ai un peu zappé l’avant dernière partie, oui j’avoue mais découvrir la journée type d’Only était très sympa !
    Concernant l’adoption, chacun fait comme il le sent, tu as raison c’est un engagement sur le long terme et il faut penser à tout ! C’est vrai que c’est très bien d’adopter en SPA ou en refuge c’est sûr quand on voit comme ils sont dépassés et toutes les histoires de ces pauvres animaux… l’abandon est vraiment un fléau… mais chacun fait comme il le souhaite. Et je suis sûre que tes animaux sont très heureux ! Hâte de découvrir vos nouvelles aventures ensemble ! et les photos sont si beeeeelllles ! Bravo et merci pour tout Coralie.
    Bisous bonne soirée !

  • Reply Cmessa 5 juillet 2018 at 19 07 06 07067

    Merci Coralie pour cet article très sympa et super complet, (je ne parle même pas des photos trop belles). Personnellement je ne connaissais pas vraiment la race des akita inu, cet article m’a donc permis d’en savoir plus à ce sujet et je trouve Only vraiment magnifique et adorable. Bonne continuation avec tous

  • Reply Méghane 5 juillet 2018 at 19 07 46 07467

    Vraiment top cet article ! Tout ce qu’il faut pour me donner envie d’adopter un chiot… mais c’est pas pour toute suite Je sais que le jour où j’aurai les moyens et le temps pour, j’aurai ton article à portée de main ! Merci pour ton travail acharné et de nous faire partager au quotien ta passion !!

  • Reply Morgane 5 juillet 2018 at 20 08 33 07337

    Moi qui ne suis pas très Akita Inu j’avoue que Only me fais craquer !
    Ton article est super bien, j’ai appris plein de chose et je comprend totalement votre choix de ne pas adopter à la SPA .. En plus ce genre de race n’est pas vraiment celle que l’on retrouve dans ces refuges, et normal que tu veuilles au maximum faire les choses bien pour les chatounes.

    Gros bisous à vous, aux chatounes et à Only

  • Reply Typhanie 5 juillet 2018 at 21 09 42 07427

    Coucou !
    Pour tout avouer je n’ai pas lu l’article en entier … Un peu long mais au moins tu réponds à bcp de questions
    Merci à toi d’être transparente au sujet du partenariat, c’est vrai que ça a du bcp vous aider pour l’adoption et c’est une chance !
    J’adore suivre tes aventures et j’adore tes chatounes et Only est vraiment trooooop mignon

    XOXO

  • Reply Pauline 5 juillet 2018 at 22 10 16 07167

    Très chouette article ! Ça m’a fait revivre notre histoire avec nos boules de poils, le bébé chat qui va avoir 11mois et le bébé chien de 10 mois. J’avais les mêmes appréhension car c’était mon chéri qui voulait un chien, et pas un chien « facile » comme on entendait dire vu que c’est un husky. Mais au final tous les « on dit » de cette race ne sont pas aussi marqués, chaque chien a son propre caractère. Jai hate de voir comment va grandir Only même si tout bébé il est si mignon !

  • Reply Clara 5 juillet 2018 at 22 10 55 07557

    Sans aucun doute l’article que j’ai préféré depuis le début 😀 bravo !

  • Reply Sarah 6 juillet 2018 at 0 12 08 07087

    Bonjour Coralie,

    Juste un petit mot pour vous rassurer à propos du trajet en voiture. J’avais rédigé tout un speech mais mon téléphone s’est éteins et j’ai tout perdu.

    Alors en gros, on a un golden de presque deux ans avec qui le premier trajet c’etait aussi bien passé. Contrairement aux suivants à coup de petits vomito et de tête un peu malade (il faut dire qu’il sait faire la comédie!).

    Le veto nous avait donc conseillé d’attendre. En effet il nous expliquait que les traitements pour les transports sont généralement étudié pour des longs transports comme le train ou l’avion et que ce sont la plupart du temps des traitements à donner quelques jours avant le départ. Pas très pratiques pour juste faire des trajets par ci par là !
    Il nous a aussi expliqué que les chiots avait l’estomac sensibles et l’ouie très persante. Conclusion : la voiture ça tangue et la voix des maîtres et la musiques ça ne fait pas bon ménage. Peu importe si notre conduite est souple ou pas d’ailleurs. Tout ça mélangé à l’angoisse de quitter sa maison… parce que oui, un chien n’a pas la notion du temps et peu être anxieux à l’idee De quitter sa tanière.

    Pour notre part, à raison d’un trajet de 40min aller et 40min retour par semaine, ça a duré 8 mois. De mois de petites galères avant qu’ils ne réclame par lui même les vadrouilles ;).
    Bon, par contre, le mien est sensé être une pâte alors avec votre tête de mule, souvenez vous de cette anecdote : il adore la voiture parce qu’elle est associée aux balades et aux trajets pour aller voir son père qui est le chien de ma grand mère, certes. Il est capable de sauter un mur de deux mètres de haut (oui on est fier mais aussi désemparé :). Par contre pour monter dans le coffre de l’an voiture, il regarde son maître, se couche sur le dos et attend avec amour que celui ci vienne le porter en mariée pour le faire monter dans la voiture. Et ce peu importe si c’est devant les passants ou non ! Bref, une vraie princesse !!

