Humeurs

Un sentiment d’injustice dans ma recherche de logement

11 mars 2018

Pourquoi quand tout va bien, il faut toujours que quelque chose vienne ternir ce joli bonheur ? Pourquoi des sujets qui me révoltent doivent revenir sur le tapis alors que j’essayais tant bien que mal de les faire taire depuis quelques mois ? Pourquoi faut-il toujours lutter davantage parce qu’on a choisi un chemin en dehors des cases ? Ce matin, j’accuse le coup. J’en veux à la Terre entière et j’ai besoin de mettre des mots sur mes maux pour me sentir plus légère. Mais sur quel sujet ? Sur la recherche de logement quand on a un statut « différent » et sur la plus grande difficulté de la vie tout court dés que l’on a choisi de sortir des cases.

Oui, nous avons réussi à trouver une jolie maison à Lyon et le déménagement approche à grands pas. Mais la plupart d’entre vous l’ont surement suivi sur les réseaux, ça a été un vrai parcours du combattant. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai osé avoir un statut différent des autres. Oui, je suis entrepreneur. Oui, je suis chef d’entreprise. Oui, je suis même blogueuse ! Oui, c’est peu courant. Mais pourquoi cela me donnerait-il moins de droits que quelqu’un en CDI ? Avant d’être à mon compte, jamais l’un de mes dossiers n’avait été refusé. Cadre bien payé à la GMF, ça fait plus rêver les agences et les propriétaires qu’un nom de job que personne ne connaît et que tout le monde imagine éphémère. Si j’aborde le sujet aujourd’hui, c’est parce qu’au delà de nous concerner nous, qui avons réussi à passer au-dessus, il a concerné cette semaine des amis très proches qui voulaient reprendre notre appartement actuel. Il est en CDI classique bien dans les cases. Elle est à son compte, auto entrepreneur (ou aujourd’hui micro entrepreneur). On leur dit au début que ça devrait passer sans problème, ils ont largement 3x le loyer, il y a un CDI sur deux, on ose y croire. Puis une phrase m’a fait sortir de mes gonds et m’a donné envie d’écrire « On a un problème, l’assurance ne comprend pas le statut de votre compagne ».

L’assurance ne comprend pas le statut d’auto-entrepreneur ? Mais sur quelle planète vit cette assurance ? Figurez-vous, chère assurance, que selon l’INSEE (sur des chiffres datant de 2016 qui ont bien augmenté depuis), 10% des « actifs » ou travailleurs seraient entrepreneurs soit 3 millions de personnes en France. Un chiffre assez sérieux pour être pris en compte et être compris non ? Et parmi ces 3 millions, près de la moitié seraient en auto-entreprise ! Ce « statut » comme vous dites concerne 1,5 million de personnes en France et vous ne le comprenez pas ? Avouez tout de même que l’on marche sur la tête… Nous n’avons pas encore eu la réponse définitive mais cela ne sent pas bon et ça me rend dingue de les voir si tristes alors qu’on rêvait de leur laisser notre petit chez nous. Ils le méritent. Ils le méritent tout autant qu’un couple avec deux CDI. Alors, oui, pour eux comme pour nous, il ne s’agissait « que » d’un déménagement, mais parfois un déménagement veut dire beaucoup. On est pas à la rue, loin de là, j’en suis consciente mais parfois, on a des projets, on veut tout simplement quitter un appart étudiant car on a bientôt 30 ans. On veut parfois quitter Paris parce que l’on a envie d’autre chose. Et pour les 3/4 des personnes, on choisi juste de déménager et tout se passe bien. Quand on a un statut différent, on rêve plus de déménager qu’on ne peut le faire… Alors, de très nombreuses personnes choisissent d’utiliser d’autres méthodes pour que cela passe, ce que l’on nous a de nombreuses fois conseillé de faire. Mais est-ce vraiment une solution ?

Le CDI, ce graal incontesté ?

Alors, oui, cette semaine on parlait surtout d’égalité entre les hommes et les femmes et je soutiens on ne peut plus cette cause. Mais aujourd’hui, je voudrais soulever un problème d’égalité entre les CDI et l’ensemble des autres statuts. Que l’on soit intérimaire, profession libérale, chômeur, intermittent du spectacle, entrepreneur ou micro-entrepreneur, on est tout sauf aidés dans notre recherche de logement et beaucoup d’agence nous rient au nez. Le CDI a bien trop de pouvoir en France et ça me rend folle. Quand nos amis nous ont prévenu, ce sentiment d’injustice que je ressentais depuis quelques mois à chaque refus que l’on recevait Mathieu et moi à refait surface. J’en ai pleuré. J’en ai crié. J’ai même eu envie d’écrire une lettre ouverte à notre cher Président de la République. Que cela soit pour nos amis ou pour tous les refus que l’on a essuyé, il n’y avait rien de juste. Je gagne mieux ma vie qu’avant mais on me fait moins confiance. Même la maison, on sait qu’on l’a eu grâce à nos garants et je te remercie cher papa mais ma fierté en a pris un coup. Je suis pourtant tellement fière d’avoir réussi à me créer mon propre job et à en vivre au-delà de mes attentes les plus folles. Je suis fière de me battre chaque jour pour crédibiliser ce job mais devoir demander de l’aide à papa à bientôt 30 ans, ça m’a foutu une claque. On aura beau donner tout ce que l’on a, on aura beau travailler 70h par semaine, on aura beau gagner plus que correctement notre vie, la réalité nous reviendra souvent en pleine figure pour nous rappeler que l’on est un peu trop sorti des cases.

Vous savez, j’ai été 7 ans salariée et pourtant, tout au long de ces 7 années, je ne me suis jamais sentie stable. Je savais que cela ne durerait pas parce que je n’étais tout simplement pas à ma place alors cet argument de stabilité du CDI ne vaut plus rien, il faut évoluer ! Une bonne partie de notre génération changera 12 fois de job dans sa vie. On aura envie de voir autre chose. On créera des entreprises. On se plantera surement mais on remontera la pente. On sera intérimaire et on aimera ça. On vivra à l’étranger. On reviendra en France. On est une génération qui veut vivre et ne veut pas se conformer à travailler 50 ans dans la même boîte ! Alors à nous d’en payer les frais et de ne pas avoir les mêmes droits que ceux qui ont choisi des chemins plus classiques ? Vous me direz que « C’est le jeu ma pauvre Lucette, j’avais qu’à rester cadre à la GMF, tout ne peux pas être rose ». Je vous répondrais que vous avez raison mais que je n’ai aucun regret quand à mes choix et que je referai tout pareil si c’était à refaire. Mais j’ai tout de même le droit d’exprimer mon sentiment d’injustice ! Parce qu’à force de crier que cela n’est pas normal, les choses changeront peut-être un jour non ? On a le droit de prendre des risques dans la vie sans que l’on nous mette autant de bâtons dans les roues non ?

