Côte ouest

Roadtrip Californie / Partie 2 : Mammoth Lakes – Yosemite – Tahoe Lake – San Francisco

5 octobre 2019

En début de semaine, on vous emmenait avec nous revivre la première partie de notre Roadtrip californien avec Evasion USA et Visit California. Aujourd’hui, on finit le voyage jusqu’à San Francisco… 

De Los Angeles à la Death Valley en passant par Palm Springs et Joshua Tree, on en avait déjà pris plein les yeux et ce en à peine 4 jours. (lire ou relire l’article par ici). Mais on était loin d’imaginer qu’on avait encore rien vu ! En effet, le meilleur pour nous était à venir… En grand amoureux des montagnes et des grands espaces, on a été servi et j’avais hâte de vous raconter la suite du périple qu’on aurait adoré prolongé tant on était bien au milieu des montagnes californiennes ! Cette fois, c’est Mathieu qui a pris la parole pour les 3 premières étapes, je vous retrouve ensuite à San Francisco…

1 – Rappel article 1 : Un voyage avec Evasions USA et Visit California

Il y a quelques mois, nous avons été contacté par Evasions USA et Visit California pour nous proposer d’organiser un voyage sur-mesure aux Etats-Unis et plus spécifiquement en Californie… Je vous avoue que ce n’est pas le premier pays que j’avais en tête côté voyage car j’y suis déjà allée il y a 4 ans et surtout, on avait une liste gigantesque de destinations que l’on rêvait de faire avant. Mais Mathieu rêve de la Côte Ouest depuis bien longtemps et le détail du programme proposé par Evasions USA nous a très rapidement convaincu, les autres voyages pourront bien patienter ! Evasions USA est donc une agence de voyage spécialisée sur les Etats-Unis, ils les connaissent en long, en large et en travers et créé des voyages uniques sur-mesure selon les besoins, idées, profils et budgets de leurs clients. On a défini ensemble les étapes de notre road-trip et on est parti sur un format très serré pour en voir un maximum en un minimum de temps. Et ce qui m’a particulièrement plu, c’est qu’ils nous ont proposé de visiter des coins un peu plus méconnu en France comme le lac Tahoe ou Mammoth Lake. Une autre Californie que celle que j’avais en tête !

Pour vous en dire un peu plus sur Evasions USA, ils prennent évidemment en charge l’ensemble des réservations et bénéficient de tarifs négociés. Une fois sur place, pas d’intermédiaire, on reçoit un road-book, un programme personnalisé et des vouchers pour l’ensemble des nuits ou activités. On est totalement libres et seuls sur place mais toute l’organisation a été gérée, on peut donc profiter à fond de son voyage sans stresser… On a totalement validé le concept et je ne peux que vous recommander Evasions USA si vous projeter un voyage aux Etats-Unis.

Notre parcours

Nous sommes donc parti 8 jours et 8 nuits en Californie avec comme principal objectif : les grands espaces dans les terres californiennes. Nous avons commencé le voyage à Los Angeles où nous sommes restés deux nuits car nous sommes arrivés tard le soir avant de partir pour Joshua Tree le sur-lendemain. Nous sommes ensuite restés une nuit sur chacune des autres étapes. Nous sommes remonté par la Death Valley puis par Mammoth Lakes et Yosemite avant de faire un petit détour au lac Tahoe avant de rejoindre San Francisco.

Côté kms

Ce parcours fait exactement 1200 miles, soit 1800 kms. Mais comme on a souvent évité les autoroutes pour voir les plus belles routes et que l’on a fait beaucoup de petits détours pour rejoindre nos hôtels ou des spots de visite, c’est plutôt 3000 kms que nous avons parcouru soit environ 400 kms et 4h de route par jour. Sachant que dans les villes, nous n’avons pas ou peu bougé, c’était plutôt 6 à 7h de route, voir 10 pour la journée où on a le plus roulé (entre Mammoth Lakes et Yosemite). Le rythme était donc très soutenu à base de réveil à 4h du matin et beaucoup de route le matin pour rejoindre nos destinations en début d’après-midi et avoir un aprem sur place. On était en mode « photo » et boulot avant tout donc ça nous allait mais si vous partez en mode vacances, prévoyez au moins deux jours minimum par arrêt, voire 3 pour vraiment en profiter. Après cela dépend des spots mais je vous préciserai en détail combien de jours je vous conseille par endroit en vous détaillant nos étapes.

