Humeurs

Enough

15 juillet 2016

COCO9719

“Ils venaient juste admirer le ciel, pas le rejoindre.”

Voilà la jolie phrase qui trotte dans ma tête depuis ce matin… Hier soir, j’ai appris la nouvelle très vite sur les réseaux, quelques minutes après le drame. J’étais fatiguée et je voulais me coucher tôt, un petit tour sur Facebook et Twitter et puis s’en va. Il était 22h45. Le petit tour s’est vu plus long que prévu. Mais tout était flou, camion, prise d’otage, blessés, morts, aucune info officielle n’était publiée pendant bien une trentaine de minutes. Sur BFM, on pouvait encore assister au feu d’artifice sur la Tour Eiffel alors que l’horreur absolue était en train d’être vécue à Nice. Petit à petit, l’info circulait… Petit à petit, les médias se sont emparés du sujet… Et le cauchemar est devenu de plus en plus réalité. J’ai pris contact avec les deux trois personnes que je connais sur Nice, toutes en sécurité, mais on ne peut plus choquées. Et depuis, ma gorge est serrée. Mon coeur est noué. Je suis atterrée. Choquée. Brisée. Dévastée. Hébétée par tant d’horreur, par si peu d’humanité, par cette volonté de nous faire peur et par ce besoin de ne pas céder. Mais comment ne pas céder à la peur ? Comment être plus fort que ça quand on pense à toutes ces familles touchées hier soir ? Comment peut-on vivre comme si de rien était ? C’est pourtant ce qu’il va falloir faire.

Comme le 13 novembre dernier, la nuit a été très courte et j’appréhendais ce matin de découvrir le bilan qui est encore plus tragique que dans mes cauchemars. Une seule leçon à en tirer : vivre. Vivre sans penser à demain ! Profiter de chaque minute. Amener encore plus de paillettes et de rêves dans la vie. Profiter encore plus qu’avant en réalisant que tout peut aller si vite. Où que l’on soit. Le risque est partout. On est tous pris pour cible car bien trop heureux pour eux. Mais le pire ou presque dans cette histoire, c’est que l’on est totalement impuissants face à cette menace. La seule réponse que l’on puisse faire est donc de continuer à vivre et de profiter de la vie, une notion que nos meurtriers ne connaissent pas et qu’ils nous jalousent au plus haut point. Le deuil est obligatoire quelques jours, mais après, il faudra se relever, encore et encore. Pour toutes les victimes et leurs familles. Pour Paris, pour l’hyper casher, pour le Bataclan, pour le couple de Magnanville, pour Orlando… Tout cela paraît de plus en plus proche mais s’ils agissent autant ici, c’est parce qu’ils perdent du terrain chez eux et qu’ils sont de plus en plus faibles. Ils finiront par tomber. Le cauchemar finira par prendre fin. Le bon triomphe toujours. En attendant, on se doit de garder la tête haute. Toujours. Plus haute qu’hier encore. S’attaquer à nous un 14 juillet… Le message était à nouveau plutôt clair. On nous déclare la guerre. Mais on répondra en répétant que l’on est fiers de nos couleurs. On répondra en sortant voir les feux du 15 août sans trembler ! On répondra en sortant en terrasse boire des verres. On répondra en vivant d’amour, comme on sait le faire si bien. On répondra en soutenant les familles et leurs victimes. On répondra en restant unis. La haine ne fait pas partie de nos plans.

Toutes mes pensées, mes paillettes et mon amour à revendre sont pour Nice et pour les victimes et leurs familles.

COCO9712

Vous aimerez peut-être

13 Comments

  • Reply Amandine 15 juillet 2016 at 14 02 34 07347

    J’en ai les larmes aux yeux… Merci pour ces jolis mots. <3

    • Reply Marinelemod 15 juillet 2016 at 22 10 04 07047

      Merci Coralie de réussir à mettre des mots sur nos maux à tous… ❤️

  • Reply laudumon 15 juillet 2016 at 18 06 16 07167

    Jolies paroles que tu écris comme à chaque fois. Lire ses petits mots font du bien. Notre force c’est justement de continuer à vivre et de rester unis. Comme tu l’as si bien résumé.
    Bonne journée,
    Pensée pour les victimes, et la France et le monde.

  • Reply Hélène Marie 15 juillet 2016 at 21 09 46 07467

    Superbe article. Tu as su mettre des mots sur beaucoup de pensées !

  • Reply Mathilde 15 juillet 2016 at 21 09 46 07467

    Ton texte est magnifique. . J’en ai les larmes aux yeux mais merci ça fait quand même du bien

  • Reply floraswann 15 juillet 2016 at 21 09 54 07547

    C’est tellement vrai ce que tu dis… Mais comment ne pas céder à la peur? C’est difficile… C’est encore plus difficile de sortir, d’aller s’amuser, alors qu’on se dit que tout peut arriver :(. J’espère vraiment que le bien triomphera!