Un peu d’espoir

On finira quand même par un message d’espoir car finalement, nous, on l’a trouvé la maison de nos rêves et elle est bien mieux que tous ces appartements pour lesquels notre dossier a été refusé. C’était donc surement un signe non ? Et pour ça, je n’ai pas été obligée de m’inventer un job, je suis juste restée moi. Il fallait juste faire preuve de patience et se dire que si ça ne marche pas, c’est que cela ne devait pas marcher. Et cela sera aussi le cas pour mes amis même si ils sont pour le moment encore en mode « j’accuse le coup ». Si vous êtes dans une situation similaire et que vous cherchez à déménager, je vous conseille de fuir les appartement avec la fameuse « Garantie Loyer Impayé ». Notre dossier a systématiquement été refusé dés que cette assurance était souscrite. Quand elle l’est, c’est un organisme extérieur qui traite le dossier et cet organisme se résume à un ordinateur qui refuse tous les dossiers non constitués d’un ou deux CDI pour 3 x le loyer. Et avec une grande humanité, nous recevions un joli mail automatique sans personne derrière nous notifiant un simple refus. On en a fait les frais pour mon appartement coup de coeur à la Croix-Rousse. Si vous n’êtes pas dans les cases, essayez de passer en direct avec des propriétaires ou dirigez-vous vers des biens où l’assurance GLI n’a pas été souscrite, il en reste encore. Posez la question de suite avant de vous déplacer, vous gagnerez du temps. Vous pourrez alors argumenter, expliquer votre situation et surtout apporter des garants. Pour nous aider, notre agence actuelle nous avait fait un papier qui certifiait que l’on était en règle depuis deux ans sur tous nos loyers. Je ne sais pas si ça a joué mais sait-on jamais, vous n’avez rien à perdre. Vous pouvez aussi faire une lettre de motivation où vous vous présentez pour vous « vendre ». Le marché du logement est devenu aussi dur que celui de l’emploi, à nous de nous y adapter.

Alors, chères agences, chères assurances, chers propriétaires, chère France, sachez que le CDI n’est pas une fin en soi. Ce n’est pas un modèle de réussite et surtout le seul modèle de réussite pour avoir droit à un logement. Ce n’est pas mieux mais juste un modèle différent, il faudrait plus s’intéresser aux personnes et à leur gestion financière sur les précédentes années. Je suis à mon compte depuis deux ans et jamais je n’ai eu un retard de paiement de loyers. Et tous mes amis non salariés en CDI payent aussi leurs loyers ! Oui, je sais, ça surprend. Sachez qu’il y a des centaines de chemins différents et qu’il serait temps que vos process prennent un peu en compte l’évolution de la société et l’arrivée qui date tout de même de 10 ans de la génération Y sur le marché du travail…


PS : Je n’ai pas pour but à travers cet article de jeter la pierre à quiconque, ni aux agences, ni aux assurances, ni aux propriétaires.  Je sais pertinemment que ce ne sont pas des choix personnels mais « le système » qui est fait comme ça et que c’est bien plus profond. Et le pire, c’est que je peux comprendre les propriétaires, ils ont peur. Peur de se retrouver avec des impayés côté locataires et savent que expulser des locataires est presque impossible en France mais pourquoi n’existe pas des assurances que l’on pourrait souscrire pour nous couvrir et rassurer nos propriétaires ? Je ne cherche pas non plus à changer le monde mais je voulais écrire pour me faire du bien, pour dormir mieux la nuit prochaine, pour donner du courage à celles et ceux qui galèrent à trouver un logement ou qui galèrent pour x ou y raison parce qu’ils ont décidé de sortir des cases et leur dire d’être patients ! Que quel que soit votre statut, un futur chez vous vous attend quelque part, ça sera sûrement plus difficile pour vous que pour d’autres, mais ne dit-on pas que toute choses acquise dans la galère est plus appréciée ?

Voilà ma bouteille à la mer lâchée.

Vous aimerez peut-être

50 Comments

  • Reply Mellie 11 mars 2018 at 11 11 04 03043

    Hello Coralie !
    Je n’ai pas tout suivi sur insta mais j’ai vu votre future maison et c’est super cool pour vous !!!
    Je parle en tant qu’agent immobilier … oui c’est injuste la garantie loyer impayé, malheureusement énormément de propriétaires y souscrivent tout simplement parce que beaucoup plus de locataires qu’on ne le croit ne paient pas leur loyer… Et normalement, si cela fait trois ans que tu es à ton compte ET que tu as des bilans positifs, cela vaut un CDI, voir plus (si tu connais justement des gens dans ce cas qui se retrouvent coincés). Je suis d’accord que même si ta première année est très fructueuse financierement, ce n’est pas juste de créer un bloquage, mais les banques et propriétaires préfèrent se sécuriser en sachant qu’un bail classique c’est trois ans…
    Le fameux « 3x le montant du loyer » est identique lorsque l’on veut faire un prêt. En fait, on estime que les 2/3 restants (le reste à vivre) permet de « vivre » justement, et ce qui n’est pas totalement faux…
    Alors le problème est-il le système ou la société qui crée les peurs chez les propriétaires ? Hmhm…
    En tout cas, le principal c’est que vous avez trouvé votre bonheur, et on attend le déménagement et les articles déco avec impatience.
    Et ça fait plaisir de lire un article où il y a quand même eu de la recherche, car les bloggueuses parfois qui accusent de suite les agences, je dis stop ahah !
    Par contre : Non, ne passez pas directement par le proprietaire, vous ne serez pas gagnants contrairement à ce que l’on croit hihi
    Bisous et bon weekend !