Parlons budget

Le budget d’un road-trip aux USA et plus spécifiquement en Californie est vraiment aléatoire et dépend d’un certain nombres d’éléments : le nombre de jours sur place, la compagnie aérienne, la catégorie d’hôtel choisie,  la voiture louée, les activités choisies… Evasions USA s’adapte évidemment à votre budget et vous dit tout de suite si ce que vous aviez en tête est réalisable. Pour information, ils prennent tout en charge sauf les repas sur place et l’essence.

A titre d’exemple, notre voyage de 8 jours/8 nuits coûtait 2000 euros par personne avec une catégorie d’hôtel plutôt haut de gamme, autour du 4 étoiles. En partant sur des 2/3 étoiles et sur une voiture plus petite, le budget peut être ramené à 1400 euros par personne (en partant avec la compagnie aérienne et le tarif de vol XL Airways). Mais si vous voulez faire le même parcours que nous, il est conseillé de partir plus longtemps, le budget est donc logiquement plus élevé. N’hésitez pas à contacter Evasions USA pour avoir un devis sur-mesure.

Voici les frais supplémentaires que nous avons eu sur place :

  • Budget food sur 8 jours : 400 euros (soit 25 euros par personne par jour)
  • Budget essence sur 8 jours : 550 euros (pour 3000 kms environ)
  • Budget visites : 70 euros (pour l’entrée dans les parcs nationaux)

2 – Nos quatre dernières étapes

Etape 4 : Mammoth Lakes

Deuxième partie du séjour, ou comme raconté dans l’article précédent, nous sommes partis très tôt pour admirer le sunrise sur les dunes de sables de la Death Valley puis continuer sur la seule route 395 pour rejoindre Mammoth Lakes. 4h de route, 200 miles et 2700 mètres de dénivelé… Et oui Mammoth est l’une des plus célèbres stations de ski de Californie. On vous laisse imaginer la chute de température entre une vallée de la mort et ses 42 degrés à 5h du mat et une arrivée sous 10 degrés pluvieux à Mammoth ! Et vous savez quoi, on a adoré et on en avait surtout bien besoin. On a rarement autant apprécié la pluie. Coralie est une fille de la montagne et les grosses chaleurs du sud Californien commençaient à jouer sur son moral après un été caniculaire. Alors quand sur la route apparaissaient les premiers sommets, les forêts denses et les premiers nuages gris, une envie soudaine de gros pull, de plaid, de thé la prenait, voilà le moment de notre roadtrip qu’elle attendait le plus !

Sur la route qui mène à Mammoth Lakes, se nichent des sources d’eau chaude. Les Hot Spring Water sont installées en bassins façon jacuzzi en plein air, au milieu de la vallée , avec vue sur les chaines de montagne, seuls au monde. Malheureusement pour nous, la pluie nous a empêché de faire cette petite pause dans l’eau, on y est passé rapidement puis on a vite couru s’abriter dans la voiture. Nous nous sommes rattrapé au Hot Creek Geological Site qui lui propose d’autres sources d’eaux chaudes, interdites à la baignade, mais dont la couleur de l’eau et la fumée qui s’en dégage rendent l’atmosphère complètement dingue.

