Backstages

Mes retouches photos pour le blog

3 septembre 2017

Après six mois (au moins) de teasing sur l’éventuelle sortie d’un article sur mes retouches photos… Il était temps qu’il voit le jour ! 

Comme vous le savez si vous êtes par ici depuis longtemps, j’ai pris pour habitude de vous emmener dans les « backstages » de mon blog et de tout ce qui se cache derrière. C’est très important pour moi de vous montrer l’envers du décor car je trouve que ça rend tout le reste bien plus crédible. Et tout ce que j’ai appris en matière de photo ou de retouches photos, je l’ai appris exclusivement grâce à vous donc il est temps de vous rendre la pareille. Pourquoi grâce à vous ? Tout simplement parce qu’il y a 5 ans, quand tout a commencé, je n’y connaissais strictement rien à tout ça. Mais c’est grâce à vos encouragements, à vos visites et à vos compliments que j’ai appris jour après jour ce qu’était l’ouverture d’un appareil photo, ce qu’était les ISO ou la vitesse d’une photo. Tous ces points techniques sur le matériel photo, on l’a déjà abordé en janvier dernier et je vous invite à lire ou relire l’article si ça vous intéresse. Mais maintenant que vous avez toutes les cartes pour prendre les plus belles photos, on passe à la deuxième phase : la retouche.

Bon, je suis à ce niveau loin d’être une professionnelle et j’apprends encore tous les jours et je crois que c’est pour ça que j’ai autant fait traîner cet article, par honte d’avoir trop peu de crédibilité sur le sujet et de recevoir les foudres de photographes professionnels qui critiqueraient mes bidouillages (car il y en a sûrement comme j’ai tout appris par moi-même). Mais il arrive un jour où il faut arrêter de se prendre la tête pour un quelconque manque de légitimité ou pas et assumer son statut de simple blogueuse qui souhaite transmettre son savoir, tout simplement. Alors, pourquoi je retouche mes photos ? Quels sont mes logiciels préférés ? Comment je les utilise ? Quels réglages j’applique à mes photos ? Combien de temps cela me prend-il ? Je vais essayer de répondre à un maximum de vos questions et être la plus claire possible. Bonne lecture !

PS : on ne traitera ici que mes retouches pour les photos du blog, un article spécifique à mes photos pour Instagram sortira le mois prochain, mais si ça vous intéresse, vous pouvez consulter celui de l’an dernier.

Pourquoi je retouche mes photos ?

A noter avant de commencer, sachez que si je retouche mes photos, ce n’est jamais pour modifier complètement la réalité. J’ai simplement envie de la rendre encore plus belle, de redonner toutes ses couleurs à un champ de lavande ou d’accentuer le rose dans le ciel. Je triche peut-être un peu oui mais quasiment toujours sur les couleurs. Et j’accentue ce qui est déjà visible, même légèrement. Je n’invente rien et ceci est très important pour moi. Côté physique, jamais je n’y toucherai ou je chercherai à me rendre plus fine. Je vous avoue avoir envie en permanence de retoucher mon nez quand je le vois sur une photo comme la photo juste en-dessous tant je trouve sa bosse horrible. Mais je fais avec. Hors de question de vous montrer une image de moi qui n’est pas moi. A la limite, je ferai disparaître un bouton sur un gros plan ou une étiquette qui dépasse d’une jupe mais ça n’ira pas plus loin. De toutes façons, je ne maîtrise pas assez les logiciels pour me faire perdre 10 kilos et cela prendrai bien trop de temps au quotidien. Je prône le naturel et la sincérité au maximum donc ce ne sont pas mes retouches qui vont me faire mentir. Je retouche donc simplement car j’aime faire rêver et faire ressortir les belles couleurs de la vie qui peuvent parfois être fades en photo.

La preuve au temps passé sur chacun de mes articles à retoucher mes photos. Plus je suis sur les photos, moins j’y passe de temps. Selon le thème ou l’objectif de l’article, je n’y mets pas le même temps ni la même énergie. Je passe environ 20/30 minutes sur les photos pour un article look comme le précédent alors que je peux facilement passer deux/trois heures sur un article où les photos sont plus travaillées comme celui de notre soirée à la fête foraine des Tuileries la semaine dernière. Sur le look, ce qui est important est le look plus que les photos donc j’applique toujours les mêmes retouches et je sélectionne toujours le même type de photos. C’est devenu comme mécanique à force. Sur les photos aux Tuileries par contre, le fond de l’article est totalement les photos. Je passerai donc bien plus de temps à sélectionner les photos et à les retoucher.