    • Reply Coralie L. 11 mars 2018 at 11 11 13 03133

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 Je ne voulais pas du tout accuser les agences parce que je ne peux que comprendre la position… Mais pour moi, demander trois ans de bilan c’est juste énorme ! Ca équivaut à 4 ans d’activité, ce que j’ai presque mais avec de l’auto entreprise donc ça compte pas. Alors qu’en CDI on va demander trois mois… On a songé à trouver un CDI à Lyon juste pour trouver un appart et le lâcher juste après en mettant le blog de côté pendant ce temps, c’est tout de même grave non ? Quand on a des revenus stables depuis trois ans, même avec un an et demi de boîte « seulement » (ce qui est toujours 8 fois plus que ce que l’on demande en CDI), je pense que l’on devrait au moins être écouté… Les 3 fois le loyer, je peux comprendre, c’est juste le visage des agents immobiliers qui se ferment dés qu’on ose dire le mot « entrepreneur », comme si on avait un boulot illégal ou autre ^^ J’ai longtemps été en CDI du coup j’ai bien vu les deux regards et ouaouh… Je ne m’attendait pas à une telle claque… A voir comment cela pourrait évoluer, je suis prête à payer une assurance qui pourrait protéger mon propriétaire en plus ? Je suis sure qu’il pourrait être fait quelque chose, à l’heure ou le CDI se perd…

    • Reply Audrey D 14 mars 2018 at 16 04 52 03523

      Bonjour Coralie,

      Je participe au lancement d’une start-up qui adresse justement ce problème. Ton article décrit parfaitement les règles que nous souhaitons changer !
      Le marché de la location est complètement en décalage avec les transformations et aspirations de la société.
      Nous, on considère que la confiance ne doit plus être fondée sur ces critères restrictifs, mais sur le critère objectif et mesurable de la capacité à assumer son loyer chaque mois ! On s’est donné pour mission de donner aux locataires les moyens de gagner la confiance des propriétaires.

      le lien vers le site est http://www.caploc.fr

  • Reply Claire 11 mars 2018 at 11 11 04 03043

    Le cdi n’ouvre pas toutes les portes non plus. Je suis en CDI depuis 3 ans et comme je n’ai plus de garant (Maman décédée) mon dossier est aussi refusé à Paris. Et je vis actuellement dans un appart rempli de moisissures.. donc non les cdi n’ont pas toujours la vie rose.
    D’ailleurs tu avais parlé d’astuces dans une storie que les gens t’envoyaient pour la recherche d’appart, je t’avais demandé si tu pouvais les partager mais je crois que tu n’as jamais lu mon message.
    Enfin bref, je comprends ton coup de gueule, mais tout n’est pas rose sous prétexte qu’on a un cdi à 30 ans..

    • Reply ettoile 11 mars 2018 at 11 11 14 03143

      Coucou. Attention, relis bien ce qu’elle dit. Les conditions de nos jours pour avoir un appartement (SURTOUT à Paris) sont : CDI où tu gagnes 3x le loyer + des garants (95% du temps il faut un garant). Elle n’a jamais dit « avoir un CDI = avoir un appart ».

    • Reply Coralie L. 11 mars 2018 at 11 11 15 03153

      Avec la fameuse garantie loyer impayée, ils refusent les garants donc dirige toi vers ces appartements là et il y en a énormément à Paris. Le notre en est un par exemple… Mais oui évidemment, tout n’est pas rose en CDI non plus t’en fais pas j’en suis consciente. Et côté astuce, comme je le dis dans l’article, dirige toi du coup vers les apparts qui ont la garantie et demande à ton agence ou propriétaire un papier qui dit que tu as toujours bien payé 😉 Ca aide 🙂 Bon courage !

    • Reply Rka 11 mars 2018 at 11 11 50 03503

      Peut être chercher ailleurs qu’à Paris? Proche banlieue?

    • Reply Maïlys LD 11 mars 2018 at 19 07 13 03133

      Si ton logement est rempli de moisissures tu as aussi des lois contre les logements insalubres qui te protègent ! Renseigne toi là-dessus car tu dois pouvoir faire quelque chose en jouant avec ce problème là !

  • Reply Milie 11 mars 2018 at 11 11 05 03053

    Comme je te comprends… Blogueuse et AE depuis des années et on a réussi à trouver une banque pour acheter un appartement. Ca n’a pas été facile, les banques me rayant purement et simplement du dossier.
    Et pour la location, rien ! Que dalle !

    Mais bon, regarde, pour moi, je me dis que j’al l’appartement que je voulais au final et idem pour ta jolie maison 😉

  • Reply Louise 11 mars 2018 at 11 11 08 03083

    Tu as tellement raison! C’est un véritable parcours du combattant! Je sais ce que c’est, mon père est artisan auto entrepreneur et lorsque nous étions étudiantes mes sœurs‘ et moi, les agences étaient très réticentes à accepter nos dossiers car ils considéraient que Le statut d’auto entrepreneur n’était pas assez bien pour être cautionnaire.. je te raconte pas les galères.. maintenant que je suis dans la vie pro c’est moi qui m’en porte cautionnaire quand ma petite sœur cherche un appart..

  • Reply Alicia 11 mars 2018 at 11 11 08 03083

    Hello coralie, que je comprends tes mots je suis moi même auto-entrepreneur. Dès qu’en France on sors des cases rien ne vas plus ! Malheureusement on as eux la fausse bonne idée nous, d’avoir OSER ! En espérant que les mentalités changeront un jour ! En attendant félicitations pour votre maison et j’ai si hâte de voir des posts decos, aménagements…

  • Reply LaRoxStyle 11 mars 2018 at 11 11 08 03083

    Et à la question « tu fais quoi dans la vie ? » il est aussi difficile d’être confronté quand on multiplie les activités en plus d’essayer de monter notre business. Les cases toujours les cases, c’est usant et pour nous ça a toujours été la galère de déménager aussi. Ça fait du bien ce coup de gueule et j’espère qu’il aidera à faire évoluer les choses !

