Lifestyle

Mes petits béguins #8

9 juillet 2019

Les semaines filent à une de ces vitesse en ce moment… Les voyages se sont enchaînés, les projets aussi, et j’ai eu très peu de temps pour venir discuter avec vous par ici. C’est alors encore avec un melting pot de tout plein de sujets que je viens vous faire un coucou avec le dernier « Mes petits béguins » avant l’été. Je vous préviens, l’article est assez long, je pense que certains des sujets auraient mérités un article que pour eux d’ailleurs… Mais je pense que vous préférez un long article plutôt que 5 petits.

Je pourrais vous dire que je serai plus active sur le blog à la rentrée mais cela fait des mois que je vous le dis et des mois que je n’arrive pas à tenir ma promesse. Il fut un temps, je sortais 3 articles par semaine par ici, mais ce temps me paraît si loin ! J’ai pourtant des milliers de choses à vous raconter, mais le temps manque. Alors, je ferai au mieux mais je vous promets que jamais je n’oublierai ce bébé blog, mon premier bébé, ouvert il y a maintenant plus de 7 ans et sûrement ma plus grande fierté, même si je ne lui montre pas toujours en l’abandonnant bien trop souvent. Bref, c’est parti !

1 – Ma collection fleurie avec Eléonore M.

L’un des plus beaux projets qui a vu le jour le week-end dernier : ma collaboration avec Eléonore M. autour des fleurs séchées. Les fleurs séchées, vous le savez, j’en use et j’en abuse. Je les aime parce qu’elles sont moins éphémères que les fleurs, je les aime, parce qu’elles habillent la maison, je les aime, parce que cela fait une raison de plus à Mathieu de m’appeler « Mamie Coco ». Et oui, c’est mon surnom à la maison et mon amour pour les fleurs séchées lui fait dire que je suis déjà un peu trop mamie. Peu importe, j’adore les mamies, et la mienne d’ailleurs adoraient aussi les fleurs séchées. Bref, je suis un jour tombée sur le compte Instagram d’Eléonore et j’ai eu un vrai coup de coeur pour son travail, pour son style si personnel, pour sa patte artistique et pour le choix de ses fleurs. Je lui ai demandé de s’occuper de la décoration de ma cheminée, elle s’en est sortie à merveille.

C’est là que nous est venu l’idée d’une collaboration… On a évidemment pensé à un bouquet puis un chapeau, puis à une broche et enfin à deux barrettes. J’ai pris soin de choisir toutes les fleurs et même si j’ai été un peu relou à lui faire refaire 10 fois le bouquet, je suis vraiment heureuse du résultat qui, je pense, nous correspond parfaitement à toutes les deux, à des prix accessibles. Malheureusement, le bouquet a très vite été victime de son succès, nous n’avions pas prévu assez de stock de certaines fleurs et en été, c’est très compliqué d’en trouver mais promis, si on remet ça, on prévoira  plus de stock ! D’ailleurs, vous voulez qu’on remette ça ? En attendant, tous les autres produits de la collaboration sont encore en stock par ici (oupsie, on m’informe que l’une des deux barrettes est elle aussi en rupture, vous êtes bien trop rapides).


2 – Un moment avec vous grâce à Ixina

Le mois de juin a été riche en rencontres et ce pour mon plus bonheur. Sur Lyon, on a partagé un moment de cuisine et de rigolade pendant le Roadshow d’Ixina, un camion équipé d’une jolie cuisine (c’était le modèle Vogue) qui a parcouru la France pour venir à la rencontre des Français, leur présenter leurs produits mais aussi vivre de vrais instants de vie et de cuisine au sein du camion au sein d’atelier culinaire. C’est dans ce cadre là que l’on s’est retrouvé, que l’on a rencontré un chef adorable et que l’on a cuisiné ensemble 6 ou 7 recettes pour les déguster ensemble. En plus, on s’est régalé (voir l’une des jolies recette que l’on a cuisiné, le tataki de thon) ! C’était simple, naturel et j’ai vraiment eu l’impression de vous connaître depuis toujours. C’est toujours si agréable de passer la barrière du virtuel au réel alors merci beaucoup Ixina pour cette chouette opportunité ! On remet ça quand vous voulez.

