Afrique

10 jours en Egypte

14 avril 2019

Deux semaines après notre retour, il est temps de revenir sur ce voyage hors du temps : l’Egypte.

Ah ma chère Egypte, tu resteras l’un des plus beaux pays que l’on ai visité mais pourtant l’un des voyages qu’on ai le moins apprécié. Si l’on devait résumer notre voyage en mot, on dira qu’il était « paradoxal ». Une chose est sure : on a rêvé, énormément rêvé mais qu’est ce que l’on a stressé aussi. Jamais on en avait autant pris plein la vue mais jamais on avait autant eu envie de rentrer quelques jours avant la fin. Paradoxal je vous dit. Ce que l’on retiendra par-dessus tout de notre voyage : toutes ces choses qu’on ne peut voir nulle part ailleurs qu’en Egypte et que l’on rêvait de voir un jour ! En Egypte, on a rencontré l’Histoire avec un grand H comme on en avait toujours rêvé. L’Histoire qui te file les larmes aux yeux, l’Histoire d’une civilisation vieille de 4000 ans qui arrive encore à te faire rêver, l’Histoire qui paraît presque irréelle tant tout est si bien conservé. L’Egypte est un pays d’une richesse inestimable et même si les égyptiens ne sont pas toujours les plus accueillants, ils méritent qu’on leur fasse un petit coucou un jour, rien que pour rencontrer la momie de Ramsès II ou voir les fabuleuses pyramides… On parle là d’une Merveille du monde tout de même. Je ne saurais décrire l’émotion qui m’a traversée quand j’ai aperçu pour la première fois les pyramides dans la brume au lever du soleil… Alors malgré tous les « fails » du voyage, rien que pour ce moment, jamais je ne pourrais regretter quoi que ce soit et si c’était à refaire, on referait tout pareil (ou presque).

Cet article sera construit en 3 parties afin de vous donner un maximum d’informations et vous aider à organiser un éventuel futur voyage en Egypte. On commencera par vous détailler notre programme très riche car nous voulions en voir un maximum donc nous avons beaucoup bougé. On part rarement en Egypte pour se reposer, je préfère vous prévenir. Je répondrais ensuite aux principales questions que vous m’avez posé er reviendrai notamment sur notre expérience avec Evaneos, l’agence à laquelle on doit les « fails ». Et enfin, on rentrera dans le vif du sujet avec un récit jour après jour de notre voyage en blabla mais surtout en images pour vous transporter et vous faire rêver encore un peu… C’est parti ?


1 – Notre programme

Petit résumé rapide du programme du voyage afin de vous donner une idée du parcours, des kilomètres parcourus et vous donner le nom de nos hôtels d’un seul coup d’oeil pour vous éviter de rechercher les infos plus loin dans l’article. Nous avons conçu notre programme en nous basant sur ceux proposés par Evaneos et en les adaptant à ce que l’on voulait faire, Mathieu a passé deux jours entier environ à construire ce programme. Chaque jour sera néanmoins approfondi dans la partie 3.

Jour 0 : arrivée au Caire tard le soir
Nuit au Cairo Pyramid Hôtel à Gizeh : on ne vous le recommande pas du tout, il est très vieux, c’est sale et il n’y a aucune vue sur les pyramides alors qu’on est juste à côté (depuis aucune chambre ni aucune partie de l’hôtel).

Jour 1 : visite du Musée du Caire et des pyramides à Gizeh
Nuit au Mercure Cairo Le Sphinx à Giseh : on vous le recommande, chambre nickel, très jolie vue pyramide depuis les chambres mais aussi depuis la terrasse.

Jour 2 : avion pour Assouan, visite d’Abou Simbel et retour à Assouan
Avion très tôt le matin (7h), arrivée à Assouan 900kms au sud du Caire à 8h30, en route pour Abou Simbel (4h aller et 4h retour) et nuit à Assouan au Kato Dool. On vous le recommande, c’est vraiment canon, sauf pour la douche sur les toilettes mais on s’y fait.

Jour 3 : lever de soleil sur le Nil en felouque, visite d’Assouan puis route pour Louxor
Après un réveil sur le Nil, on le longe pendant 4h de route pour Louxor. Nuit à l’Almoudira Hôtel, notre hôtel préféré du voyage.

Jour 4 : visite de la rive Ouest du Nil à Louxor : temple d’Hatchepsout et vallée des Rois
Nuit à l’Almoudira Hôtel à Louxor.

Jour 5 : visite de la rive Est du Nil à Louxor : temple de Karnak et temple de Louxor
Nuit au Hilton à Louxor : retour mitigé, bien moins de charme et très « americanisé » mais une très belle vue sur le Nil.

Jour 6 : route pour Marsa Alam sur la Mer Rouge
5h de route pour rejoindre le Marsa Shagra Village : on vous le recommande.

Jour 7 : Snorkelling et coucou aux tortues ; repos au Marsa Shagra Village
Nuit au Marsa Shagra Village.

Jour 8 : avion pour Le Caire
Nuit au Radisson Blue près de l’aéroport : on ne vous le recommande pas, accueil exécrable.

Jour 9 : visite de la mosquée Al-Azhar du Caire et retour aux pyramides à Gizeh
Nuit au Radisson Blue près de l’aéroport.

Jour 10 : retour aux aurores à Paris !


2 – Vos questions principales

Notre expérience avec Evaneos

On a fait au mieux pour vous faire rêver pendant ces 10 jours parce que, réellement, on a vu des choses absolument merveilleuses et côté photos, on s’est éclatés ; mais malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu et derrière les jolies photos, il y a eu beaucoup de frustrations. Vous me direz que c’est normal en voyage et que c’est ce qui fait son charme. A un petit niveau, certes, mais là, c’était un peu trop à notre goût et je me dois de vous raconter cette facette de notre voyage aussi. On la doit en grande partie à Evaneos à qui on a confié les rennes du voyage. Ce n’est pas la première fois que l’on partait avec eux, on a fait le Sénégal il y a deux ans et tout s’était parfaitement bien passé. On a choisi de ne pas partir seuls car on avait envie d’être tranquilles et sereins sur place. On a donc confié à Evaneos l’organisation totale du voyage.

Avant de partir, nous avons échangé très très longuement avec notre correspondant pour créer un voyage sur-mesure qui répondrait à toutes nos attentes. Le sur-mesure avec chauffeur ou guide pour deux, ça se paie et je ne vous cache pas que l’on a déboursé une certaine somme (budget à prévoir pour ce voyage un peu plus loin) mais on avait envie de se faire plaisir et de s’offrir le voyage de nos rêves et en voir un maximum car on ne reviendrait peut-être jamais en Egypte. Dés le début, nous avons expliqué à notre contact Evaneos que l’on partait principalement pour faire des photos, la photo est avant tout notre passion et on avait envie de créer du contenu voyage en toute liberté. Parfois, on part juste en mode vacances, mais là, ce n’était pas le cas. C’est la première chose que l’on a expliqué à Evaneos, on est conscients que ce n’est pas courant comme demande, c’est pour ça qu’on a pris le temps d’expliquer notre métier, etc. Les hôtels étaient donc par exemple très importants pour nous et après avoir clairement tenu la main de notre contact et avoir presque créé le programme à sa place, on avait notre programme presque parfait ! Mais déjà, 4 jours avant le départ, on nous écrit pour nous dire que finalement, nos hôtels ne sont plus dispo donc ils vont être changés. On nous rassure en nous disant que cela sont des équivalents mais je vois très vite que cela n’est pas le cas. On n’avait plus la vue pyramides au Caire, on se retrouvait à 1h de l’aéroport la veille du départ alors qu’on devait dormir à côté, à Louxor, l’hôtel ne donnait plus du tout envie. Tout cela au même prix bien évidemment car on avait déjà payé. J’ai du remuer ciel et terre et réserver moi-même des hôtels sur Booking à 3 jours du départ. C’était bien parti… Bon, on allait changer d’hôtels tous les jours mais bon, ça devait bien se passer.