    Tout ça pour dire de ne pas paniquer avec les trajets, il va s’habituer, c’est normal 😉

  • Reply Palounette 6 juillet 2018 at 2 02 42 07427

    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis à propos de l’adoption d’un animal. J’ai eu depuis l’enfance plusieurs chiens, soit de race, soit adoptés en refuge, et après avoir eu pendant 14 ans un labrador acheté en élevage, qui nous a malheureusement quitté il y a quelques mois, j’ai désormais un chat adopté en refuge. Même si chaque cas est différent, les animaux abandonnés ont souvent un lourd passif et un comportement plus difficile à gérer. Il faut le savoir et il faut pouvoir l’assumer. Même si je trouve plus que formidable l’adoption d’animaux abandonnés, faire croire aux gens que c’est facile et que tout se passera forcément bien est un mensonge. L’adoption d’un animal, d’où qu’il vienne est un engagement pour 15 ans en moyenne, et le but c’est que l’animal et le maître soient heureux. Plutôt que de critiquer ceux qui font le choix d’acheter un animal de race, parce que, oui, un chien de race – issu d’un élevage sérieux – aura un comportement et un caractère prévisible, les moralisateurs devraient plutôt s’en prendre à ceux qui abandonnent ou maltraitent leur animal. Pour finir ce loooong commentaire, je souhaite une belle vie à Only qui est absolument craquant !

  • Reply Aurélie - Lejolicarnetdauré 6 juillet 2018 at 9 09 12 07127

    Hello ! Quel bel et grand article ! 🙂 Bon pour être totalement honnête avec toi comme tu l’es toujours avec nous, je n’ai pas lu « tout » ton article, mais les passages qui m’intéressaient le plus comme le caractère d’Only, et quelques lignes des différentes parties.

    Dans un premier temps, bravo pour ton article si complet et bravo pour ces photos toujours aussi magnifiques. Ton bébé Only est juste trop trop trop mignon ! Il est à croquer.

    Ensuite, je suis ravie que tu nous ais partagé cet article, car mon Amoureux et moi, malgré le fait que nous ayons déjà un Spitz Nain, envisageons d’avoir un akita (ou shiba, nous hésitons) lorsque nous aurons notre maison (fin d’année normalement). Du coup, c’est super d’avoir ton ressenti et ton avis. Car comme tu le dis dans ton article, on entend souvent que les Akitas sont des chiens très têtus, très difficile à éduquer et « gueulards ». Donc le premier retour de ton expérience avec Only me rassure un peu 🙂

    Petite question du coup : Only aboie t’il beaucoup ou pas du tout ? En tout cas nous ne l’entendons jamais dans tes stories ^^

    Encore merci pour ton article et tout ton travail. Je te souhaite plein de moments de bonheur avec Only (j’ai mon petit Lutty depuis presque 3 ans et je suis toujours aussi comblée <3 ) De gros bisous <3 <3 <3

  • Reply Amandine 6 juillet 2018 at 11 11 39 07397

    Bonjour Coralie 🙂
    Article long oui, mais article bon !
    Je suis à 100% pour l’adoption en SPA, je privilégie l’adoption à l’achat, comme toi. Mes 2 chatounes viennent de là-bas. Cela dit, je les ai adopté BB et non adultes par peur du passé du chat battu ou sauvage ou méchant. Donc je comprends parfaitement pourquoi vous n’avez pas voulu risquer de faire ce choix avec un chien pouvant peser jusqu’a 50 kilos un chat méchant/traumatisé/anciennement battu qui te donne un coup de griffe ou une petite morsure, ça fait mal ok, mais un chien de cette taille ? Le jour où vous avez un enfant, il le défigure.
    Donc oui l’adoption est mieux que l’achat mais ce n’est pas une réalité absolue et il faut savoir être rationnel dans ses choix. A quoi bon s’enteter à adopter un chien adulte abandonné en spa qui vous fera vivre un cauchemar et qui ne sera pas plus heureux juste pour contenter la « bienséance populaire » ? Il ne faut pas oublier non plus que des gens font du marché noir avec les chiens de race, et qu’ils les abandonnent aussi.
    Depuis petite, j’ai eu 4 chats européens, une british shorthair et ma mère a adopté un cavalier King Charles dernièrement. C’est ok de profiter de tous les choix disponibles et de faire selon nos besoins du moment.
    Après tout, achat en élevage ne veut pas dire qu’il n’y a pas de vices cachés ni de réalité dure derrière.
    Seuls vous savez ce qui est le mieux pour vous et votre petite famille ☺️
    Je vous souhaite que du bonheur avec
    Amandine