  • Reply Aïda 11 mars 2018 at 11 11 13 03133

    Un article complet et fort ! Ce genre de conneries me rendent dingue. Tes amis ne méritent pas ça et des milliers de gens avec le même genre de souci non plus. Sous prétexte d’un statut qui a pourtant été encouragé par l’État un temps et n’est pas gage d’instabilité en plus … Je pense que l’on vit à une époque charnière où l’effervescence de ces statuts particuliers devrait être mise en avant de manière positive pour changer les mentalités. Un CDI n’est pas mieux, il est différent. Ce qui devrait compter c’est la personne, sa gestion de ses sous, pas comment elle les obtient .
    Bref… J’ai récemment essuyé les soucis pendant ma recherche d’appartement, j’ai donc conscience de combien cela peut être frustrant… Il n’y a rien de pire qu’avoir l’impression qu’on ne trouve pas ou que l’on est refusé pour des raisons irrationnelles quand on trouve..
    Bon courage à toi et tes amis ♥ la route est longue mais on finit par trouver…

    • Reply Coralie L. 11 mars 2018 at 11 11 16 03163

      Tu as tout dit ! Merci pour ce petit mot 😀

  • Reply Camille 11 mars 2018 at 11 11 21 03213

    Très bel article avec , malheureusement , beaucoup de vérités ! Je comprends certains propriétaires de vouloir cette assurance mais on devrait tous y avoir le droit . Bon courage pour votre nouvelle vie lyonnaise !

  • Reply Nono_Cby 11 mars 2018 at 11 11 32 03323

    Bonjour Coralie. Ton article me touche beaucoup car je suis en ce moment un peu concerné aussi mais de l’autre coté. Proprietaire en région parisienne, je retourne à mes origines, la Bretagne. J’ai donc eu trouver des locataires pour notre appartement. Nous avons gerer la location par nous même sans passer par agence. Et c’est vrai que aussi en temps que propriétaire, tu es obligé de prendre le plus de précaution possible. Si tu savais toutes les personnes qui ne payent pas leur loyer, il y en a beaucoup plus qu’on le croit. Alors j’ai pas eu de dossier qui vous ressemblait mais je sais pas non plus comment j’aurais « reagis » devant votre dossier.. Ca reste une profession où on a encore peu ou pas assez de recul… Mais avec mon mari, on a beaucoup joué sur le feeling avec les futurs locataires… De toute façon, même les meilleurs profils ne sont pas forcément les plus honnetes…. Bon déménagement, nous aussi c’est pour fin Mars . Bon courage Coralie.

  • Reply Audrey 11 mars 2018 at 11 11 38 03383

    Coucou je comprends tout à fait ce sujet & surtout ce coup de gueule !
    Je ne sais pas si c’est la même chose dans les autres pays mais en France avoir un logement relève du parcours du combattant, guerrier & soldat à la fois…
    Je suis en CDI & même avec ça avoir un appart est bien compliqué !

  • Reply Mélissa 11 mars 2018 at 11 11 38 03383

    Hello Coralie, ça fait pas mal de temps que je te suis et j’ai vu le temps que vous avez mis à trouver votre futur logement (qui a l’air génial soit dit en passant !). J’ai eu beaucoup de mal à trouver un logement il y a trois ans mais le dernier était le bon et j’en suis ravie !!
    Sinon, je suis dans la gestion locative depuis deux ans et on m’a toujours dit : « Avant chaque prise de rendez-vous, demandez la situation car parfois ça ne vaut pas le coût de se déplacer ». Alors oui je le fais mais je cale toujours des rendez-vous (même pour des situations « complexes » vu d’un oeil d’agent immobilier) je préfère en discuter avec eux de vive voix et étudier leur dossier. Là où je suis actuellement j’ai la « chance » de pouvoir communiquer directement avec les propriétaires et leur proposer de renoncer à leur GLI mais je sais que dans certaines agences ce n’est même pas défendable et souvent ils sont arrogants face à cette détresse. Après ce n’est pas la faute des employés qui refusent le dossier, on doit remplir un algorithme sur un site d’assurance avec 4/5 informations et si c’est négatif tu connais la suite …
    Je te souhaite plein de bonheur dans ta future maison et plein de courage à tes amis !!

    • Reply Maïlys LD 11 mars 2018 at 19 07 09 03093

      Merci des explications Mélissa ! De toute manière, maintenant même les particuliers demandent 3fois le montant du salaire + l’avis d’imposition (ce que je ne comprend pas d’ailleurs puisque l’avis d’imposition est sur les revenus de l’année d’avant mais bon…). Alors les agences ne sont plus les seules concernées.

  • Reply Clémentine 11 mars 2018 at 11 11 45 03453

    Bonjour Coralie, J’ai eu un coup de gueule similaire cette semaine, je suis à la recherche d’un appartement, je suis en CDI et avec plus de 3 fois le montant du loyer mais on me demande encore un garant !! C’est tellement énervant d’avoir fait des études pour gagner correctement sa vie mais de devoir encore et toujours dépendre de nos parents… Je comprend l’inquiétude des propriétaires mais c’est juste lassant de payer pour les gens qui justement ne paient pas et ne suivent pas les règles. Et nous pauvre imbécile qui suivons les règles devant en payer le prix.
    Bon courage à tes amis dans leur recherche et j’ai hâte de voir ta décoration cela m’inspirera surement pour la mienne 🙂

  • Reply Coraline 11 mars 2018 at 11 11 51 03513

    Oh Coralie…. je comprends tellement ton désarmement face à ça… Je suis en plein dilemme: Je vis actuellement à Dublin, j’ai un job extraordinaire que j’adore, mais je déteste cette ville où justement tout est instable ou les locataires ne sont pas protégés par des contrats, peuvent partagent des chambres à 3,4,5 pour des loyers exorbitants. Bref je ne me sens pas à ma place et souhaite revenir et France, plus que tout sur Paris et il est temps de me construire mon jolie chez moi et mon cocon… seul problème mon entreprise souhaite me garder, que je continue à travailler pour eux et comme il s’agit d’une boutique en ligne, le télétravail serait possible maos pour cela je devrais me mettre à mon compte, oui micro entrepreneur comme nous tous, pour être embauchée en tant que consultante. Enfin ! Une solution toute trouvée, je retourne en France, je rejoins la ville de mes rêves, et je conserve mon job ! Seul hic, pour trouver un logement cela ne sera pas la même partie de plaisir. Alors merci de crier haut et fort cette injustice qui peut être fera avancer les choses et nous aidera à avoir un logement, non de droit, mais parce qu’on sera capable de se l’offrir après beaucoup beaucoup de travail, qui dépasse largement ces 35H de CDI pépère..
    Pleins de bisous

  • Reply Isa Tassy 11 mars 2018 at 11 11 56 03563

    Comme je te comprend. On a eu le même problème avec mon mari il y a quelques années. Il était auto entrepreneur aussi. Et mon CDI ne pesait pas lourd dans la balance vu que je gagnais moins bien ma vie que lui. Mais pour les propriétaires, son statut était trop fragile. Alors qu’il avait son statut depuis de nombreuses années. Vu que nous n’étions pas pressés de changer de logement (on voulait juste plus grand), on a baissé les bras. Quand Monsieur a eu un CDI, on a recommencé nos recherches. Un seul appartement visité, une réponse positive. On était tellement heureux. Mais quelle injustice. A presque 35 et 39 ans respectivement et n’ayant plus de garants, on ne pouvait prétendre à rien à part notre petit deux pièces. On s’est projeté mille fois avec un bébé dans cet appart bien trop petit pour trois (et au quatrième étage sans ascenseur). Tout est bien qui fini bien, mais c’est une dur bataille. Courage à tous ceux qui liront ce message et qui sont concernés par cette injustice.