Le soir de notre arrivée, tout s’est bien passé, on est venus nous chercher à l’aéroport avec même un bouquet de fleurs (improbable, ils avaient déjà un truc à se faire pardonner…). Ils nous ont même aidés à faire le Visa que l’on fait direct à l’aéroport. Notre nom était sur une pancarte et c’est important d’être signalé car c’est la seule fois que c’est arrivé. Quand on a repris l’avion deux jours après, on est arrivés et impossible de comprendre qui nous attendait. L’aéroport d’Assouan était pourtant petit mais personne ne nous connaissait, ni connaissait Evaneos. Heureusement, Mathieu a eu un flash, sur le minibus du Caire qui nous conduisait, il était écrit « Bluesky » et un des messieurs avait écrit « Bluesky » sur son affiche. On a donc misé sur lui, même si on avait jamais entendu parlé de cette agence interne et même si cette agence n’avait jamais entendu parlé d’Evaneos. Plus rapidement, Evaneos fait appel à des agences internes mais les agences sont nombreuses et c’est à nous de deviner qui elles sont et de retenir leurs noms car une fois sur place, c’est bien eux nos interlocuteurs. Au total sur le voyage, on a eu une dizaine d’interlocuteurs différents et zéro nouvelle d’Evaneos. C’est l’un des interlocuteurs internes qui nous ont gentiment dit à quelques jours de la fin que nous prendrions tel avion pour remonter au Caire. Un avion qui n’avait rien à voir avec celui prévu à la base… Il part 5h plus tard (on perd donc 5h au Caire alors qu’on avait prévu de visiter certains trucs) et part à 4h de route de notre point de départ au lieu de 30mn. Après des dizaines d’heures de route, on était plus à ça près me diriez-vous. Il a fallu que l’on prenne nous contact avec Evaneos, ils n’étaient même pas au courant. Faute d’avoir une solution de leur part, on a repris un avion à nos frais la veille puis un hôtel à nos frais aussi pour rentrer au Caire plus tôt et faire ce qui était prévu.

En autre « fail », on a eu droit à des changements de programme très nombreux et le pire, c’est que nous passions pour les fous car jamais nos interlocuteurs n’avaient le bon programme en main, du coup les malentendus étaient nombreux. Il fallait donc tout expliquer et traduire à chaque fois. On a du se battre pour pouvoir avoir la balade en felouque sur le Nil au lever de soleil. Initialement, c’était au coucher la veille, sauf qu’ils nous ont emmenés à Abou Simbel (ça devait être le lendemain), du coup felouque prévue à midi. Bah non, on avait prévu un coucher de soleil, c’était même noté en gros dans le programme (« Vous allez vivre le plus beau coucher de soleil de votre vie » avait écrit Evaneos). On a réussi à négocier un lever de soleil mais notre guide était tellement dégoûté de se lever si tôt, c’était sympa. Heureusement, c’était si beau ! On a du ensuite se battre pour avoir du temps pour visiter Assouan, ils avaient envie de nous ramener plus tôt mais non, encore une fois, c’était juste pas ça le programme. Le guide nous a suivi dans tout le village en mode « bon, c’est bon, vous avez fini ». Et le chauffeur qui nous a ramené à Louxor était tout aussi mécontent. On se sentait si mal… C’est moi qui négociait tout, Mathieu osait moins, et je vous avoue qu’en tant que femme, ça passait encore moins. Je n’ai pas été très appréciée je pense. Le plus horrible je crois, c’était de passer pour les clients insupportables à demander ou quémander toujours quelque chose alors qu’on voulait juste que notre programme soit respecté… On voulait juste une chambre avec une vue sur le Nil comme c’était prévu, mais non ce sera une vue poubelles à Louxor. Sauf que je n’aurais pas choisi cet hôtel sinon. Bon, tant pis, je paie un peu pour une meilleure chambre. Et c’était comme ça partout et tous les jours !

4 paragraphes pour réaliser qu’il y a encore tout plein de fails Evaneos que je nous ai pas raconté mais j’aimerai quand même parler d’autre chose donc je pense que vous avez compris qu’on ne vous les recommandait pas du tout Evaneos en Egypte, les équipes sont différentes selon les pays. On repart avec eux en Jordanie en mai (c’était prévu depuis longtemps). Mais on vous recommande quand même l’Egypte, sujet Evaneos clos, passons au reste !

Sur le plan sécuritaire et atmosphère du pays

La question qui m’a le plus était posée tout au long du voyage était celle de la sécurité. C’est bien normal car l’image de l’Egypte est loin d’être bonne sur ce sujet. Quand Mathieu m’a parlé de l’Egypte, c’est d’ailleurs ce que je lui ai de suite répondu « Mais non, ça craint trop !« .

Puis, on s’est renseigné, et on a vu que le niveau de vigilance avait baissé ces derniers temps. Bien évidemment, tout le pays n’est pas « safe » et le risque est présent encore un peu partout, il y a encore eu un attentat en début d’année au Caire. Mais l’ambassade de France ne déconseille plus le voyage en Egypte d’ordre général, la menace terroriste étant aujourd’hui présente partout dans le monde. On a trouvé cette carte sur le site du gouvernement et on a fait en sorte de rester dans les zones jaunes. On a aussi tenté de se mêler au minimum aux gros groupes de touristes et on s’attendait à voir l’armée un peu partout mais on a été agréablement surpris. Seuls quelques contrôles sur la route mais pas d’escorte et aucun sentiment d’insécurité, même dans les zones moins touristiques. On s’est volontairement perdu un peu deux trois fois, notamment dans le Caire, c’était la folie tant cette ville est vivante mais aucune réflexion, peu de mauvais regards, chacun faisait sa vie et on avait beau être les seuls touristes, tout s’est très bien passé. Là où se sentait le plus « agressés », c’est au abord des sites touristiques et notamment près de Pyramides. Avec un guide, nickel, mais le dernier jour nous étions seuls et on ne pouvait pas faire deux mètres sans qu’on vienne nous vendre quelque chose. « Camel, camel » pour nous proposer un tour en dromadaire. Et on a beau dire non, ils sont très insistants et même agressifs. La mendicité est évidemment aussi présente et idem, l’amabilité n’est pas de mise. Les « backchich » sont aussi très courants, on s’y attendait mais je pense qu’on en avait jamais autant donné… On a du donné à chaque chauffeur, à chaque guide, à chaque monsieur qui va juste porter notre valise 3 secondes sans nous demander, à chaque portier, à chaque magasin où on nous explique un truc, à chaque personne à qui on demanderai juste s’il va bien (j’exagère à peine). Il faut réussir à dire non mais une fois, on a osé dire que stop, on avait assez payé pour aujourd’hui, on est revenu nous voir « il faut donner au chauffeur ». Bon, bah, vu que c’est demandé si gentiment…

Il faut donc avoir toujours de la monnaie sur soi et des livres égyptiennes (100 livres + 5€, c’est ce que l’on donnait en moyenne). Ce sentiment d’être seulement bons à distribuer des sous est franchement désagréable mais c’est le jeu dans beaucoup de pays. On est bien plus riches qu’eux et voilà. C’est similaire aux autres pays de la région et il faut au mieux arriver à ignorer et ne pas donner aux enfants dans la rue, sinon ils sont rapidement 10 à venir et ça devient très compliqué à gérer. Il faut aussi avoir en tête que ce sont aussi des pays où l’on voit des choses difficiles pour nous, des animaux morts ou blessés, des hommes très mal en point. Sur le plan psychologique, la traversée de certain villages est compliquée, les conditions de vies de certains égyptiens sont très modestes. Mais sur le plan sécuritaire, on ne s’est jamais senti en insécurité, même seuls sur le site de décollage des montgolfière à attendre un taxi. Il suffit de discuter, de sourire, d’ignorer les regards parfois insistants des hommes sur nous si nous ne sommes pas voilées. Et tout se passe bien. Mais d’ordre général, l’hospitalité laisse clairement à désirer. Dommage.

Côté météo

L’Egypte est un pays immense, de la côte Méditerranéenne d’Alexandrie à Abou Simbel, frontière soudanaise, on longe le Nil sur près de 1500kms. C’est aussi un pays majoritairement désertique, sauf les côtes de la Méditerranée ou de la Mer Rouge et le long du Nil. C’est la route que nous avons fait, plus de 1000kms sur les 10 jours.

Le pays possède donc un climat très varié. Au nord de l’Égypte, notamment à Alexandrie, le climat est méditerranéen. Les températures sont supportables en été, et en hiver, les pluies ne sont pas rares. À partir du Caire, le climat est assez désertique et les températures peuvent être élevées en été. Dans les destinations touristiques comme Assouan et Louxor, la chaleur estivale est parfois insupportable et le thermomètre peut grimper jusqu’à plus de 40°C entre juin et septembre. Pour voyager dans cette partie là, mieux vaut privilégier la saison froide qui s’étend de novembre à mars. Quand on y était (mi-mars) on a eu près de 30 degrés à Louxor, mais pas plus, et vu les visites sans ombres, je vous déconseille clairement d’y partir en été. La saison chaude, entre mai et septembre est par contre idéale pour profiter des plages sur la côte de la Mer Rouge, nous il y faisait bon mais quelques degrés de plus auraient été appréciables, notamment quand on a dormi sous les tentes. Voici un tableau trouvé ici qui récapitule quand se rendre en Egypte et où :