C’est en début d’après-midi que nous arrivons sur Mammoth, ses paysages de montagne, ses lacs sont magnifiques. Sur la route entre la Death Valley et Yosemite, je vous conseille vivement cet arrêt qui gagne à être connu. Notre hébergement ce situant au bord des Twin Lakes, nous avions décidé de poser nos affaires avant pour découvrir les environs. Nous avions donc un petit chalet au Tamarack Lodge Resort avec une vue magnifique sur le lac et les montagnes. Le spot dodo rêvé !

Après autant d’heures de route nous avions besoin de nous dégourdir les jambes, nous sommes donc allé nous promener autour du lac. L’endroit est calme et apaisant, jusqu’à ce que nous comprenions qu’il y a des gardes-manger anti-ours (bear-box) tous les 10 mètres pour assurer la survie des « Campsites » et des ours, voilà. J’ai peur ! Je ne serais dire si la chance aurait été dans croiser un ou l’inverse 😉

En fin de journée, sur les conseils de l’office du tourisme de Mammoth Lakes, nous nous sommes rendu pour un sunset au Minaret Summit, et pour ne pas changer, très vite les nuages ont gâché la fête, mais l’orage au loin fut un vrai spectacle 😉 Retour de nuit au chalet en faisant une escale dans la station de ski pour trouver de quoi manger. L’ambiance de Noël y reste toute l’année, le centre est vraiment mignon, mais il faut savoir qu’ici pas de raclette ni de fondue après les pistes, on est aux States !

Réveil matin 5h, l’angoisse de croiser les ours dans la nuit, l’heure du sunrise que nous avons fait au Convict Lake, et pour le coup il était vraiment magnifique, à croire que ce séjour est pour les lève-tôt ! Dernier passage au Tamarack Lodge Resort qui propose le petit dèj dans un cadre typique montagne pour un réveil en douceur. C’est l’heure, direction Yosemite !

Bonnes adresses :

  • Notre hôtel : Tamarack Lodge Resort : des petits chalets trop mignon au bord des Twin Lakes en pleine forêt
  • Les spots à ne pas louper : le temps nous étaient compté, nous n’avons donc pas pu faire toutes les magnifiques rando du coin mais voici l’ensemble des spots à voir. Twin Lakes, Hot spring water, Devil postpile, rainbow falls, Convick Lake, Minaret Summit

Notre hôtel

Mais encore…


Etape 5 : Yosemite

Comme à mon habitude, je check à nouveau le roadbook Evasion Usa et y apporte ma touche. Quitte à passer l’essentiel de notre séjour sur la route autant bien la choisir, et effectivement nous y avons ajouté quelques détours qui en valent la peine ! En reprenant la 395 prenez à gauche après 20 minutes sur la June Lake Junction, une petite boucle en bord de lacs des plus sublimes. Ouvrez grand les yeux, la faune est très présente… Mais ce n’est pas le seul détour de la journée, en amoureux de Cowboy, j’ai tenu à nous emmener à Bodie, une ville du Far West abandonnée, laissée dans son jus mais surtout hantée ! Une découverte que ma coco s’est surprise à apprécier tant le dépaysement est total.

Bref après 3h de retard sur notre programme nous voici à Lee Vining, ville d’entrée de Yosemite. C’est là que vous devez faire le plein d’essence et surtout y faire des courses car vous ne trouverez rien dans le parc avant des heures. Nous empruntons donc la Tioga Road qui est la route qui traverse Yosemite de part en part. Que le spectacle commence…

Le Yosemite National Park est l’un des plus beaux parcs sur Terre, il est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1984. Dès que vous passez la petite cabane du Ranger qui fait check point vous pourrez admirer des falaises de granit de plus de 1000 mètres de haut, des cascades majestueuses, des séquoias géants, des rivières de montagnes, des lacs, des biches peu farouches de partout, et peut-être même des ours ! Comme nous, vous allez vous arrêter tout les 100 mètres à coup de « Waouh » incessants, une vraie claque pour les adeptes de grandes randonnées, d’amoureux de la nature et des grands espaces.