  • Reply Klara 11 mars 2018 at 11 11 56 03563

    Chère Coralie,

    Je comprends parfaitement ce sentiment d’injustice. il nous a accompagné aussi lorsque j’étais fonctionnaire stagiaire à la recherche d’un appartement en location plus grand avec mon chéri en CDD. Je n’étais pas encore titulaire mais j’allais le devenir et fonctionnaire de l’Etat. « le rêve ». Des propriétaires et agence ont refusé notre dossier sous couvert de l’instabilité même si nous étions en mesure de payer. Et même chose que pour toi, pour l’appartement actuel, pour être sûr que nous puissions payer alors qu’on a jamais manqué un mois de loyer, mes parents ont dû se porter garant. L’impression d’être redevable de quelque chose alors que cela faisait plus de 8 ans que que je vivais plus chez eux et que je gagnais mon indépendance financière. J’avais l’impression de l’avoir perdu en un claquement de doigt.

    Il faut que le système change. Tant que l’on paye qu’est ce que ça peut foutre?

    Bref, je suis aussi remontée comme une pendule et j’espère que tes amis pourront profiter de cet appartement.

    Bon dimanche à toi.

  • Reply MARQUES.C 11 mars 2018 at 11 11 57 03573

    Bonjour Coralie, je compatis sincèrement pour vos amis.
    Une recherche de logement ça peut parfois être du rêve mais aussi un vrai cauchemar. Tellement d’exemples me viennent en tête, de connaissances, d’amis ou de membres de ma famille…
    Je pense à mes parents qui vivent en Bourgogne et ont un bien en location dans un petit village. Ils ne passent pas par une agence et se fient à leur instinct lorsqu’ils rencontrent un locataire. Parfois ça se passe bien et parfois c’est plus compliqué mais ils ont toujours réussi à gérer les situations en bonne intelligence et avec bienveillance.
    A titre personnel, cela va bientôt faire quatre ans que mon mari et moi avons quitté Paris et aussi la France pour nous installer dans un tout petit pays, pas très loin d’ici, le Luxembourg.
    A l’époque, nous y avions trouvé chacun un emploi en CDI (en même temps en plus!). Au début de nos recherches de logement, rester vivre en France à la frontière, nous semblait une évidence, on y avait de la famille de mon mari pas très loin et nos meilleurs amis, (qui nous ont même hébergé les premiers temps). Toutefois cela ne s’est jamais réalisé… Bien qu’ayant tous deux signé un CDI, aucune période d’essai pour moi et celle de mon mari bien engagée, nous n’avons jamais pu signer un bail, pour la simple et bonne raison que nous n’avions pas assez d’ancienneté dans nos emplois. Le comble a été lorsque notre agence immobilière nous a dit que cela pouvait être possible si nous avions des garants. Ahahah!! la bonne blague (pour la petite histoire il y a 4 ans j’avais 33 ans et mon mari 36 et la dernière fois que nous avions eu besoin d’un garant, nous étions encore étudiants). Bref pour faire court, on a trouvé que la situation était vraiment grotesque, on a alors entrepris nos recherches directement au Luxembourg et en une semaine nous avions trouvé un appart génial, on signait le bail et emménagions dans la foulée.
    Ici les démarches sont plus simples et se résument à: soit vous payez votre loyer et tout va bien soit vous ne payez pas et on arrête là. Qu’importe que vous soyez en CDD, CDI ou autre. C’est un pays très attractif où la mobilité est fréquente, de ce fait cela simplifie beaucoup les choses.
    Depuis nous avons fini par acheter et là encore les démarches ont été beaucoup plus faciles (crédit accordé alors même que je démissionnais pour un nouveau job) mais c’est une autre histoire.
    Les démarches en France sont devenues trop compliquées, mais il faut rester optimiste et garder à l’esprit qu’il y a toujours des solutions, parfois là où on ne s’y attend pas.
    J’espère que la recherche de vos amis aboutira bientôt. Bon courage à eux.

  • Reply Laure 11 mars 2018 at 12 12 17 03173

    Tellement vrai cet article… ça me rappeler il y a 5 ans.
    22 ans, Concours de prof tout juste en poche, mutée à Limoges en terre inconnue.
    1er appart qui me correspond. J’ai le malheur de dire que je viens d’avoir mon concours, et que je suis cette année « professeur stagiaire » (donc titularisée en juin si tout va bien).
    Ah mais vous êtes pas vraiment prof alors ? Siiiii !!! Juste pas tit’ !!
    Ah ouai mais non… sachant que tit ou pas, on a une micro micro chance d’etre renvoyée de l’Educ nationale (à part taper un élève…), et ils le savent très bien… le mot qu’il ne fallait pas dire, stagiaire… alors qu’on fait le même boulot’ que les autres !! Bref haha !
    Ça m’avait énervée ce jour là…
    Je vous souhaite tout le bonheur du monde dans votre maison !! 🙂

  • Reply Jaivoulutester 11 mars 2018 at 12 12 24 03243

    Pffff….. c’est navrant. Dans le même genre: j’ai quitté mon CDI et touché mon chômage; on a voulu renégocier le crédit de la maison à la baisse: mais aux yeux des banques je n’existe pas car un chômage n’est pas un salaire donc ils prennent en compte que celui de mon mari. Donc impossible de renégocier. Résultat, on reste avec un plus gros crédit à payer. Marche-t-on sur la tête? Incompréhensible!