Côté prix

Le coût d’un voyage varie logiquement de beaucoup de points mais l’Egypte est encore un pays relativement peu cher, suite à la chute touristique de ces dernières années, à la menace terroriste et au printemps arabe. Le tourisme en Egypte reprend petit à petit, on l’a senti dans les plus grands sites touristiques, mais on est loin de la fréquentation d’il y a 15 ans. Les prix sont donc plus bas. On l’a notamment ressenti à Louxor, nous avons dormi dans l’un des hôtels les plus beaux d’Egypte (on nous l’a dit après – Almoudira) et la nuit restait accessible, pour nous occidentaux (200 euros la nuit pour un équivalent 5 étoiles). C’est encore cher mais c’est bien plus accessible qu’en France et ça permet donc d’aller dans des hôtels même une nuit que l’on aurait pas pu avoir en France. Les très beaux hôtels ont baissé leurs prix car ils souffrent de l’absence de touristes. Bref, tout ça pour vous dire qu’on s’est offerts de beaux hôtels mais que pour 30/40 euros, il y a des hôtels accessibles. Et un voyage tout compris en groupe avec les excursions incluses comprend souvent une croisière sur le Nil et coûte (à ce que j’ai pu lire) autour de 1500€ par personne tout compris pour 10 jours. Les billets d’avion coûtent en moyenne depuis Paris 500€ l’AR par personne. Nous avons choisi un voyage sur-mesure avec un chauffeur juste pour nous 2 + un guide avec de beaux hôtels (pas tous aussi beaux que celui de Louxor mais 4 étoiles en moyenne) et ça nous a coûté 2500€ par personne (petit dej seulement). La vie sur place n’est vraiment pas chère mais dans les restaurants touristiques, ils ont tout de même adapté leurs prix. On a payé en moyenne 10€ par personne nos repas sur place en dînant et déjeunant dans notre hôtel et on a majoritairement mangé du poulet/poisson et du riz, on n’a pas eu l’occasion de vraiment goûté de spécialités. On a donc rajouté 400€ pour 2 pour les repas et 200€ de Bakchich payés à tellement de gens différents. Les excursions étaient incluses pour nous mais on a du payé en plus sur quasiment chacune si on voulait utiliser un appareil photo, c’est rarement compris dedans (5€ à payer en plus – 10€ par personne en moyenne les visites temples ou pyramides). On a ramené très peu de souvenirs car on voit bien que tout est « made in china » et ils sont tellement insupportables et insistants que cela ne donne pas envie d’acheter. On s’est fait avoir par notre guide qui nous a emmené dans un immense magasin attrape touriste où une mise en scène fait croire que c’est du fait main. Ca se voit bien que cela ne l’est pas du tout mais ils étaient tellement insistants qu’on a payé un petit chat Made in China pour être tranquille. On a sinon ramené du vin, très original d’Egypte, je vous l’accorde. On a goûté un vin nommé le « Jardin du Nil » qui était excellent et un adorable homme de l’Almoudira Hotel de Louxor a été nous en acheté pour qu’on ne se fasse pas avoir sur les prix. On a donc ramené 6 bouteilles pour nous et pour nos proches, ils étaient ravis.

Au total, avec ce qu’on a du rajouté sur place (achat billet d’avion par exemple), cela nous a coûté au total 7000€ pour deux pour 10 jours, la plus belle somme que l’on avait jamais dépensé en voyage, mais on va essayer de se faire rembourser une partie par Evaneos vu le niveau de déception du service (affaire à suivre).

Ressenti général sur le séjour et points pratiques

On garde, malgré tout les « fails », un très bon souvenir de notre voyage, comment ne pas en garder un quand on retombe sur les photos et qu’on se souvient de toutes les merveilles que l’on a vu ? Mais si c’était à refaire, on s’y prendrai sûrement plus tôt parce qu’on a organisé le voyage 4 semaines avant et ce délai est court. On organiserai tout seuls et on ferait très attention aux choix de nos guides. Notre guide au Caire était top et a rendu tout notre voyage bien plus intéressant ! Là où à Abou Simbel, le guide nous récitait un texte appris par coeur et ne comprenait pas le français ni l’anglais (merci Evaneos pour ce guide de qualité), celle du Caire nous a tout expliqué en détails avec un tas d’anecdotes. On a mieux compris chaque scène dans les temples, chaque histoire de chacun des Pharaons. Le choix de la guide est donc très important et on vous recommande de prendre contacte avec Samah (envoyez-moi un message si vous voulez ses coordonnées) si vous partez en Egypte. Elle est guide au Caire mais pas que, elle fait aussi Louxor et les croisières sur le Nil. On a choisi de ne pas faire de croisières car il fallait dormir plusieurs nuits sur le bateau et on aurait du soit faire moins de choses soit partir plus longtemps mais pour un voyage plus calme, la croisière est idéale. Autre point important, nous n’avons pas du tout été malades, aucun signe de tourista. On a fait attention à tout ce que l’on mangeait, on n’a bu que de l’eau en bouteille (même pour nous brosser les dents) et tout s’est parfaitement bien passé, contrairement au Sénégal où malgré toutes les précautions, on avait tous été malades. Enfin, pour la langue, l’Egypte étant une ancienne colonie anglaise, l’anglais est parlé par quasiment tout le monde donc si vous avez un niveau d’anglais même basique, cela suffit pour se faire comprendre. Et vous m’avez demandé aussi si le voyage peut se faire avec des enfants, je pense que oui, l’idéal étant la période où ils voient l’Egypte à l’école (6ème de mémoire ?), parce que sinon, ils risquent vite de s’ennuyer et de ne pas vraiment comprendre ces pierres les unes pour les autres je pense mais cela dépend des enfants.

PS : petit aparté Internet, la Wifi était présente dans la moitié des hôtels mais sinon j’ai pris une option qui me donnait tout de même 3GO d’Internet, 30 euros chez Sosh.


3 – Le voyage au jour le jour

Jour 1 : Le Caire

Nous sommes arrivés la veille au soir au Caire, à environ 20h et nous avons directement pris la direction de notre hôtel, le Cairo Pyramid à Gizeh. Comptez au moins 1h/1h30 de route entre l’aéroport principal du Caire et Gizeh et comptez 1h30 non rassurés. Les égyptiens au Caire roulent clairement n’importe comment et moi qui ne suis pas du tout du genre à avoir peur en voiture, j’ai cru mourir dix fois sur ce trajet. Ils traversent partout, même sur l’autoroute, ils roulent à 5 voies là où chez nous ça serait 3, ils se collent comme j’ai jamais vu et le klaxon est le seul moyen de communication. Comme nous a dit un guide, si quelqu’un sait conduire au Caire, il saura conduire partout dans le monde. Il vaut mieux être prévenu mais finalement, nous n’avons eu aucun accrochage. Pour l’hôtel, on ne vous le recommande pas du tout, il est très vieux, c’est sale et il n’y a aucune vue sur les pyramides alors qu’on est juste à côté (depuis aucune chambre ni aucune partie de l’hôtel). Bref, le lendemain était bien mieux.

La journée a commencé par un lever de soleil, comme beaucoup de journées de notre voyage. On voulait voir le soleil se lever sur les pyramides mais malheureusement, tout l’espace qui entoure les pyramides est fermé et n’ouvre qu’à 8h. Notre chauffeur de la veille nous a donc emmenés avec lui voir des connaissances qui nous ont accompagnés sur une dune de sable en dromadaire pour les voir au loin. Elles étaient toutes petites mais la lumière était si belle ! On avait qu’une hâte… Venir les revoir de plus près. On a enchaîné sur le musée du Caire, à 40mn de Gizeh. Le musée est dédié aux antiquités égyptiennes, il regorge de pépites ! C’était si impressionnant de découvrir les momies dans un état de conservation impressionnant. Le trésor du temple de Toutankhamon valent aussi le détour. On est ensuite revenus voir les pyramides et on s’est longuement baladés autour pour faire des photos. Elles paraissent si irréelles… C’est gigantesque ! Le Sphinx, quant à lui, est par contre beaucoup plus petit que je ne l’avais imaginé, mais il vaut évidemment le coup d’oeil. Impossible d’avoir un coucher de soleil sur les pyramides non plus, le site fermant à 17h30 mais depuis notre hôtel, le Mercure Cairo Le Sphinx , on y a eu le droit et c’était parfait.


Jour 2 – D’Abou Simbel à Assouan

Réveil aux aurores, une navette nous attendait à 4h30 pour prendre l’avion à 7h pour Assouan, 900kms sous Le Caire. Arrivés à Assouan, on pensait aller tranquillement visiter la ville mais non, ça sera le fameux temple d‘Abou Simbel. On part donc pour 5h de route en plein désert ! Ne croiser aucun village ou même aucune voiture pendant des heures fait vraiment bizarre mais on a eu la chance de voir plusieurs mirages. Malheureusement, en photo, ça ne rendait rien mais je vous assure que nos yeux ont été bluffés. 5h plus tard, nous voici donc devant les majestueux temples d’Abou Simbel. Construits par Ramsès II, le pharaon qui a gouverné le plus longtemps, il y a en fait deux temples, le principal sur la photo du dessus et un autre juste à côté construit pour sa femme Néfertari. Ils étaient destinés à son culte ainsi qu’à celui de dieux égyptiens et de son épouse Néfertari. La façade du temple, avec ses 33 mètres de hauteur nous a vraiment laissés bouche bée… Quant à ces détails ! A l’intérieur, ce n’est pas très grand mais c’est haut de 20m, de quoi se sentir très petits… Ce temple est je crois celui que j’ai préféré parmi tout ceux que l’on a visités.