PS : Pour les filles présentes, voici toutes les photos du jour J si ça vous intéresse


3 – Photographier les étoiles

D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été fascinée par les étoiles. Petite, je pouvais rester des heures allongée dans l’herbe à les admirer. Tenter de les compter, les voir bouger, chercher les constellations, rêver d’une étoile filante. Les étoiles ont quelque chose de magique, d’inaccessible, de si discret si on les prend une à une à si majestueuses toutes ensemble. Les regarder, je le fais donc depuis toujours. Depuis que je fais de la photo, je rêve de les photographier mais j’avais l’impression que c’était impossible, bien trop compliqué pour moi. Je rêvais alors devant les photos de Camille Talks qui sait si bien les photographier. Puis, l’été dernier, pendant mes vacances en montagne, nous est venu l’idée de tenter le coup. Nous voici donc parti avec l’amoureux, le petit frère, sa chérie et le trépied pour chercher le spot le moins lumineux aux alentours. Cette soirée (nuit) fut mémorable, on a marché en pleine nuit une quinzaine de minutes (qui nous ont paru une éternité), on entendait la cloche d’une vache et on avait peur qu’elle s’approche. Puis on a trouvé le spot que le petit frère avait en tête. Je sors le trépied, fixe le boîtier dessus et sors l’article de Camille que j’avais imprimé pour avoir ses conseils sous les yeux ! Après de nombreux essais, j’ai l’impression d’avoir ce qu’il faut. Mais il manque un sujet, Mathieu et moi allons donc dans le cadre et je demande au petit frère d’appuyer sur le bouton pour prendre la photo. C’était en août dernier, ma première photo d’étoiles. Elle est loin d’être parfaite mais elle a le mérite d’exister.

Depuis, on en a fait beaucoup trop peu à mon goût, il faut dire que des cieux bien étoilés, on en voit plus tant que ça, la pollution lumineuse est partout ! Et jamais je ne rajouterai d’étoiles sur une photo, je retouche les couleurs, les fait ressortir parfois mais pas plus. Il y a eu l’Egypte près de la Mer Rouge, la Jordanie au coeur du désert puis la semaine dernière, la Drôme Provençale. Celle-ci, c’est Nico et Mathieu qui l’ont faite, mais l’histoire est toujours la même, les réglages similaires et le nombre de prises toujours aussi élevé pour avoir LA photo. Quoi que, celle de Louise et moi, on a eu que deux prises.

Alors comment photographier les étoiles ?

Le bon cadre : une nuit dégagée, sans nuages, le plus loin possible de toute pollution lumineuse et donc de villes : la montagne, la plage, le désert ou même la campagne paumée. La lune est aussi une pollution lumineuse, il est donc bon de regarder le calendrier lunaire, l’idéal étant la nouvelle lune (je n’ai jamais calculée mais c’est toujours bien tombé pour moi, on était en veille de nouvelle lune la semaine dernière).

Le bon matériel : Le secret de la photographie d’étoiles est simple : une pause longue. Cela signifie que l’appareil photo prend la photo pendant un long moment (en moyenne 10 secondes) pour capter un maximum de lumière. Il ne faut donc pas bouger pendant 10 secondes, un trépied stable est donc obligatoire. Pour le boitier, j’ai personnellement un Canon 5D mark III mais si votre boitier à un mode manuel, c’est possible, il faudrait surtout que votre boîtier ai de bonnes performances pour monter dans les ISO pour diminuer le grain. Pour l’objectif, il vous faut un grand angle avec une grande ouverture (f petit), j’utilise un 24-70mm qui ouvre à 2.8 que je mets à 24 mais encore plus petit que 24, ça serait top (je rêve du 10-18mm mais j’en aurais très peu l’utilité mis à part ça).

Les bons réglages : Mode manuel obligatoire.

  • la vitesse : plus elle sera grande, plus vous ferez rentrer de la lumière dans le boîtier et plus vous verrez de chose : minimum 10 secondes, maxi 20 ou 30 selon les boîtiers (avec mon objectif, je peux pas monter à plus de 25 sinon les étoiles bougent) mais la photo de la semaine dernière a été faite à 10 secondes (sans bouger pour les modèles c’est déjà pas mal)
  • l’ouverture : grande ouverture : f/2.8
  • les ISO : selon votre boîtier et ses performances en terme de bruit à hauts ISO, optez pour une valeur au minimum de 1600 ISO. Attention, rien ne sert de monter les ISO au maximum car vous allez augmenter le bruit numérique sur votre image, je monte à 4000 maximum en général
  • Mise au point à l’infini : je le fais direct sur mon objectif, cherchez le petit logo infini. C’est possible sur les réflexes, si vous n’en avez pas, faites votre mise au point de jour avant que la nuit tombe ou tentez là en manuel jusqu’à ce qu’elle soit bonne (à tâtons)(article sur comment faire par ici)

Mais l’idéal est de tester les différents réglages, augmenter un peu la vitesse, baisser les ISO et soyez patients. Je n’ai jamais fait exactement les mêmes réglages d’une photo à l’autre car cela dépend de bien trop d’éléments. N’hésitez pas aussi à changer d’angle et à regarder d’autres coins du ciel pour repérer la voie lactée par exemple (parfois plus visible en photo qu’à l’oeil nu).