  • Reply Laure 11 mars 2018 at 12 12 35 03353

    J’ai plus ou moins connu cette situation, parce que je n’avais qu’un « demi-CDI » : CDI à temps partiel + CDD à temps partiel aussi + auto-entrepreneur pour compléter, le combo fait un peu peur. Avec ça pas vraiment de garant car seul mon papa travaillait et n’avait pas un salaire très élevé. Heureusement je suis tombée sur une petite agence immobilière familiale, une dame compréhensive qui traitait ses clients comme des être humains et pas comme des dossiers, et qui a pris le temps de m’écouter plutôt que de mettre immédiatement mon dossier bizarre à la poubelle. J’ai eu de la chance, comme toi je sais que tous ne l’ont pas, comme toi j’ai trouvé ça injuste.
    Heureusement il reste des gens biens dans un système qui marche parfois un peu à l’envers.

  • Reply Justine 11 mars 2018 at 12 12 58 03583

    C’est tellement ça ! Je suis micro-entrepreneur depuis septembre mais je suis retournée chez mes parents pour débuter sans trop de soucis. Je redoute fortement le moment ou je vais chercher un logement, étant seule, je vais forcément devoir mettre mes parents à contribution pour appuyer mes demandes. Ce que je peux comprendre mais il faut arrêter en effet de nous compliquer la vie. Au contraire, il devrait y avoir des choses mises en place pour nous aider à tout ça. Malheureusement je suis certaines que certains changent de statut pour ces raisons la ou même n’osent pas se lancer. C’est triste quand même…

  • Reply elocroqui 11 mars 2018 at 13 01 19 03193

    Hello. Tu sais en idf même avec un cdi cedt la galère. Car si tu es seule personne ne veut de toi car tu ne touches pas plus de 4 fois le loyer. 4 fois le loyer en ile de France il faut être méga riche. Alors auto entrepreneur je n’imagine même pas la galère.

  • Reply Caroline 11 mars 2018 at 13 01 36 03363

    Je ne commente pas souvent, mais je voulais te dire que j’étais tout à fait d’accord avec toi. Et même sans parler de CDI, cette histoire de salaire loyer x3 me rend dingue : pourquoi x 3 ?? J’ai longtemps eu un salaire x2, et ca ne m’empechait pas de payer mes loyers, et de vivre correctement ! Je vis en Irlande, et ici, tout est plus simple : il est extrêmement facile de trouver un logement (lorsque j’ai trouvé mon appart, j’étais auto-entrepreneuse et je venais tout juste de créer mon école de français, alors autant te dire que c’était complètement instable !! On m’a seulement demandé mon statut, mais jamais mon salaire). Par contre, c’est aussi très facile pour un proprio de mettre un locataire à la porte s’il ne paie pas. Et je trouve ça juste. On te fait confiance, peu importe ton statut ou ton salaire, à toi de leur montrer qu’ils ont eu raison et que tu peux payer !
    Contente que vous ayez finalement trouvé cette superbe maison en tout cas 🙂

  • Reply Ohludi 11 mars 2018 at 15 03 31 03313

    Bonjour Coralie,

    je suis très contente pour vous d’avoir trouvé cette jolie maison et je comprend ton coup de gueule et tu as raison. Même si je ne suis pas du tout auto-entrepreneur ( un jour peut être 😉 ) je suis à 100% d’accord avec toi! Moi j’ai eu aussi du mal à trouver quelque chose aux alentours de Lyon quand j’ai été muté en Novembre pour une toute autre raison: la loi Pinel. A un moment j’ai même dit aux agences immobilières que c’était tiré par les cheveux ce qu’ils me racontaient! En gros tu gagnes pas assez tu peux pas avoir ce logement, tu gagnes trop c’est sous la fameuse loi Pinel et tu ne peux pas non plus visiter un logement. Alors oui moi même en CDI je suis vraiment à 100% d’accord avec ce que tu dis et bravo à toi d’oser le clamer haut et fort!!

  • Reply Alexiane 11 mars 2018 at 15 03 37 03373

    Merci pour ce bel article. Tes mots sont justes et se prêtent également dans des petites villes … Nous sommes actuellement à la recherche d’un bien pour poser nos valises et construire notre nid mais un CDI sur deux ne rassurent personnes. Alors tes mots font échos à ceux de mon compagnon. Si ce n’est pas celui là alors ça sera un autre et c’est qu’il n’etait Pas pour nous mais malgré tout je m’en veux de ne pas avoir ce statut pour avoir cet appartement de rêve alors oui je ne demande qu’à pouvoir espérer (et plus rêver) que nous allons trouver l’appartement de rêve et qu’il nous attend. Que nos deux statuts soient acceptés et que l’on puisse construire ce nid d’amour.
    Merci pour ton coup de gueule qui fait échos à notre quotidien

  • Reply Maïlys LD 11 mars 2018 at 18 06 59 03593

    Nous avons essuyé les même refus pendant 6mois.

    A cause des loyers, j’avais déjà 1h30 (juste l’aller hein) pour me rendre en cours pendant 1an. Finalement, j’y ai vu le positif en me disant que j’étais proche de mes stages mais la fin d’année était longue.

    Nous avons ensuite cherché à déménager car mon chéri travaillait sur Annecy et avait 1h de route par jour. Sauf que… Deux sortant d’études… Personne ne voulait de nous puisque même les particuliers réclament 3fois le montant du loyer (ici ça fait 2000€par mois) – mais qui gagne ça en début de carrière ?!

    J’en ai beaucoup pleuré parce que je trouvais ça injuste et que j’avais l’impression que l’on nous interdisait de commencer notre vie.

    Finalement, j’ai trouvé une famille formidable qui m’a fait une promesse d’embauche en CDI. La personne que nous avons eue en face de nous (un particulier car il était impossible pour nous de passer par une agence) a juste décidé de nous faire confiance. C’est vrai que nous sommes jeunes mais ce n’est pas pour autant qu’on fait n’importe quoi.

    Puis nous avons tous les deux des papas qui louent des maisons et des appartements et on sait ce que ça fait d’avoir des années de loyers impayés sur des gens qui avaient pourtant des CDI (mon père en a eu souvent !).

    Pendant mes études, j’ai aussi du avoir des appartements et nous avons du nous battre : trop de revenus pour être en résidences universitaires et pas assez pour pouvoir prétendre à un appartement !

    Ici, les loyers sont les même qu’à Paris. Nous payons plus chers nos 40m² que ce que mon père loue une maison avec 4chambres + terrain en Ardèche.