On a ensuite repris la route pour Assouan et son village nubien Gharb Soheil juste à côté, dans lequel nous avons passé la nuit. Les villages traditionnels Nubiens sont des villages très atypiques et très colorés qui représentent la Nubie, une région du Nord du Soudan et du Sud de l’Egypte, longeant le Nil. Les nubiens ne sont plus très nombreux mais quelques villages persistent et ça change tellement du reste de l’Egypte, ça vaut vraiment le coup d’oeil. Nous avons logé au Kato Dool, au coeur de l’un de ces villages et passé une merveilleuse soirée au bord du Nil, au son des chants traditionnels et nous y avons très bien mangé. La déco y est la même que dans tout le village et on dort dans des huttes traditionnelles. Une très belle expérience !


Jour 3 : Sur le Nil d’Assouan…

Un nouveau réveil aux aurores (le troisième d’affilé, notre horloge s’est décalée) pour l’un des plus beaux levers de soleil que l’on avait jamais vu. En Egypte, d’ordre général, les levers de soleil étaient plus beaux que les couchers, ne me demandez pas pourquoi mais on l’a remarqué à plusieurs reprises. Souvent, le soir, malgré un temps magnifique toute la journée, le soleil se cachait avant de se coucher. Ce matin là, on a pris un petit bateau à moteur directement depuis notre hôtel pour voguer sur le Nil chercher une felouque, un bateau à voile traditionnel. Cette balade fut sûrement l’un des instants les plus apaisants du voyage. On est si loin de l’agitation du Caire ou de la chaleur des temples de Louxor. Voguer, simplement sur le Nil, observer la faune et la flore, le jardin botanique, la ville d’Assouan et l’île Eléphantine. Un vrai instant coupé du monde à regarder le soleil et les égyptiens se lever.

De retour à l’hôtel, on a visité le village nubien de Gharb Soheil pour lequel j’ai eu un vrai coup de coeur ! Ces couleurs nous en ont mis plein les yeux et ces têtes de crocodile accrochées au-dessus de chaque porte nous ont bien intrigués aussi. Ce sont de vrais crocodiles momifiés accrochés là pour porter bonheur et il y a même de nombreux crocodiles vivants dans les maisons que les habitants entretiennent pour leur porter bonheur. On nous a proposé de venir leur faire un coucou, je vous avoue que nous avons refusé. Pour ce qui est des crocodiles dans le Nil d’ailleurs, il n’y en a plus. Depuis la construction du nouveau barrage d’Assouan dans les années 60, ils sont tous restés de l’autre côté du barrage, dans le lac Nasser, en-dessous d’Assouan. Mathieu m’a fait croire le contraire et je vous avoue que je n’étais pas très à l’aise sur la felouque au début. Oui, je suis un peu naïve mais je trouvais ça normal de voir des crocodiles du Nil dans le Nil non ? Ca, c’était avant.

Après la visite du village, nous avons pris la route pour Louxor pour la suite de nos aventures… Nous sommes arrivés après 4h de route dans l’après-midi dans l’Almoudira Hôtel, le plus bel hôtel que nous ayons visité du voyage. On nous a dit après qu’il s’agissait de l’un, voir du plus bel hôtel d’Egypte (d’après l’un de nos guides), on a vite compris pourquoi. Cet hôtel est un vrai havre de paix ! Une architecture et un service comme on en n’en a jamais eu en Egypte et c’était un vrai bonheur de se promener dans les jardins ombragés et de profiter de la piscine entourée de palmiers. Le restaurant était aussi excellent et d’un calme comme on en rarement eu.


Jour 4 : La rive Est de Louxor

Pour la première fois du séjour, nous avons décidé de traîner un peu au lit le matin pour nous reposer un peu, c’est bien beau les levers à 4h mais ce n’est pas de tout repos. On est ensuite partis vers 8h tout de même visiter les temples de Louxor de la rive Ouest du Nil, du côté de notre hôtel. La rive Est est la rive des morts car le soleil s’y couche et la nuit était synonyme de mort à l’époque pharaonique. On y retrouve donc principalement des tombeaux mis à part le temple d’Hatchepsout, une femme pharaon. Son temple a été de nombreuses fois détruit car être femme et pharaon n’était pas possible pour beaucoup à l’époque. Mais il vaut vraiment le coup d’oeil, à l’entrée de la vallée des Rois. Nous avons ensuite enchaîné sur la fameuse vallée des Rois et nous avons visité trois tombeaux. Nous étions en mars et il faisait déjà près de 30 degrés à l’extérieur, au moins 35 dans les tombeaux. Les descentes sont parfois plus sportives que d’autres et certains sont particulièrement profonds. Ils sont vides car ils ont en partie été pillés à l’époque pharaonique mais certains ont encore des sarcophages pour que l’on puisse se rendre compte des trésors qui étaient enfouis ici. Les murs y sont aussi parfaitement décorés. Nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel pour un bel après-midi farniente au bord de l’eau…


Jour 5 : La rive Ouest de Louxor

Ce matin là fut le fameux où on aurait du faire de la montgolfière mais finalement, nous avons préféré resté en bas, on nous a dit au dernier moment qu’on ne pourrait pas prendre de photos et l’accueil était exécrable. Sans parler de la sécurité qui laissait clairement à désirer. Bref, regarder les montgolfières s’envoler d’en bas était un bien joli spectacle et nous n’avons pas regretté notre réveil aux aurores.

Retour rapide à l’hôtel pour prendre un petit déjeuner et nous sommes partis visiter les temples de la rive Est cette fois, celle des vivants. On y retrouve le temple de Louxor situé sur l’ancienne ville de Louxor et le temps de Karnak, le plus grand et le plus majestueux des temples de l’époque pharaonique. Le temple de Karnak a été construit par presque tous les pharaons qui rajoutaient leur pierre à l’édifice pendant leur règne et il est majoritairement connu pour ses immenses colonnes et une sublime lumière qui y règne. C’est aussi là qu’étaient couronnés les pharaons et j’ai adoré écouté le guide tout au long de la visite… On s’y croyait c’était fou ! Petit conseil pour ces visites, commencez par le temple de Louxor car la plupart des gens commencent par celui de Karnak (ils sont à côté l’un de l’autre) et du coup vous serez presque seuls à Louxor (on y était à 8h30 – les visites se font tôt car il fait très vite chaud, même en mars). A Karnak, on était loin d’être seuls mais c’est le temple le plus touristique d’Egypte alors même à l’ouverture, vous ne serez jamais seuls. Mais il est facile de faire des photos sans personne devant l’une des 300 colonnes qui le compose.

Après les visites que nous avons adoré, direction le Hilton sur la même rive que les temples, que nous avons choisi pour sa jolie vue sur le Nil. Mis à part sa vue et sa piscine, il y a avait beaucoup de monde et le service laissait clairement à désirer (nous avons attendu 4h pour avoir une chambre et nous avons du la changer car la vue et odeur était catastrophique). Bref, on était si bien au Almoudira que l’on a eu plus de mal à apprécier mais le prix n’est pas le même, évidemment. On y a tout de même passé une très bonne nuit.


Jour 6 : En route pour la Mer Rouge !

Grand départ pour la dernière étape de notre séjour avant le retour au Caire : Marsa Alam et la Mer Rouge. On rêvait de nager avec les dauphins dans une eau transparente, la Mer Rouge est très réputée pour être un spot plongée, on avait tellement hâte. 5h de route et arrivée au Marsa Shagra Village, un hôtel focus plongée à fond et un hôtel que l’on avait choisi surtout pour ses tentes sur la plage. Malheureusement, de base, c’est pas ce que l’on nous a proposé mais après une négo et un petit billet, on avait notre jolie tente sur la plage. Une expérience hors du commun vraiment chouette ! On s’est renseignés pour les dauphins et malheureusement, il fallait s’y prendre quelques jours avant pour réserver. Info que l’on nous a pas donné donc tant pis, on s’est rabattu sur du snorkelling pour le lendemain, nage avec masque et tuba, pas loin de l’hôtel, en espérant croiser des tortues. On s’est couchés un peu déçus je vous l’avoue mais heureux de faire cette coupure au bord de l’eau. Bon, la nuit fut tout de même compliquée, il y a fait très froid et les vagues font un boucan monstre ! On vous recommande tout de même totalement le lieu mais maximum pour 2 nuits parce que ce n’est pas là que vous vous reposerez le plus. Les toilettes et douches sont à l’entrée, pas très loin des tentes et le restaurant buffet est top ! Mention spéciale pour le petit déjeuner et les bonnes crêpes. Mais oups, j’ai déjà changé de jour.