  • Reply Naturellement beauté 9 juillet 2018 at 17 05 24 07247

    Coucou! Ton article est extra! Only est vraiment trop beau! Moi aussi je suis comme toi, je suis une amoureuse des chats et mon chéri avait voulu un chien (nous avons choisi un Jack Russel) et depuis je me rends compte qu’il nous donne tellement d’amour que sa fait un bien fou!
    Gros bisous 🙂

  • Reply starbuckscrazyy 12 juillet 2018 at 2 02 09 07097

    Ton article est vraiment très intéressant, surtout sur ta position sur le côté élevage/SPA ! Je ne savais pas que cette race de chien avait failli disparaître, heureusement que des passionnés ont réussi à les sauver !
    Dans les achats, je ne sais pas si vous en avez déjà un, mais un harnais pour la voiture peut être un bon investissement. On en a acheté un pour notre labrador chocolat et c’est une sacré sécurité en cas d’accident, tant pour la boule de poils que pour nous ! Je sais que la législation n’est pas super claire dessus mais au delà de la législation, on a surtout fait primé la sécurité !
    En tout cas, merci pour le temps que tu as pris pour nous expliquer tout ce cheminement !

    • Reply Coralie L. 30 juillet 2018 at 14 02 43 07437

      Oh on l’a aussi c’est vrai que je n’en ai pas parlé, je vais rajouter merci 🙂 Et merci pour ton petit mot adorable !

  • Reply thegreenseptember 12 juillet 2018 at 14 02 40 07407

    Je suis une grande amoureuse des animaux, et Only est tellement beau et a l’air si attachant <3

    Chacun fait ses propres choix et c'est vraiment top d'assumer les tiens. Personne n'a à juger ce que tu fais 🙂

    Pour ma part, je ne peux pas psychologiquement "acheter" un chien car ce n'est pas selon moi un acte marchant d'adopter un chien mais c'est MA conception et tes animaux ont l'air très heureux alors personne n'a à te faire de critiques! (j'espère que je suis claire, je veux pas du tout être jugeante).

    Belle journée à toi!

  • Reply Akita the real life 29 juillet 2018 at 19 07 06 07067

    Bonjour,

    Il existe bien des Akita Inu et Américain en adoption car malheureusement c’est une race à la mode MAIS pas adaptée à tous. Votre akita est encore jeune c’est pour cela que vous n’avez pas encore pu vous rendre surement compte de certains aspects .

    Il existe une association spécialisée dans cette race qui s’occupe donc d’AI AA et Shiba Inu : association Akita Home.

    Ce qui aurait été bien dans cet article spécial Akita pour ceux qui passeraient par là est d’avantages d’informations sur les caractéristiques de cette race primitive mais aussi dans votre paragraphe « santé » des informations telles que le fait qu’ils sont de plus en plus touchés par l’AS le VKH, nombreux soucis de peaux mais aussi la dysplasie… et ca malheureusement aucun propriétaire n’est à l’abris. (Si j’ai zappé cette info je m’en excuse alors).
    Et pour ceux qui veulent d’avantages d’informations sur cette race il existe un site inernet complet nommé Akita sans Tabou & Akita Zen.

    Bonne continuation

    • Reply Coralie L. 30 juillet 2018 at 14 02 41 07417

      Bonjour 🙂 On connaît bien la race, mon copain en a deux dans sa famille. Je connais donc les caractéristiques de la race et j’explique même dans l’article que l’on est suivi par une éducatrice canine spécialisé dans celle-ci pour l’éducation d’Only. J’en ai donc parlé un peu mais je n’ai pas jugé utile d’en dire plus, l’article est déjà suffisamment long et ce n’est pas ce qui intéresse le plus mes lecteurs. Pour les maladies, je suis au courant aussi, on nous a prévenu mais c’est le cas spécifique pour toutes les races, j’en parlerai si la situation arrive un jour chez nous et pourquoi pas un jour dédier un article à la race mais ce n’était pas le sujet 😉

  • Reply SamSam 31 août 2018 at 21 09 10 08108

    Bonjour,
    J’ai lu ton article avec attention et il est super
    Je viens de démarrer des démarches pour adopter un akita dans un élevage et tu as répondu à certaines de mes interrogations. Très intéressant la partie sur l’acclimatation avec tes autres boules de poils car j’ai moi même deux chats et cela m’inquiète un peu.
    J’ai hâte de lire les aventures d’Only

  • Reply Coline 8 novembre 2018 at 13 01 23 112311

    Il est vraiment magnifique ! Tu as fait le bon choix de sauter le pas. Un chien ça donne tellement d’amour…tu ne seras pas déçue.

    J’ai trois chiens à la maison et c’est un vrai bonheur !

    Bon courage pour la suite

  • Laisser un commentaire