De nombreux campings sont implantés un peu partout dans le parc, notre hébergement étant à l’autre bout du parc (100 miles), nous avons dû bien choisir nos visites pour ne pas arriver trop tard. Enfin, c’était sans compter sur un accident devant nous… l’accès menant au Glacier Point étant barré, notre détour sera donc de deux heures sur une route sinueuse à flan de falaise…

Nous arrivons donc, la nuit tombée dans notre hébergement insolite AutoCamp Yosemite, une caravane typique US, un Airstream. Malheureusement nous pensions avoir un peu d’intimité mais à l’AutoCamp il y a une centaines de caravanes en rang d’oignons. Cela dit, elles sont magnifiques et l’accueil au top.

Pour changer, réveil nocturne, vers 4h, pour un nouveau lever de soleil, et après avoir fait fuir un putois bien calé sur les marches du Airstream, nous prenons la route pour le Glacier Point. Un point de vue vertigineux sur la vallée à plus de 2200 mètres d’altitude, le réveil parfait, et Yosemite, c’est déjà fini… enfin presque, nous devions retraverser le parc de part en part pour nous rendre au Lac Tahoe, pour notre plus grand bonheur. Mais une chose est sure, Yosemite, on reviendra ! Comptez 3 jours pour bien le visiter.

Bonnes Adresses :

  • Notre hôtel :  Autocamp Yosemite : un peu en retrait des spots principaux du parc mais le luxe de dormir dans un Airstream
  • Food : Prévoir un picnic !
  • Spots à ne pas louper : Valley View, Tunnel view, El Capitan, Yosemite Falls, Mirror Lake, Mist Trail, Glacier Point, Half Dome, Mariposa Grove, Olmsted point, Soda Springs, Tenaya Lake.
  • Tips : Y rester au moins deux jours, vérifier l’état de la circulation, vérifier si les routes sont ouvertes ou pas, prévoir à manger et à boire, avoir le plein d’essence, prévoir des vêtements chauds, lisez bien les recommandations sur les ours qu’on vous donnera à l’entrée du parc

Bodie

Yosemite


Etape 6 : Lac Tahoe

Partagé entre la Californie et le Nevada, niché dans les montagnes de la Sierra Nevada et bordé de forêts de pins se trouve le lac Tahoe , un joyau bleu mais d’un bleu. C’est le plus grand lac alpin d’Amérique du Nord et un des plus pur au monde dû à un programme de protection et de préservation depuis 1970. Cette merveille à tout pour plaire. Outre ses paysages spectaculaires, ses villes et villages vivants, il est connu pour être LE spot sport des US. Et oui en été le lac, ses plages et ses activités nautiques et en hiver ses superbes pistes de ski !

En arrivant, nous avions commencé par longer le lac via la route panoramique Lake Tahoe Scenic Drive qui fait le tour (110 kms), quittant donc la Californie pour le Nevada et sa côte plus sauvage. C’est là qu’on profitera de notre plage coup de cœur : Sand Harbor (10$ l’entrée par voiture) ; beaucoup de monde mais quelques petits spots tranquilles pour se détendre ou plonger dans cette eau émeraude… oups j’ai oublié de prévenir, elle est très froide, désolé 😉 Sous les conseils d’un blog, nous sommes ensuite retourné côté Californie pour admirer le coucher de soleil sur Emerald Bay… Fail ! Malgré la beauté saisissante des nuances de bleu et de vert, c’est bien un sunrise qu’il faut faire, un véritable émerveillement que l’on est revenu admirer le lendemain avant de filer pour San Francisco.

Nous avons séjourné dans un petit motel sur South Lake Tahoe, rien de fou jusqu’à ce je découvre que ce motel est une adresse pour les amoureux de vieilles voitures (en tout cas ce jour-là) et plus particulièrement de Shelby Cobra. Là, on m’a perdu.