Jour 7 : Un coucou aux tortues

La journée a donc on ne peut mieux commencer avec de bonnes crêpes et un rdv à 7h pour partir nager dans la mer rouge. On était un peu intimidés car sur un groupe de 8, nous étions les seuls à faire du snorkelling, ils étaient tous là pour faire de la plongée sous-marine, ça aurait pu être l’occasion de faire un baptême mais on avait peu de temps donc le masque et tuba ont fait l’affaire. On est arrivés vers 7h30 sur le lieu de la plongée pour avoir la mer que pour nous et c’était une excellente idée. On était à peine rentrés dans l’eau que l’on est tombé sur une tortue géante. C’est je pense l’un des instants qui m’a le plus émue du voyage… Je rêvais de voir les dauphins mais je vous avoue que c’est surtout Mathieu qui voulait le faire, personnellement voir les tortues m’allait très bien et après les avoir cherchées de longues heures sans succès aux Bahamas, j’ai du me frotter les yeux sous l’eau pour les voir tant c’était magique ! La tortue géante était tout prêt de nous, on était tous les deux, seuls avec elle… Un instant hors du temps et la Gopro pour immortaliser l’instant comme je pouvais. Je ne suis pas très douée pour plonger très profond alors je l’ai surtout regardée d’en haut mais c’était magique ! On a ensuite été faire un petit coucou aux poissons sur la côte, il y avait tant de couleurs c’était absolument magnifique… Mais peu à peu, les touristes sont arrivés et les tortues que l’on a recroisé après étaient assaillies par 10 touristes qui plongeait au plus près d’elle. Je vous avoue que ça m’a un peu fait de la peine, nous avons préféré rentrer au bord. Les tortues s’éloignaient de plus en plus et je les comprenais. Je vous conseille donc de faire cette activité au plus tôt et de ne pas trop vous approcher des tortues ou même des poissons et de ne pas les toucher. De retour à l’hôtel, le vent s’était levé et on a passé l’après-midi à se reposer un peu au bord de la mer ou dans notre grande tente.


Jour 8 : Retour au Caire

Ok… C’est bien ce matin là que l’on a assisté au plus beau des levers de soleil ! Je dormais encore quand Mathieu me suggère de me lever. On y croyait pas trop car la veille on avait pas eu de coucher de soleil, c’était très voilé mais ce matin là, un léger voile, juste ce qu’il faut pour créer un relief de couleurs dans le ciel… On était les seuls debout à apprécier chaque seconde, j’ai adoré ce moment ! Sans parler de la découverte du hamac où je me suis posée une bonne heure pour regarder mes photos et poster les petites stories. Un merveilleux souvenir ! On a ensuite pris la route pour l’aéroport de Marsa Alam non loin de là prendre l’avion pour retourner au Caire. Nous avons dormi au Radisson Blue près de l’aéroport pour gagné du temps le jour du départ, le sur-lendemain. Cet après-midi là, nous avons tout de même travaillé un peu et rattrapé notre retard côté mails.


Jour 9 : Dernier jour au Caire, entre mosquée et pyramides

Dernier jour entier en Egypte et c’est au Caire que nous l’avons donc passé. Ce jour-là n’était pas prévu dans notre programme car nous avons pris quelques libertés pour avoir le temps de tout faire suite à leurs changements, nous nous sommes donc débrouillés et avons pris un Uber pour rejoindre la mosquée Al-Azhar que j’avais hâte de visiter ! Je l’avais vue en photo et je la trouvais absolument sublime. Ce carrelage miroir est impressionnant et je trouvais ça cool de voir une autre facette de l’Egypte que celle des pharaons. Cette mosquée est aussi une université et c’est l’une des plus anciennes du monde. Et il faut savoir que nous n’avons pas apprécié le Caire, la ville est ultra polluée, gigantesque, sale, bruyante… Mais dans cette mosquée, on avait l’impression d’être ailleurs ! Pourtant, on était bel et bien au coeur du Caire ! En sortant, on voulait visiter le souk juste à côté mais malheureusement, il était 10h et tout était encore fermé.

Nous avons donc marché un peu dans Le Caire, on s’est un peu perdu et on était pas toujours des plus rassurés je l’avoue mais c’était plus psyco que parce qu’on ressentait une réelle menace. Je ne vous cache pas que j’ai eu quelques regards insistants de la part de quelques messieurs, mais rien d’agressif. Nous avons ensuite repris un Uber pour repartir faire un coucou aux pyramides de Gizeh avant de repartir. On ne pouvait pas partir sans dire au-revoir à ces merveilles du monde… La visite fut un peu moins sympa que la première car, sans guide, on ne nous a pas lâchés et on a du nous demander 30 fois si on voulait faire un tour de chameau. Et autant je sais être très sèche pour leur dire non, autant Mathieu a beaucoup plus de mal donc ils misaient tout sur lui. A la fin, ça devenait presque risible mais on a essayé de faire notre petite visite tranquille quand même en s’éloignant un peu et on garde un très bon souvenir de ces derniers instant autour des pyramides. Nous sommes ensuite rentrés au Radisson Blue où nous avons passé la nuit avant de prendre notre avion le lendemain matin très tôt pour Paris…

Un voyage riche en émotions, riche en découvertes, riche en photos, riche en contrariétés malheureusement aussi mais un voyage qui restera pour toujours gravé dans nos petites têtes ça c’est certain ! 4000 ans d’Histoire, ça n’a pas de prix.

Fin du voyage…

Vous aimerez peut-être

48 Comments

  • Reply Amaranthe 14 avril 2019 at 10 10 59 04594

    Tes photos et ton séjour m’ont tellement donné envie d’aller en Égypte, c’est dingue ! Vos photos sont vraiment magnifiques et malgré vos soucis avec l’agence, je pense que votre voyage a dû être un vrai moment de bonheur 🙂 Je voulais aussi si savoir si tu pensais refaire un article sur le matériel photo et tout ce que vous utilisez maintenant pour vos photos plus récentes ? Voila super article comme d’habitude, bonne journée à toi

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 33 04334

      On en retient un vrai moment de rêve ça c’est certain mais je t’avoue que, malheureusement, le mot bonheur n’est pas le premier qui nous vient. C’est tellement dommage mais quand tu enchaînes les couacs, tu es tellement stressé que tu as du mal à profiter à fond… Et oui, un article sur le sujet devrait arriver mais sur juin, juillet, on attend de maîtriser mieux le Sony pour pouvoir le comparer à mon Canon. Merci pour ce petit mot <3

  • Reply DéborahLpdr 14 avril 2019 at 14 02 28 04284

    Merci beaucoup pour cette petite parenthèse pleine de couleurs et de soleil. J’avais adoré vous suivre en story pendant votre séjour et j’aime encore plus découvrir votre voyage en détails ici. C’est vraiment magique ! L’Egypte n’est pas une destination sur laquelle j’aurais misé mais je t’avoue que tu m’as donné envie de découvrir ce pays et que je l’envisage très sérieusement pour l’hiver prochain 🙂
    Les photos sont vraiment superbes ! C’est un magnifique travail ! Les couleurs et la chaleur ressortent tellement… Magique !
    Merci encore, c’est l’un des plus beaux articles voyage que j’ai pu lire jusqu’à maintenant !

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 35 04354

      Merci à toi pour ce petit mot. Je t’avoue que c’est Mathieu qui m’a convaincue, et que malgré les aléas, on ne regrette pas du tout. Merci, vraiment, ça me touche beaucoup !

  • Reply Tayaa 14 avril 2019 at 14 02 30 04304

    Super article !! Maintenant je peux planifier mon circuit en Égypte en ayant les avantages et inconvénients.
    Malgres les fails vous avez réussi à tenir jusqu’au bout mais vraiment evaneos devrait avoir honte d’avoir créé tant de soucis et prise de tête durant votre voyage.
    Les photos sont sublimes et font rêver.
    Je reviendrai vers toi pour le guide parfait pour circuit merci encore de faire rêver

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 35 04354

      Exactement, normalement, vous avez toutes les cartes en main 🙂 Et oui, c’est dommage de se faire gâcher son voyage comme ça… Merci <3

  • Reply Alice 14 avril 2019 at 15 03 40 04404

    Le tant attendu article ! J’avais hâte d’être dimanche depuis que tu l’as annoncé ! Et je n’en suis pas déçue : photos superbes et articles bien écrit comme toujours ! J’étais en Egypte il y a un peu plus d’un mois pour la troisième fois et je suis heureuse de voir tout ce que j’ai pu ressentir retranscrit plus ou moins à l’identique dans ton article. Merci également pour les fonds d’écrans que tu nous as partagé, aussitôt adopté !