    Ici, le seul moyen d’avoir un appartement digne de ce nom, de pouvoir y prétendre c’est de bosser en Suisse. Beaucoup critiquent ce choix et pourtant il y a tant d’autres choses qui entrent en jeu ! Si nous envisageons de vouloir choisir une région qui nous plait, d’avoir un enfant, un métier qui nous plait – il ne nous reste pas tellement de solutions ! De toute façon, dans mon métier, il vaut 1000fois mieux travailler chez nos chers voisins !

    Nous ne sommes pas à plaindre c’est sûr, on a de l’argent qui rentre tous les mois, on arrive à régler nos factures, on a un toit sur notre tête, nous avons une vue magnifique sur nos sommets enneigés auxquels je tiens tant, j’ai un job que j’aime à la folie et un appartement qui ne me donne pas encore envie de déménager (on verra après la saison touristique ce que ça donne – je risque de changer d’avis ).

    Maintenant que les longs mois de galère sont derrière nous je vois tant de choses positives. Mais je sais aussi qu’au prochain déménagement, nous aurons le même soucis. Surtout que mon père est chef de sa propre entreprise alors on a du demander les salaires de ma belle-mère (et je suis sûre que c’est grâce à ça que l’on a eu l’appartement! )

  • Reply elsapioupiou 11 mars 2018 at 19 07 30 03303

    C’est dingue, tu viens confirmer les appréhensions que j’avais au moment de la réforme du Code du travail : j’avais peur que notre génération pâtisse de certains changements. D’un côté on nous annonce la fin du CDI, on doit se préparer à occuper différents emplois au cours de notre vie, on nous demande d’oublier la stabilité et de se lancer dans l’entreprenariat… Et de l’autre, on se retrouve à devoir faire face à des banques, des agences immobilières ou des assurances qui nous demandent énormément de garanties. Alors oui, je veux bien accepter certains changements sociaux. Mais ils n’avanceront à rien si certaines mentalités n’évoluent pas. (Quoique, après avoir lu les commentaires et vu comment certaines filles en CDI galèrent aussi, j’ai l’impression qu’à moins d’être pistonné ou de posséder une fortune colossale, personne ne veut nous faire confiance ahah)
    En tout cas je pense que c’est une bonne chose que des personnes comme toi s’expriment sur ce genre de sujet 🙂 Félicitations pour cette issue heureuse, j’ai hâte de voir ce que vous allez faire de cette maison ! Et bon retour dans la meilleure des villes 😉

  • Reply Djahann 12 mars 2018 at 7 07 20 03203

    C’est sûr que les propriétaires ou les banques lors d’un prêt ont besoin de garantie. Mais il faudrait en effet revoir le système. Maintenant les contrats sont de moins en moins en CDI, mais des CDIC ou des CDD. Et même un CDI ne veut plus rien dire. On peut en signer un et être viré 6 mois plus tard (un collègue de mon homme a eu le cas. Plus assez d’activité donc hop, viré. Mais il venait de signer un prêt pour une maison….comme quoi !). Bref, il faudrait tout revoir. Parce que de plus en plus de personnes créent leur propre emploi.
    Dans ma petite ville de province, je n’oublierai pas qu’il y a une dizaine d’années, on demandait à mon père, 50 ans, assimilé fonctionnaire avec plus de 3 fois le montant du loyer, de prendre sa mère (qui n’avait qu’une misérable retraite et aucune possession) d’être sa garante ! Il a toujours refusé et a fini par trouver un logement. Mais ça a été compliqué.
    Je suis contente que vous ayez fini par trouver une jolie maison. J’ai hâte de la découvrir !

  • Reply Marine 12 mars 2018 at 7 07 51 03513

    Coucou Coralie,

    Je sais que ce n’est pas toujours simple mais pourtant je trouve ton article assez négatifs, à la vue de ma propre expérience. Et peut-être que nous avons simplement eu beaucoup de chance, mais j’étais en reprise d’études avec Pôle Emploi, sans salaire, et mon mari militaire, métier à haut risque auprès des banques, et pourtant nous avons pu décrocher un prêt banquaire pour l’achat de notre maison. Ça n’a pas été simple et il a fallu beaucoup de négociations, mais je souhaite juste dire que ça fonctionne dans certains cas, qu’il faut garder espoir. Nous on a réussi, toi aussi d’ailleurs avec cette belle maison. Je suis sûre que tes amis y arriveront également.

    Plein de bisous,
    Marine.

  • Reply Pauline Mallet 12 mars 2018 at 11 11 58 03583

    Cet article est criant de vérité. Je suis jeune AE dans le journalisme. C’est un statut très compliqué à comprendre pour la plupart des gens y compris pour les banques, les agences immobilières et j’en passe. J’ai terminé mes études et j’ai eu un mal fou à trouver un appartement. Les agences et les propriétaires ne voient que par les CDI et les garants. Ce qui fait qu’on a dû, mon amoureux et moi, demander à nos parents respectifs d’être garants pour se loger correctement et ça nous a mis un sacré coup au moral. Nous sommes jeunes, nous avons des projets mais les vieilles institutions ne nous comprennent pas et ne tentent absolument pas de nous comprendre. Ils nous regardent de haut, comme si nous étions des incapables ou des enfants gâtés. Je doute pas mal, tous les jours, du chemin que j’ai choisi d’emprunter parce que ce n’est pas toujours simple de vivre de sa passion et quand on a enfin trouvé un équilibre, quand on sent qu’on a fait les bons choix, il y a toujours quelque chose qui nous rattrape, qui nous dit que nous ne sommes pas tout à fait légitimes et qu’il valait sûrement mieux s’enfermer dans des études cyniques et dans un bureau plutôt que de choisir la création et la passion…

  • Reply Lisa 12 mars 2018 at 15 03 34 03343

    Salut Coralie,

    Je comprends tout à fait ton article ! Et si ça peut te « conforter » dans ton « malheur », je viens d’emménager avec mon amoureux, on a deux CDI de cadres, on gagne six fois le montant du loyer, et on a eu l’appart grâce à nos garants… Alors je pense que le système est juste complètement déprimant ! Pour avoir vécu en Australie, j’ai du mal à comprendre la France. Là bas on a juste à payer 2 semaines de loyer en avance et basta. Alors oui on peut se faire virer rapidement en cas d’impayés dès 2 semaines (les loyers se payent à la semaine) mais au moins ça donne l’accès à la location à tout le monde sans discrimination.