Quels sont mes logiciels préférés ?

Comme bon nombre de photographes professionnels ou amateurs, je suis accro à la Suite Adobe et plus précisément à Lightroom et à Photoshop. Pendant des années, je ne jurais que sur Photoshop même pour retoucher les couleurs ou le contraste d’une photo mais après 3 ans de bons et loyaux services exclusivement à ce logiciel, je l’ai quitté depuis un an pour Lightroom et j’en suis on ne peut plus satisfaite ! J’utilise toujours un peu Photoshop mais cela devient bien plus rare. J’ai l’impression que tout ce que je veux faire, j’arrive à le faire sur Lightroom et que c’est bien plus intuitif et le logiciel est plus adapté aux retouches que je souhaite appliquer, donc j’en profite. Pourtant au début, j’étais si fière d’avoir enfin l’impression de maîtriser Photoshop, c’était hors de question que j’aille vers un autre logiciel. Mais comme quoi, il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis.

1 – Qu-est-ce que Lightroom ?

Comme son ami Photoshop né en 1990, Lightroom est un logiciel Adobe (leader incontesté dans le domaine) créé en 2007 pour assister les photographes en post-production. On appelle post-production ce qui se fait après la production des photos pour avoir le rendu souhaité. Tant côté prix que côté prise en main, il est d’avantage accessible aux amateurs que Photoshop mais il fait parfaitement l’affaire des professionnels. Il permet de régler tout un tas de paramètres d’une photo pour l’embellir au maximum en quelques clics. Il intègre des fonctions de base : luminosité, contraste, saturation ; mais aussi un tas d’autres fonctions tels qu’une retouche des couleurs très poussée qui sont tous facilement accessibles. Autres avantages, il fonctionne comme une bibliothèque d’images et permet d’importer, classer ou trier ses photos. Sur Mac par exemple, il remplacera donc facilement iPhoto.

2 – Et qu’est-ce que Photoshop ?

C’est évidemment le logiciel phare de la gamme et le plus connu. De part son prix et son interface, il est d’avantage destiné aux professionnels mais avec de l’entraînement, on y prend rapidement ses marques. Photoshop sert donc à retoucher ses photos mais surtout à aller plus loin qu’une « simple » retouches couleur ou contraste. Il permet de faire des montages très élaborés, de faire disparaître quelque chose sur la photo, de créer l’interface graphique de son site web, d’ajouter du texte, de créer un logo… Même si Illustrator est plus adapté au logo normalement, c’est faisable sur Photoshop car en fait, je pense que l’on peut TOUT faire sur Photoshop, il n’y a aucune limite, mis à part sa propre créativité. Il n’y à qu’à lire le slogan donné par Adobe pour le décrire : « Donnez vie à vos idées. Où que vous soyez. » Il faut juste prendre le temps de mettre les mains dedans et arriver à transformer son cerveau en mode « calques ». Car dés que vous regarderez un tuto Photoshop, vous devrez créer un calque sur lequel vous travaillerez vos retouches. Il superpose simplement la photo mais je vous avoue avoir mis longtemps à trouver ça simple. Et je vous avoue aussi que depuis que j’ai découvert Lightroom et que j’ai réalisé qu’il faisait tout ce que je voulais, j’ai plaisir à avoir abandonner Photoshop. J’y reviens tout de même de temps en temps et j’en parlerai en fin d’article, mais ce n’est plus mon chouchou.

3 – Combien ça coûte ?