    Un grand bravo Coralie tu es toujours aussi douée

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 36 04364

      Oh pour la troisième fois ? Ca c’est une véritable passion 🙂 C’est vraiment adorable, merci beaucoup <3

  • Reply Claire 14 avril 2019 at 16 04 08 04084

    Fab article and beautiful photos! I’ve also been to Egypt and experienced many of the same frustrations. The constant demands for ‘backsheesh’ really grind you down after a while. I don’t think i’ll ever go back except maybe to the Red Sea as the fish are exceptional. Looking forward to your next travel article!

  • Reply Amélie 14 avril 2019 at 16 04 23 04234

    Ah l’egypte … nous avons eu le même ressenti que toi. Nous y avons été la première semaine de juillet l’an dernier et comment te dire … culturellement on en a pris plein la vue c’est magnifique, grandiose. Mais pour autant ce n’est pas un voyage que l’on refera : nous n’avons pas toujours trouvé le peuple égyptien très accueillant et était souvent très virulent ( sûrement avec le tourisme difficile qu’ils ont connu ces dernières années)
    Nous ne regrettons pas notre choix mais ce n’est pas le voyage le plus fou et celui que l’on retiendra le plus !
    En tout cas revoir ces photos me replonge dans ces monuments et cette histoire hors du commun qui m’a juste ébloui pour ces beautés !
    Merci pour l’article très complet

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 37 04374

      C’est exactement ça ! Vous avez du avoir chaud par contre en juillet ! Merci à toi pour ton retour <3

  • Reply cecilia_cherieblossom 14 avril 2019 at 16 04 56 04564

    Merci pour cet article ultra complet ! J’ai déjà eu l’occasion d’aller en Egypte mais pas du tout dans les mêmes coins alors ça me donne envie d’y retourner. Mais c’est vrai que le climat actuel ne donne plus trop envie de voyager avec tout ce qui se passe je me dis que je suis bien mieux chez moi haha ! Il y a par contre un point que tu n’a pas mentionné : comment sont traités les animaux (par exemple les chameaux destinés aux balades pour touristes) ?

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 40 04404

      Oh tu as fait quels coins ? Et en fait, j’ai voulu aborder le sujet mais impossible d’avoir des infos concrètes. A ce que j’ai vu, franchement, ça allait, j’ai vu des grands enclos, de l’eau à volonté et des jeunes qui s’amusent avec les chevaux en les faisant courir dans le désert au lever de soleil. Franchement, ils n’avaient pas l’air malheureux. Oui, ils marchent et portent dans le désert mais finalement, comme depuis 4000 ans, et les chevaux tirent comme ils tiraient avant en France. J’en ai vu aucun mal en point et ce que j’ai lu sur le sujet ne traduisait pas des conditions cata. Mais voilà, je ne sais peut-être pas tout, j’ai donc préféré ne pas m’engager dans un sens ou l’autre sur le sujet, je sais à quel point il est sensible et c’est bien normal. Merci pour ton petit mot <3

  • Reply Chris 14 avril 2019 at 20 08 12 04124

    Superbes photos, on en prend plein les yeux et un récit toujours authentique !

  • Reply Cosmic Sam 14 avril 2019 at 20 08 52 04524

    ça a l’air vraiment magnifique et dépaysant! L’Egypte est une destination que j’adorerais découvrir!

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 41 04414

      C’est un pays qui vaut au moins le coup d’oeil une fois dans sa vie ! 🙂

  • Reply Emma 14 avril 2019 at 21 09 59 04594

    J’étais en train d’halluciner pendant la lecture de votre expérience avec Evaneos. Je crois que je serais devenue folle si j’avais été à ta place ! Heureusement, vous avez pu voir de belles choses. Tes photos me font rêver, elles sont sublimes !

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 42 04424

      Ahaha tkt je suis devenue folle sur place ! Et même Mathieu qui n’est pas du genre à s’énerver n’en pouvait plus, c’est pour dire. Heureusement qu’on en a pris plein les yeux oui, mais ce n’est pas grâce à eux ^^ Merci beaucoup <3

  • Reply Morgane 14 avril 2019 at 22 10 47 04474

    Superbes photos qui mettent l’histoire et la culture égyptienne bien en valeur ! J’y suis allée récemment aussi, j’ai pu visiter Louxor que j’ai trouvé fabuleux, c’est vraiment un paysage hors du commun et qu’on ne voit que là bas je pense haha.
    Néanmoins j’ai eu le même ressenti que toi, sur l’accueil et le fait d’être considéré comme des porte-monnaies sur pattes.. Rien que cela ne me fera plus retourner là bas je pense…
    En tout cas je commente rarement les articles de blog mais celui-ci je l’attendais et je n’en suis pas déçue, il est très riche et complet bravo

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 43 04434

      C’est tellement dommage ce ressenti qui vient gâcher le souvenir impérissable de ces lieux hors du commun… Merci beaucoup pour ton petit mot et retour d’expérience. <3

  • Reply Jeanne 14 avril 2019 at 23 11 10 04104

    Coucou Coralie, merci pour ce retour concernant votre voyage, javais hâte de le lire ! J’en apprend donc sur ces sociétés qui organisent les voyages je ne connaissais pas du tout et me demandais le principe. Finalement je ne suis pas si surprise si les interlocuteurs sont locaux il est certain que la qualité des prestations varie suivant les pays, pourquoi ne pas plutôt se tourner vers des expats pour ce genre de voyage ? Pour profiter de conseils de la part de personne vraiment sur le terrain mais avec également le même « état d’esprit  » (désolée le mot exact m’échappe ) et tout ceci serait gratuit, souvent les expats aiment bcp faire découvrir les vraies facettes du pays ou ils se trouvent !

    Également une autre chose m’a interpellé, c’est les 3go à 30e …. pourquoi ne pas prendre une sim locale avec une recharge internet, je suis sure que pour 10e max tu as facile dans les 5go + sim, l’avantage d’avoir whatsapp si vous devez communiquer entre vous lors du sejour et une connexion internet…

    Je pense que pour ce genre de voyage un peu atypiques de part la culture du pays il faut savoir briser les codes touristiques pour le vivre en immersion.

    Hâte de voir ton retour sur la Jordanie en espérant que ce voyage se deroulera avec plus de sérénité, et je ne me souviens plus – as tu déjà visité le Maroc ? – je suis sure que Mathieu et toi aimeriez beaucoup (cuisine, ambiance des Riyad, paysages )

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 9 09 47 04474

      On avait été pleinement satisfait d’Evaneos au Sénégal car justement, ils passent par des locaux, notre correspondante est une française qui vit au Caire, on pensait donc que ça serait idéal pour nous construire le voyage parfait. Mais non, loupé ^^ Et pour le réseau, je t’avoue que c’est par souci de facilité. Ca se fait direct depuis la France, depuis mon téléphone et je ne change pas de numéro. Vu comment tout était compliqué là-bas, je ne sais pas où j’aurais pu récupérer une Sim et tout. Si j’était partie plus longtemps peut-être, mais pour 10 jours, ça me suffisait 🙂 Et en effet, on a essayé de briser les codes touristiques, c’est le principe d’Evaneos à la base en vrai… 🙂 Et le Maroc, je l’ai fait seule mais rapidement, on a prévu d’y retourner avec Mathieu 🙂 Merci beaucoup pour ce mot <3

  • Reply Margot jadoul 15 avril 2019 at 10 10 05 04054

    Bonjour,
    Merci pour ce si bel article. J’avais l’Égypte en tête mais sans oser y aller. Tu m’as convaincu et j’ai convaincu l’homme merci pour cet article si détaillé mais aussi pour le retour si honnête que tu en fais, ça fait du bien, on sent vraiment ta transparence et ton ressenti

  • Reply Laetitia 15 avril 2019 at 10 10 38 04384

    Chouette article et de superbes photos qui donnent envie de découvrir l’Egypte ! Je ne connais pas l’Egypte mais pour ce qui est de l’accueil dans des pays comme Oman ou la Jordanie, c’est vraiment très différent. Nous revenons tout juste d’Oman où nous avons fait un road trip par nous-mêmes, une fabuleuse expérience avec des gens accueillants. Une tradition de l’hospitalité toujours intacte avec de délicieuses dattes et du café à la cardamome, et une variété de paysages surprenante.

  • Reply Attias 15 avril 2019 at 10 10 39 04394

    Bonjour Coralie ,
    Merci beaucoup pour cet articles l’Égypte ma toujours fait rever et tes photos ne fait que le conforter , merci aussi pour ton honnêteté sur les fails que tu a rencontrer cela montre qu’il n’y a pas que de bon côtés malgrés le côté paradisiaque. Merci de nous faire rêver et inspirer au quotidiens.