Petite astuce : Pour faciliter la prise de vue, il est conseillé d’emporter avec vous une lampe torche, ou mieux, une lampe frontale, afin de pouvoir régler votre appareil photo dans la pénombre.

Pour les retouches, j’utilise Lightroom et plus spécifiquement les zones sélectives pour pouvoir retoucher zone par zone de façon différente et pouvoir accentuer les étoiles dans le ciel ou la lavande au premier plan.


4 – Lectures d’été

Lu et validé dernièrement :

  • Mon coup de coeur de l’année : Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi : touchant, bouleversant…
  • Les gens heureux lisent et boivent du café – Agnès Martin Lugand : plus de mal à rentrer dedans mais une fois qu’on y est on décroche plus
  • La vie est facile, ne t’inquiètes pas – Agnès Martin Lugand : la suite de celui du dessus, dévoré en une journée tant j’étais dedans
  • Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi : un peu moins accroché que l’autre de Virginie mais très sympa quand même

A lire, déjà sur ma table de chevet :

  • Quand nos souvenirs viendront danser – Virginie Grimaldi (commencé hier, c’est plein de tendresse, je craque…)
  •  A la lumière du petit matin – Agnès Martin Lugand
  • Virginie Grimaldi : Il est grand temps de rallumer les étoiles

A lire, vous me les avez conseillés :

  • Demain est un autre jour – Lorie Spielman
  • Surprends-moi – Sophie Kinsella
  • Désolée, je suis attendue – Agnès Martin Lugand
  • Sauve-moi – Guillaume Musso
  • Ma psy préfère mon ex – Tristan Lopin
  • Avant toi / Après toi – Jojo Moyes
  • La délicatesse du homard – Laure Manel
  • Un avion sans elle – Michel Bussi

Vous l’aurez compris, quand j’aime une auteure, je vais jusqu’au bout. Il faut dire que je reprends la lecture depuis peu alors quand je trouve une valeur sure, je la conserve pour être sure de ne plus perdre ce goût pour la lecture. Mais si vous avez d’autres auteurs ou livres à me conseiller, je suis preneuse !


5 – Ou jeu de société

A la maison, on est très jeux de société, surtout en été ! En couple ou entre amis, on use et en abuse, voici une petite liste des jeux auxquels on joue, des jeux qui se jouent à deux mais peuvent aussi bien se jouer à plus de joueurs.

  • Les aventuriers du rail : je vous en ai déjà parlé l’été dernier, il est aussi bien à deux qu’à plusieurs, et cette année on a craqué sur l’extension France que l’on valide totalement pour varier quand on connaît à force tous les trajets. Il nous reste plus qu’à craquer sur l’extension Monde ou Scandinavie…
  • Port Royal : jeu de cartes qui ne prend pas de place, sur la base des jeux de cartes « stop ou encore » sur l’univers des pirates, ça passe vite et on se prend bien au jeu (plus d’infos sur ce jeu ici)
  • Duel : il paraît l’un des meilleurs jeux à deux, je ne l’ai pas encore assez testé mais c’est prévu dans l’été (la version classique du jeu très renommée : 7 wonders)
  • Mysterium : Mysterium est un jeu d’enquête coopératif dans lequel tout le monde perd ou tout le monde gagne. Tous les joueurs sont unis dans un même but : découvrir la vérité sur la mort du fantôme qui hante le manoir et lui apporter la paix ! Nous y jouons chez des amis et on l’adore

Amusez-vous bien !


6 – Premiers pas vers le zéro déchet

Petite liste des e-shop ou des produits que j’ai partagé lors du concours zéro déchet pour que vous puissiez les retrouver plus tard :

Nature et Découverte :

Le petit monde du zéro déchet :

Marie-Henriette :

Autres produits de marques multiples :


7 – Holidays !

Allez, dernière semaine de boulot au bureau avant une petite vadrouille (enfin deux) puis un mois de vacances ! Je pense que si vous me cherchez, je serai probablement sur ma bouée.

Bel été !

Vous aimerez peut-être

8 Comments

  • Reply mariecharls 9 juillet 2019 at 17 05 46 07467

    J’ai re commencé à aimer lire grâce à « tu comprendras quand tu seras plus grande » une vraie pépite de bonheur, qui nous partage la sagesse de nos aînés. J’ai souris et pleuré, bref j’ai adoré.