    Profitez bien en tout cas de cette superbe maison !
    Lisa

  • Reply Noémie 12 mars 2018 at 16 04 05 03053

    Il faut vraiment que les choses changent ! Bon déménagement & bonne chance à vos amis !

  • Reply Laboodeuse 12 mars 2018 at 21 09 35 03353

    Bonjour Coralie,
    Je comprends ton coup de gueule. Cependant je pense qu’il vaut pour tous types de contrat. Être en CDI ou non ne change rien. En tout cas pour Paris. Pour notre logement actuel nous étions tous les deux en CDI, je suis fonctionnaire, et ils ont quand même demandé 3 garants! 3! C’est tout le système qu’il faut réformer à ce niveau là. Quant à la reprise de votre appartement, peut-être ai-je mal lu ou compris mais pourquoi ne pas vous adresser directement au propriétaire ? Peut-être y a t-il un arrangement à trouver avec lui?
    Bon déménagement vers Lyon, votre maison a l’air vraiment chouette!
    Léa

  • Reply Sophie So_Addict - LES IDEES SOADDICT 16 mars 2018 at 11 11 50 03503

    Coucou Coralie,
    C’est quand même dingue ce qu’il t’arrive.
    Moi j’ai quand même réussi à faire un crédit pour ma maison alors que je suis au chômage !!! La banque à pris en compte cela et le CDI de mon conjoint.
    On a fait un prêt assez conséquent pour notre maison de 100m2 et pas de problème avec les assurances.
    Comme quoi tu as bien fait de te battre.
    Gros bisous
    Sophie

  • Reply Recettes100faim 24 mars 2018 at 20 08 05 03053

    Coucou! je te suis sur Instagram, et j’ai vu à quel point vous étiez bien dans votre appart à Paris mais surtout que vous allez être beaucoup mieux à Lyon dans cette maison qui a l’air d’être superbe! Je suis moi-même diététicienne auto-entrepreneuse, heureusement mes parents me soutiennent si besoin mais il n’y a que peu/voire pas d’aide pour ce statut, on doit se débrouiller alors que c’est pas tjs simple! pourtant certains ont + d’aides alors qu’ils sont au chômage et ne travaillent pas… Parfois je trouve cela injuste,même si j’aime mon travail et que je m’éclate à alimenter mon blog culinaire! Mais tu as raison, beaucoup de choses doivent changer car j’en connais quelques uns qui ont été virés d’un CDI, comme quoi ça ne fait pas tout. Belle vie à Lyon à vous 2, continue à garder ta pétillance c’est contagieux et j’adore ! 😉

  • Reply Choup'N'Beauty 26 mars 2018 at 18 06 07 03073

    Hello Coralie 🙂
    Cet article me parle beaucoup puisque j’ai dû lâcher un emploi qui me plaisait pour un CDI où j’en chie tous les jours parce que mon ancien emploi était rémunéré en CESU (j’étais éduc employée par les parents d’une petite fille handicapée). Impossible d’avoir accès à un appart avec ce statut… C’est beau le système.
    Ta nouvelle maison a l’air magnifique en tout cas ! Je vous souhaite d’en profiter à fond 😉
    A bientôt !
    Aurore

  • Reply cdbpblog 3 avril 2018 at 9 09 31 04314

    Les vieux principes ont encore la peau dure, c’est tellement désolant…

  • Reply ladeuxiemeetoileadroite 10 avril 2018 at 22 10 50 04504

    Après avoir lu cet article, je ne peux que me sentir d’accord avec toi ! Je trouve ce modèle de vénération du CDI vraiment arriéré et désolant alors qu’on est à une époque qui bouge énormément … Personnellement, j’acheve mes études, et franchement si on me propose direct un CDI derrière je me sentirai presque enfermée, je n’ai pas envie d’un seul travail toute ma vie. Il serait temps que l’on s’adapte à la mentalité de la jeunesse justement.. Bref, excellent article !

  • Reply Clea 2 mai 2018 at 10 10 30 05305

    J’approuve tellemeeeeent ! Ce sacro saint CDI n’a plus aucun sens dans un monde où les freelances sont de plus en plus nombreux. Je suis contente d’apprendre que tu as finalement trouvé un logement – je dévore ton blog comme une petite souris-. Et, si jamais, je sais que Wemind est un collectif de freelance qui fait de bonnes garanties logement pour rassurer les propriétaires sourcilleux et inquiets <3

  • Reply inmycocoonut 3 juillet 2018 at 21 09 16 07167

    Je suis revenue lire ton article car je suis actuellement dans ton cas. Nous essuyons échec sur échec parce que nous ne rentrons pas dans des « cases » parfaites. Mais je n’en retiens qu’une seule chose : si on nous refuse pour ces raisons, ils ne méritent pas qu’on leur verse un loyer !
    Gros bisous Coralie !

  • Reply Nathalie 31 juillet 2018 at 19 07 13 07137

    Bonjour, j’ai lu tous vos messages et j’approuve tout ce qui a été dit !!!
    Juste pour informations messieurs et mesdames les agents immobiliers, en France le poucentage des loyers impayés est de 3%, ça laisse quand même 97 % de la population qui paye son loyer. Il faut le dire la majorité des gens veulent tout simplement vivre une vie normale, c’est à dire payer son loyer, ses factures et partir en vacances.

  • Reply Pauline 3 septembre 2018 at 2 02 33 09339

    Merci beaucoup ma belle pour cet article que j’en comprend à 100% ! Ça va faire 1 an que mon copain et moi cherchons un appartement… lui est en cdi et moi étudiante (avec un emploi), nous somme de bons locataires, le loyer est toujours payé à l’heure, nous ne contactons jamais notre agence quand il y a un souci dans notre appartement actuel (qui est insalubre au passage…) et nous possédons 2 garants… mais les particuliers ou même les agences ne veulent pas nous faire confiance car justement il n’y a qu’un salaire « correct » et que moi je suis étudiante… donc je comprend cette bouteille à la mer ! Il y en a marre de ces demandes de plus en plus exigeante !

  • Reply Camille G 3 septembre 2018 at 10 10 00 09009

    Hello, mon conjoint est egalement auto entrepreneur et moi je cumule 2 CDI. Cela fait 1 an que nous cherchons a acheter une maison et nous ce sont les banques qui refusent de nous faire crédit alors que nous avons un apport de plus de 40 000€ mais son statit fait peur.. La joie du systzsy français..

  • Laisser un commentaire