  • Reply Gomez Elodie 15 avril 2019 at 10 10 50 04504

    Quel travail exceptionnel ! Merci pour ce retour complet sur votre voyage

  • Reply Madagascarian 15 avril 2019 at 10 10 54 04544

    Hello !!! j’adore ton article, je suis contente que tu ai évoqué Evaneos, c’est un site que je connais mais je n’avais pas d’avis concret la dessus, étant une simple étudiante, j’aimerais aussi faire des circuits avec des amis, je pense que ça pourrait être de passer par eux. Merci en tous cas, tes photos sont magnifiques et ta robe aussi (sur la première photo) 🙂

    Xx

  • Reply Milie_MW 15 avril 2019 at 10 10 57 04574

    Ah la frustration ! Dur dur !
    En tous cas, merci pour ce superbe billet !

  • Reply El jaziri 15 avril 2019 at 11 11 42 04424

    Super article merci . Les photos sont vraiment Magnifique . Je comprends la frustration de l’agence sur place j’espere Que vous vous ferez remboursés au moins une petite partie !

  • Reply Maëlle 15 avril 2019 at 14 02 03 04034

    Quel magnifique article la description de votre voyage et vos photos sont magiques en fermant les yeux on voyage en Égypte grâce à vous

  • Reply Magali 15 avril 2019 at 14 02 04 04044

    Waou c’était vraiment incroyable à lire merci beaucoup pour ce récit complet et détaillé, ces photos magnifiques et l’authenticité dans le ressenti. J’ai vraiment apprécié ce carnet de voyage, superbe billet très bien écrit et captivant..Les voyages ne sont pas toujours de tout repos mais ça crée des souvenirs merci à toi de les avoir laissés ici !

  • Reply Chez Laurette 15 avril 2019 at 14 02 57 04574

    Bonjour Coralie, merci pour ce superbe récit de voyage sans langue de bois ! Cela a dû te demander beaucoup de travail car il est très complet. C’est un bonheur d’avoir en même temps des photos qui font rêver et des informations très concrètes (météo, budget, lieux recommandés ou déconseillés). Vivement le prochain récit de voyage ! Pour ma part, pour la première fois de ma vie, je passe par une agence pour organiser mon voyage de noces dans un lieu atypique pour ce genre d’occasion… nous avons des attentes particulières, je me suis retrouvée dans tes propos du début d’article, j’espère ne pas être déçue car les échanges ont été (trop) nombreux avec l’agence pour arriver au programme final. Je suis vraiment curieuse de ce que tu pourras nous raconter de ta prochaine expérience avec Evaneos, c’est vraiment intéressant d’avoir un retour sur ce sujet ! Encore merci pour ce partage !

  • Reply Maïlys LD 15 avril 2019 at 15 03 05 04054

    Cet article je l’attendais avec impatience. Juste ton introduction, tes photos Instagram m’ont données envie de partir. Ca tombe bien, ce weekend Camille m’a dit « Je rêve d’une croisière sur le Nil, c’est au Kenya ça ? » après un bon fou-rire, je lui ai dit que c’était en Egypte, et que nous irions ensemble.
    Le partie organisation du voyage est la plus fastidieuse mais celle qui fait rêver avant de partir. Quand j’organise les miens je fais tout comme toi (en brouillon bien sûr).
    J’adore le beau, mais pour moi il est surtout sur Instagram, quand je prépare mes voyages, je lis uniquement les articles de blog (ou presque) des personnes qui y sont allées et j’avoue que même en lisant beaucoup de négatif, j’ai toujours hâte d’aller découvrir l’endroit. Parce qu’il y a toujours bien plus de positif, que c’est ce qu’on retiendra et que personne ne vis la même expérience. Mais je préfère toujours être prévenue avant de partir, pour me préparer quand c’est inévitable, pour parer aux pièges, ou carrément les éviter.
    Finalement, comme vous avez créé votre propre voyage sur mesure ça aurait peut-être plus valu le coup de tout prévoir vous-même de A à Z. Sauf que quand on ne l’a jamais fait, c’est quand même une sacrée prise de tête (je vais bientôt me mettre à l’organisation du nôtre au Québec + NYC, je l’avais fait pour la Californie l’année passée).
    En tout cas, je comprend ton désarrois. Beaucoup t’ont critiquée à ce sujet sur Instagram mais c’est normal de péter un câble ! Vous avez payé pour ce voyage (le prix fort) et même si c’était au frais de ton entreprise pour créer du contenu pour ton entreprise, ça revient au même. Voir ton argent partir comme ça alors que tout aurait du être respecté et programmé à l’heure près c’est frustrant, stressant et en plus ça peu influencer ton avis sur le pays, sur les endroits visités. En plus, passer pour des gros relous alors que c’est l’agence qui n’a pas fait son taf, super quoi. Tu nous diras ton retour par rapport à l’agence pour ton voyage en Jordanie, pour voir si ça vient bien de l’équipe du pays ou si en deux ans ça s’est dégradé chez eux ? 🙂

    En tout cas, niveau sécurité, le site du gouvernement ne le met pas comme à éviter. Mais j’ai vu d’autres bloggueuses/instagrammeuses partir là-bas la semaine après toi et elles ont confirmé les deux qu’il fallait absolument des guides pour visiter le pays, pour la culture mais aussi pour la sécurité. Enfin, en même temps, comme tu dis, la menace terrorriste elle est valable en Egypte tout comme aux EU ou chez nous alors…
    Les backchich c’est ce qui me refroidit le plus pour notre voyage en Asie, surtout à deux filles… :/ Je pense que c’est pour ça que pour le moment je ne me projette pas trop pour ce voyage (puis en plus, y’a d’abord Londres et le Québec ahah).
    C’est peut-être mes origines mais j’avoue que dans les pays africains où on porte le voile, je pense que j’aurai tendance à me couvrir aussi les cheveux (Maroc, Algérie, Tunisie, etc).
    Ta description des zones désertiques me rappelle mon voyage en Californie cet été : 56°C au désert de Mojave / Death Valley, horrible. Impossible de rester dehors plus de 15/20minutes.
    A Prague c’est ça aussi, il faut payer pour prendre des photos dans les bâtiments. Je trouve ça bien parce que ça permet de ne pas trop abîmer les endroits (souvent les touristes utilisent un flash et ça bousille les murs, les constructions, les peuvres d’arts ,etc) donc finalement, ce prix permet de faire un premier tri.
    Waouh 7000€ quand même ! Pour finalement être déçu des services, génial. J’espère que vous allez réussir à obtenir un remboursement d’une partie… Je ne pourrai clairement pas me payer un voyage comme celui-ci mais en adaptant les hôtels ça fait déjà bien baisser la note, et en organisant seul aussi (même si je serai sûrement rassurées d’avoir un guide, je suppose qu’il existe des agences locales qui sont connues et réputées là-bas).
    Alors, pour les enfants, ton conseil de partir à la période où ils l’étudient, je valide à 100%. Par contre, niveau ennui, à moins qu’ils soient déjà dans la période lycée/collège : aucun risque ! Les enfants sont fascinés même par les choses de grandes personnes (j’ai visité une grande partie de SF avec deux touts petits que je gardais et ils m’ont épatée!) ils ont une telle capacité d’adaptation que tant qu’on ne les bride pas, ils ferons d’un endroit quelconque un lieu merveilleux. 😉 Et encore plus qu’en étant adulte : ne surtout pas partir quand il fait trop chaud !
    Petite question étrange : tu arrives à porter ton sac à dos toute la journée avec toutes tes tenues dedans ? Et tu arrives à marcher en sandales ? Ca me fascineras toujours les gens qui visitent les endroits en sandales, moi j’ai besoin d’une bonne semelle voire même de chaussures de marches (oui, même à 56°C !)
    Niveau naïveté je suis comme toi, mon chéri peut me faire croire tout et n’importe quoi.
    Mathieu n’était pas avec toi sur les felouques ? Ou en tout cas, pas tout du long ? Toutes tes photos sont sublimes mais celles sur les felouques sont époustouflantes ! Je suis en amour total de celles avec ta robe longue blanche devant les temples de Abou Simbel. Non mais ! Les chameaux au village Nubien de Gharb Soheil sont superbes, le village est si coloré !! La photo sur la fontaine (paysage) est absolument FABULEUSE !!
    Avec mon chéri quand on visite un lieu touristique on a tendance à le faire dans le sens inverse aussi quand c’est possible. A Athènes, beaucoup allaient directement à l’Acropole du coup nous on avait fait d’abord tout le reste et ensuite nous sommes allés à l’Acropole. J’adore lire l’Histoire de l’Egypte dans ton article. L’Histoire ne m’a jamais intéressée (enfin, en même temps, à part le français et l’espagnol éventuellement, je ne crois pas avoir été intéressée par quelques matières que ce soit) là n’est pas la question : les voyages sont le meilleur moyen de rattrapper tout ça et d’apprendre ludiquement et facile les choses (et de les retenir).
    Tu as de la chance que Mathieu te laisse faire des photos d’amoureux ! Nous c’est selfie (et encore!) et rien d’autre (à mon grand désespoir…) vos photos sont sublimes en tout cas.
    Pour la plongée, il faut un délai de 48h (ou 24h?) avant de prendre l’avion ensuite (et après avoir pris l’avion, y’a des risques de décompression sinon. 😉
    La mosquée et les ruelles du Souk sont vraiment sublimes. Finalement, je pense que c’est pas plus mal d’être arrivés au souk sans personne ! 😉
    J’aime beaucoup beaucoup la photo de la pyramide avec les chameaux devant, elle est parfaite.