  • Reply Charlotte 15 juillet 2016 at 22 10 17 07177

    Magnifique article, je te remercie pour cet élan d’espoir

  • Reply Ameluck 15 juillet 2016 at 23 11 02 07027

    C’est très difficile… Je suis niçoise et nous qui sommes associés à la saison estivale, au soleil, aux festivités etc aujourd’hui il y a un profond décalage entre notre environnement et nos états psychologiques…. Fatiguée de toute cette violence qui ne peut avoir réellement de solution à part subir et prier pour échapper à chaque fois au pire. Condamner à regarder le nombre de victimes à chaque fois. C’est encore tout frais ce matin et on est tous éreintés, fatigués d’avoir dormit 3 pauvres heures. Peur de repasser de près ou de loin une seule fois sur ma jolie Promenade sans imaginer le carnage… J’ai vingt ans et je me demande pourquoi on subit ça à notre génération. Merci pour ce joli texte et je suis d’accord avec toi il faut vivre encore plus et ajouter des paillettes et magnifier chaque choses.

  • Reply Célichou 16 juillet 2016 at 0 12 27 07277

    J’ai eu 25 ans ce 15 juillet. Comme toi, ma nuit a été très courte, et le réveil ressemblait à une amère gueule de bois..
    Au début j’ai hésité à célébrer mon quart de siècle, culpabilisé de faire la fête alors qu’un drame a encore touché notre si belle France.
    Mais très vite les messages de ma famille, mes amis m’ont reboostée et mes batteries d’optimisme, d’enthousiasme ont été rechargées.

    J’ai grandi avec des valeurs comme la tolèrence, le respect de tous, et je ne vois que le bon dans chaque personne que je croise.
    Je suis sûre que notre devise Liberté Égalité Fraternité est un magnifique mantra qui va tous nous aider à surmonter les attentats passés et à venir.

    Merci pour ces superbes lignes, tu as réussi à mettre des mots sur mes pensées.

    Bises à toi

  • Reply Hinamonaiti 16 juillet 2016 at 11 11 49 07497

    S’il y a bien une blogueuse, parmi toutes celles que je suis, à qui je devais remettre le prix Nobel de l’écriture, tu serais sans aucun doute celle que je choisirais. Tu as un talent hors normes quant à ton écriture. Un véritable et authentique style qui te différencie de tellement de blogueuses, même des plus populaires qui souvent, ne savent pas aussi bien transmettre leurs humeurs ou leurs passions. Ne t’arrête jamais, c’est un réel plaisir de te lire ma belle 🙂 Je te souhaite une agréable continuation et espérons que tout cela, que toute cette monstruosité cesse un beau jour.. <3

  • Reply Trendydine 16 juillet 2016 at 14 02 43 07437

    Très joli texte.
    J’ai essayé d’écrire mais c’est trop difficile.
    Cette promenade c’est le lieu des ballades que je fais avec mon fils, on aurait dû y être mais la nounou n’était pas disponible…
    on replonge direct au mois de novembre.
    Je suis bien d’accord avec toi sur le fait de vivre beaucoup plus; mais à côté de ça combien de drame allons nous devoir subir avant de descendre dans la rue pas pour mettre des fleurs et des bougies mais pour se battre et retrouver notre belle France ?
    Ce qui est d’autant plus difficile à accepter c’est que nous sommes de la meme génération avec ses jeunes, nous avons eu la même éducation, les mêmes valeurs transmises à l’école, par le sport… Pourquoi tant de dérive.

    Belle journee et bon week-end à toi

  • Reply Sarah 16 juillet 2016 at 18 06 47 07477

    Le réveil a été douloureux pour ma part. Je ne suis jamais allée à Nice, je ne connais personne qui vit là bas. Seulement, je suis fatiguée d’être Charlie, Paris, Orlando…. J’ai un bébé de 9mois et je dois lui apprendre la vie, la liberté, le bonheur alors que à côté, des parents ont perdu leurs enfants qui voulaient juste admirer le feu d’artifice, un 14juillet, jour de fête nationale. La chance que j’ai c’est que je n’ai pas à lui expliquer, à lui dire ce qui s’est passé. Mais malgré tout, quand j’entends les sirènes des pompiers, mon coeur se serre. Au fond de moi, j’ai peur.
    J’espère sincèrement que tu as raison et qu’ils finiront par tomber.
    Merci pour ton texte et pour ta joie de vivre

  • Reply elsa 19 juillet 2016 at 11 11 29 07297

    Magnifique! Tu as raison… J’ai failli perdre une amie. Elle m’a raconté ce qu’elle à vécue. C’est horrible…

  • Leave a Reply