Bonnes adresses :

  • Notre hôtel : Station House Inn, petit motel disposant d’une plage sur le lac (et un super breakfast pour 10$)
  • Adresse food : Fifty Fifty Brewing Company, Rosie’s Cafe
  • Spots à ne pas louper : Emerald Bay State Park, Sand Harbor, Bonsai Rock, Crystal Bay, Kings Beach


Etape 7 et dernière étape : San Francisco

C’est une maison bleue adossée à la colline, bref, tu connais la chanson, mais forcément, elle reste en tête pendant tout le séjour à SF et pour nous, ce fut dès le départ du lac Tahoe, cette chanson mélancolique qui annonce San Francisco, dernière arrêt de notre road trip.

Dès notre arrivée, on a vite compris qu’une journée pour découvrir SF, c’était bien trop court. Je reprends la plume à Mathieu pour vous raconter brièvement mon amour pour cette ville… Moi qui suit pourtant plutôt une amoureuse de la nature, s’il y a bien une ville qui m’a pris mon coeur il y a déjà 5 ans, c’est San Francisco. A l’époque, on y était venues 10 jours avec ma meilleure amie et ce n’était pas de trop pour découvrir cette ville dans son ensemble. Cette fois, nous avions à peine 24h donc il a fallu faire des choix.

Dés qu’on entre dans la ville, on ressent son ambiance unique au monde ! Ces routes pentues limite vertigineuses, ces maisons colorées à l’architecture exceptionnelle, ces sourires des passants… Les points de vue sont partout ! Et la ville, entourée d’eau, réserve des spectacles de toute beauté à chaque coin de rue. Très vite, on a aperçu le fameux Golden Gate Bridge, le pont le plus connu au monde et non loin de là, la fameuse île de l’ancienne prison d’Alcatraz, je l’avais visitée la dernière fois, c’est absolument à faire si vous restez quelques jours. Bref, on pose nos affaires à l’hôtel, sur Fisherman’s Warf, donc on ne peut plus central, notre chambre a une vue de folie sur le pont, Alcatraz et même le Pier 39 et ses fameuses otaries que l’on entend au loin, on croit rêver tellement ça paraît irréel ! On a passé la fin de journée dans les boutiques car il y a pas mal d’enseignes américaines que j’adore et que l’on ne retrouve pas en France : Madewell, Modcloth côté mode et Crate and Barrel côté déco (une foliiiie). On est ensuite revenu à l’hôtel pour assister au coucher de soleil avec nos amies les otaries, la vue depuis le Pier 39 sur SF en fond fut absolument fabuleuse !

Et c’était déjà l’heure de notre dernier réveil en terre californienne… Dernier réveil et dernier lever de soleil évidemment ! Direction ce matin là le Golden Gate et plus spécifiquement Marshall’s Beach pour un lever de soleil avec vue… Les couleurs ne fut pas exceptionnel mais quel bonheur de voir le jour se lever sur un pont aussi sublime, seuls sur la plage… Il faut 25mn de marche pour la rejoindre avec un petit dénivelé sympa mais ça vaut le coup ! Retour en ville pour un super brunch et un petit coucou aux plus jolies maisons avant d’aller fermer les valises à l’hôtel. Avant de partir, on voulait quand même prendre le fameux tramway de SF : le Cable car, que l’on a pris sur Fisherman’s warf, petite file d’attente mais l’expérience vaut le détour ! Il nous dépose à Chinatown, l’un si ce n’est le plus grand du monde. On y déjeune rapidement avant de revenir à l’hôtel pour prendre la direction de l’aéroport… Sur la route, petit arrêt dans une gigantesque boutique de vinyles, Amoeba Music, Mathieu était aux anges, et petit coucou à la fameuse maison bleue de Maxime Leforestier, la boucle est bouclée…

Bonnes adresses :