  • Reply Elois 15 avril 2019 at 15 03 21 04214

    Hello!
    Tout d’abord MERCi d’avoir fait un rappel sur les tortues et poissons qu’il ne faut jamais toucher, mon dieu que les touristes sont chiants!
    Du coup, je suis un peu déçue que tu n’aies pas fait de parenthèse sur les dromadaires, leur exploitations, conditions de vie etc. Parce que quand on pense Egypte, on pense pyramides, plongée et dromadaires ^^. (Je sais qu’il y a le même soucis en Jordanie par exemple).
    Sinon la photo où tu souris à Louxor-est est splendide!

    • Reply Coralie L. 15 avril 2019 at 17 05 13 04134

      Hello 🙂 C’est bien normal pour les poissions. Pour le reste, j’ai voulu aborder le sujet mais impossible d’avoir des infos concrètes. A ce que j’ai vu, franchement, ça allait, j’ai vu des grands enclos, de l’eau à volonté et des jeunes qui s’amusent avec les chevaux en les faisant courir dans le désert au lever de soleil. Franchement, ils n’avaient pas l’air malheureux. Oui, ils marchent et portent dans le désert mais finalement, comme depuis 4000 ans, et les chevaux tirent comme ils tiraient avant en France. J’en ai vu aucun mal en point et ce que j’ai lu sur le sujet ne traduisait pas des conditions cata. Mais voilà, je ne sais peut-être pas tout, j’ai donc préféré ne pas m’engager dans un sens ou l’autre sur le sujet, je sais à quel point il est sensible et c’est bien normal. Merci pour ton petit mot <3

  • Reply Solena 15 avril 2019 at 15 03 56 04564

    Super article et tellement bien résumé..ça ma donné envie de faire l album photo car nous avons visiter ce superbe pays en décembre dernier…sur le voyage en lui même nous sommes partis sur une formule avion et croisière sur le nil et les visites étaient en option ..On les a ttes faites pour pas regretter..budget total 2000 euros tout compris une semaine, pr deux. Donc je comprends que tu sois decue avec votre budget et vos exigences. On fera les pyramides et la mer rouge dans un prochain voyage ..On a trouvé les égyptiens agressifs et lourds ..et bizarrement attachants..Après c est un peuple qui a souffert et qui souffre bcp du manque de touristes suite aux attentats ..ce qui marche c est l ignorance car au début je faisais des sourires et on était trop cool et donc ils nous lachaient plus du tout..vos photos sont magnifiques et col lent a la grandeur du pays …C est un pays majestueux a voir une fois dans sa vie

  • Reply Laurette 15 avril 2019 at 16 04 55 04554

    OMG ton article est tellement beau. J’ai eu les larmes aux yeux en lisant ton article et en parcourant tes photos. Cela me rappelle tellement de bons souvenirs. J’ai eu la chance de visiter ce pays il y a plus de 10 ans, bien avant les attentats, bien avant le printemps arabe,… J’étais qu’une petite adolescente qui rêvait de visiter ce pays car j’étais passionnée depuis toute petite par Histoire et l’Egypte, à tel point que je voulais être archéologue.

    Ton article m’a rappelé tellement de bons souvenirs. Ces paysages a couper le souffle, imaginer que il y a trois mille ans toutes cette civilisation glorieuse, comment cela devait être beau. Comment ils ont pu construire tout cela avec si peu de moyen ? On se sent tellement petit …

    On avait eu la chance de faire une croisière avec un tour operator et on avait payé chère pour être dans des petits groupes. Et on était de mémoire 15 ce qui était parfait. Le seul hic que l’on avait eu était notre vol Assouan – Abu Simbel retardé de 4h… J’ai fais les plus belles photos de ma vie, lors de l’atterrissage c’était le couché de soleil,vue sur le temple depuis avion, je ne suis pas prête oublier ses images et c’est la seule fois où je me suis dis que c’étais une belle récompense avoir du retard dans un vol.

    Cela ne me surprend pas que vous ayez eu a donner tous le temps des pourboires, notre guide en donnait à chaque fois, c’était affolant les liasses de billets qu’elle avait et donnait à chaque fois.

    En tout cas je suis désolé de tous les problèmes que tu as du rencontrer car cela a dû être stressant et forcément ce ne sont pas des petits problèmes et que cela apporte son lot de déception. J’espère que vous allez pouvoir obtenir un dédommagement car c’Est la moindre des choses. Et pour finir heureusement que sur place les paysages envoie du rêve cela permet oublier quelques instants les petits tracas du quotidien 🙂

  • Reply alafrancaisetoujourschic 16 avril 2019 at 0 12 15 04154

    J’attendais de m’installer confortablement pour lire ton récit et admirer vos photos qui sont juste sublimes. Bravo à vous deux pour ce travail, le contenu et tous les détails du voyage. Malgré les soucis j’espère que vous avez bien profité; apparemment vous en gardez un bon souvenir 🙂 Bien que je ne pense pas passer par Evaneos, tu m’as donné envie de découvrir cette contrée majestueuse.

    Encore un article au top, qui nous fait voyager, surtout ce soir, après le drame de Notre Dame.

    Des bisous Coralie ♡

  • Reply Elodieu 16 avril 2019 at 15 03 03 04034

    Super article, il est tellement clair et complet ♥ Merci de nous partager ça et de nous faire rêver !

  • Reply Marine 16 avril 2019 at 17 05 43 04434

    Tellement dommage pour ces petits couacs avec Evaneos, nous sommes partis en famille avec eux en Octobre au Maroc et tout c’est plutôt très bien passé, je pense que comme tu dis ça doit malheureusement changer selon les pays.
    En tout cas ton article est juste parfait, complet et vos photos sont sublimes et donnent vraiment envie d’aller courir visiter ce pays rempli d’Histoire 🙂

  • Reply Anne Cécile 17 avril 2019 at 10 10 46 04464

    Merci pour cette article hyper intéressant ! En suivant votre voyage sur Instagram j’avais hâte de voir l’article ! Dommage pour les petits problèmes rencontrés ! Mais je suis super contente de tout ce que tu partages ici dans cet article, les photos sont magnifiques bravo ! J’avoue que je ne suis jamais déçue mais là vraiment je suis très fan ! Bravo !
    Du coup, je pense me prévoir un voyage en Egypte très prochainement !

  • Reply M E L I N A 17 avril 2019 at 11 11 14 04144

    Merci pour ce super article ! On a réservé notre voyage en Egypte en Janvier pour cet été, on ne connaît personne qui y est allé, tout le monde nous demandait ce qui nous passait par la tête, et quand j’ai vu que tu y allais, ça m’a rassuré et j’ai suivi ton voyage au jour le jour.
    Pour avoir été dans d’autres pays d’Afrique du Nord, tout ce dont tu parles sur l’accueil, l’hospitalité, ne m’étonne pas tellement… Dommage ! Mais les souvenirs du reste du pays resteront ! Bonne continuation

  • Reply Sophie 17 avril 2019 at 17 05 21 04214

    Dommage pour vous qu’il y ait eu autant de déconvenues, j’aurais été clairement dégoutée aussi à votre place. Mais superbe article et les photos sont magnifiques ! Merci de toujours nous faire rêver tout en restant toi-même !

  • Reply Clémentine 17 avril 2019 at 18 06 21 04214

    Waou ton article est super !
    Clairement, tu m’as fais rêver. Depuis quelques temps j’avais très envie d’aller en Egypte. Malheureusement, étant étudiante, ça semble compliqué niveau budget, mais ce n’est que partie remise 🙂
    Ton article est très bien écrit, clair, bien détaillé, sans filtre, et les photos sont somptueuses.
    J’ai hâte de découvrir ton voyage en Jordanie, en espérant que tu ai moins de soucis cette fois-ci 🙂

  • Reply lilouuuu 18 avril 2019 at 9 09 12 04124

    ça a du être un voyage riche en émotion, tout ces paysages incroyable, dommage que les prestations n’étaient pas au rendez vous, il ne manquait pas grand chose à ce voyage pour qu’il soit parfait ! Nager avec les tortues, un rêve !
    Bisous

  • Reply lavalliere 20 avril 2019 at 11 11 32 04324

    Magnifique ce voyage, j’aimerais beaucoup découvrir un jour ce pays pour ces lieux mythiques!

  • Laisser un commentaire