    J’ai découvert Agnès Martin-Lugand avec « à la lumière du petit matin » et franchement j’ai beaucoup aimé. Alors je vous souhaite bonne lecture avec celui là

    Merci beaucoup, pour ces petites astuces zéros déchet ! On a parfois envie de s’y mettre sans trop savoir comment …
    J’ai Hâte de découvrir l’article à ce sujet
    J’emménage seule à la rentrée et j’aimerais me faire ma petite panoplie, cependant acheter toutes ces petites choses revient à un petit prix à la fin(je suis étudiante). Est ce que vous aurez un code promo avec ces marques prochainement?

    En tout cas merci beaucoup, un vrai plaisir de vous suivre ☺️

  • Reply MACCARIO Laurence 9 juillet 2019 at 18 06 09 07097

    Bonjour Coralie. Coté lectures c est vrais que j aime aussi Sophie Kinsella.. l accro du shopping qui rappellera des souvenirs à beaucoup d entre nous… Coté 0 déchets… de plus en plus au goût du jour donc on s y met peu à peu ..; on essaie de s y tenir et même si c est pas grand chose c est déjà pas mal à notre échelle. Petit clin d oeil pour tes balades.. je monte demain à Valensole où je compte jouer un peu la touriste… merci pour toutes tes informations et tes bons plans. A très vite… Lau/ La Lavandine 04210

  • Reply Justine 9 juillet 2019 at 21 09 24 07247

    Hello Coralie, je te remercie pour les idées bouquins et jeux de société, c’est toujours sympa de découvrir de nouvelles choses. Niveau livre, je te conseille aussi Gilles Legardinier, notamment « Quelqu’un pour qui trembler », Anne-Gaelle Huon « Le bonheur n’a pas de rides », les Aurelie Valognes sont également très sympa, chez Michel Bussi je te conseille également « Sang famille », « Maman a tort », « Le temps est assassin » ou encore « Ne lâche pas ma main ». Aussi beaucoup plus long mais tellement sublimes, je te conseille la trilogie « Tatiana », « Tatiana et Alexandre » et « Inoubliable Tatiana » de Paullina Simons
    N’hésite pas à nous communiquer d’autres idées de livres ou tes lectures, poir ma part, je suis toujours friande de découvertes !
    Bonne soirée !

  • Reply Les Tribulations d'Elodie 12 juillet 2019 at 7 07 23 07237

    J’aime tellement tes articles « petits béguins » ! Jolis coup de coeur, je suis fan également des livres de Virginie Grimaldi !

  • Reply Vanessbratos 14 juillet 2019 at 10 10 04 07047
    • Reply Vanessbratos 14 juillet 2019 at 10 10 05 07057

      <3 <3

  • Reply Maïlys LD 17 juillet 2019 at 13 01 25 07257

    Ta collection fleurie avec Eléonore est vraiment stupéfiante. Tu as un goût bien à toi mais pouvant être adapté à tous et c’est super. J’aime particulièrement cette sublime couronne autour de ton chapeau de paille. Je trouve que ton style à changé au fil des années (bien que je ne te suive pas depuis le début) et il s’affirme de plus en plus dans un style un peu champêtre. Que ce soit la décoration de chez toi (par rapport à quand tu habitais sur Paris) à ta manière de t’habiller, tes photos, ta façon de consommer. J’aime aussi beaucoup le bouquet !

    Il y a peu, j’ai aussi pris la décision d’apprendre à faire des photos des étoiles. Mon seul soucis étant bien sûr que je n’ai pas de trépied. Comme je ne m’en sers jamais pour mes photos quand je voyage je n’ai pas envie d’investir trop d’argent dedans, sauf qu’il est essentiel d’en avoir un pour les photos d’étoiles et que ceux qui sont légers et entrent dans un sac à dos sont sacrément chers… :/

    Je valide x 1000 la délicatesse du homard. Je l’ai repéré la première fois grâce à sa couverture et le livre m’a complètement séduite. La lecture est intense, les mots délicats, le déroulé doux.

    Avec mon chéri on joue aux 7 familles. Pendant des semaines il n’a pas voulu y jouer puis finalement, on s’y est mis et on y joue pas mal souvent. J’aimerai aussi acheter le jeux du Lonely Planet qui a l’air vachement cool et je vais dénicher un Uno aussi je pense.

  • Reply Abby 29 juillet 2019 at 16 04 51 07517

    Merci pour l’article, Coralie ! <3

  • Laisser un commentaire