  • Notre hôtel : Zephyr Hotel, localisation et confort au top (il y a un parking, 25$ la nuit)
  • A ne pas louper : Golden Gate Bridge, Coit Tower, Lombard Street, Alcatraz, Fisherman Warf et le Pier 39, China Town, les Painted Ladies et tout le quartier, le cable car, downtown pour les boutiques…
  • Adresse food : Pat’s Cafe pour un bruch de folie
  • Tips : la météo varie très vite, on passe de 25 à 15 degrés en quelques minutes donc prévoyez toujours un petit pull ou une écharpe


TIPS ROAD TRIP

  • L’essence : les distances sont immenses, les villes éloignées donc n’hésitez pas à faire le plein dés qu’il y a une station essence
  • Attention aux distances, les détours sont souvent looooonnnngs
  • Se renseigner sur les périodes d’ouverture des parcs (Yosemite est fermé entre novembre et mai/juin)
  • Les parcs sont payants, prenez le pass America the beautiful 80$ par voiture ou 30$ chaque parc

Mille mercis Evasion USA et Visit California pour ce séjour hors du temps !

Vous aimerez peut-être

10 Comments

  • Reply Laurence 5 octobre 2019 at 18 06 35 103510

    Il y a quelques années nous avons fait ce voyage qui pour moi reste le plus beau de tous… 3 semaines sur la côte ouest avec de merveilleuses photos souvenir avec mes filles qui étaient petites à l époque et qui s en souviennent encore. Il te manque Zion, Brice canyon et grand canyon… mais Yosemite reste il est vrai incontournable avec ses arbres majestueux. Nous aussi on avait dormi à Mammoth…. et il me revient encore le souvenir de ma toute petite qui s était enfermée dans les toilettes dans le restau où nous prenions notre petit déj…. enfin bref… un voyage extra ordinaire pour tous. Merci pour tes belles photos. Je suis admirative de ta plume et de ta passion pour écrire et faire partager. A très bientôt je l espère sur Valensole ? ( enfin pas dessuite.. en juin 🙂 )

  • Reply Camille 5 octobre 2019 at 19 07 30 103010

    Hello,
    C’est fou la différence d’ambiance et de couleurs entre la première et a deuxième partie! La Californie est vraiment très variée! Ces deux articles m’ont vraiment fait rêver et ils confirment encore plus mon idée d’y aller pour un Road Trip en famille.
    Bisous,
    Camille 🙂

  • Reply Véronique Blanc (Floretta Flowers) 5 octobre 2019 at 21 09 32 103210

    Merci pour ce super article très documenté et ces magnifiques photos. Ça donne envie d’y aller.

  • Reply Boularand Alice 5 octobre 2019 at 22 10 58 105810

    Wow a couper le souffle. Article très bien réalisé qui donne envie ! Beau boulot

  • Reply Lauria 6 octobre 2019 at 0 12 02 100210

    WOW mais des photos dingues ça fais rêver! Perso j’ai vécu 3 ans au Texas, mais ça m’en donne vraiment envie d’un road trip avec mon chéri! En tout cas super article!!! ❤️❤️❤️

  • Reply Juliette 6 octobre 2019 at 0 12 31 103110

    Rolala j’adore merci! Ça fait rêver

  • Reply lilouuuu 6 octobre 2019 at 9 09 56 105610

    Encore plus fan de ces photos, surtout celles de Yosemite, c’est un de mes rêve d’aller découvrir la nature là bas !
    Bisous

  • Reply cecilia_cherieblossom 6 octobre 2019 at 10 10 11 101110

    Les photos sont d’une beauté !

  • Reply Duarte 6 octobre 2019 at 10 10 32 103210

    Super article 🙂

  • Reply Marianne 12 octobre 2019 at 17 05 54 105410

    Article super agréable à lire : bien écrit (l’impression d’être la-bas:)) et agrémenté de très belles photos. Y a pas à dire, les blogs c’est quand même super pour aller au fond des choses ! Bref, bravo et continuez (voyages et blog) !

  • Laisser un commentaire