Côté prix, il faut savoir qu’on achète plus ces logiciels. C’était le cas jusqu’en 2013 avec l’achat de licence mais désormais, tout se passe en Cloud, c’est la suite CC de Adobe avec Photoshop CC et Lightroom CC. L’avantage, c’est que vous pouvez accéder à vos logiciels sur tous vos appareils simplement en vous connectant à votre compte (et retrouver vos photos Lightroom de partout), l’inconvénient, c’est que c’est bien plus difficile à pirater (bouuuuh, j’ai dit le mot qui fait peur). Oui, mais avouez-le, vous y avez aussi penser. Même si aujourd’hui, j’ai les moyens de dépenser 12 euros par mois pour avoir Photoshop et Lightroom, il fut un temps où j’étais étudiante et où les centaines d’euros à mettre par logiciel étaient hors de mes moyens. J’avoue être passée un peu au-dessus des lois plus jeune mais ce n’est plus le cas ! Aujourd’hui, vous avez donc deux choix :


Zoom sur Lightroom… Comment fonctionne t’il ?

Comme vous l’avez compris, je fais 90% des retouches des photos figurant sur mon blog sur Lightroom, c’est donc sur ce logiciel que je vais zoomer afin de vous aider à prendre vos marques rapidement dessus. Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’ai envie de vous faire rêver et vous montrer la photo de l’un de mes maitres en la matière : Wonguy974 sur Instagram. Avouez que sa retouche donne envie de maitriser à la perfection Lightroom… En tout cas, moi, il me motive chaque jour !

1 – Importation dans la bibliothèque

Après avoir passé environ 20 minutes à sélectionner parmi 300 photos réalisées les 20 qui apparaîtront dans l’article, on commence par les importer dans Lightroom. Elles arrivent dans notre Bibliothèque qui peut nous permettre de classer et trier nos photos pour les retrouver toutes facilement par ici. Pour ce rangement et classement, ça se passe dans la Bibliothèque où vous trouverez tous vos dossiers sur la gauche de l’écran. Et pour passer à la retouche, on clique sur l’onglet Développement juste à côté en haut ! Il existe un tas d’autres onglets que je vous invite à explorer si cela vous intéresse car Lightroom peut aussi vous permettre de faire un livre, un diapo et de lancer une impression. Mais je ne m’en sers pas et surtout, ce n’est pas le sujet du jour. On passe donc dans la partie Développement.

2 – Ouverture dans Développement

Ensuite, quand on arrive sur la page Développement, la fenêtre se décompose en quatre zones :

  • Zone 1 : des paramètres prédéfinis ou l’historique de nos retouches (elle nous permet notamment d’appliquer toujours les mêmes paramètres à une photo – cette partie sera creusée en fin d’article).
  • Zone 2 : on retrouve au centre notre photo et juste en dessous les boutons qui nous permettent d’apercevoir les avant-après.
  • Zone 3 : à droite on trouve l’ensemble des différents réglages que l’on peut appliquer à sa photo. Vous verrez qu’il y en a pas mal mais ne prenez pas peur tout de suite, on n’est pas obligé de toucher à chacun d’entre eux pour avoir un chouette résultat. Et chaque réglage est facile à tester pour avoir une idée du rendu en quelques secondes, un simple glissage vers la gauche ou la droite… Vous n’êtes même pas obligé de comprendre chaque terme, vous le comprenez en regardant votre photo changer. Bref, on creuse ça juste après !
  • Zone 4 : en bas de la fenêtre, vous retrouvez toutes les photos de votre dossier, à vous de choisir par laquelle vous voulez commencer.

3 – Traitement de l’image

Maintenant que vous avez pris vos marques sur le logiciel, on peut rentrer dans le vif du sujet et dans la retouche de nos photos ! Cela se passe donc à droite de l’écran.

On commence par un zoom sur différentes parties de cette fenêtre pour que l’appréhendiez mieux. Je n’ai pas développé toutes les sections mais seulement celles que j’utilise régulièrement qui seront abordées par la suite. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à creuser chacune des rubriques, vous trouverez un tas d’infos sur le web.

Voici donc les zones que j’utilise :

Zone 1 – L’histogramme : ici, vous verrez les réglages apportés à votre photo, cela vous permet de voir en un coup d’oeil l’exposition de votre photo. On ne touche pas à cette partie mais elle évoluera en fonction de vos réglages appliqués par la suite.

Zone 2 : C’est la zone de sélection de votre photo. On s’en sert pour recadrer, pour redresser, pour dessiner dessus ou pour sélectionner une zone spécifique à laquelle apporter des modifications.

Zone 3 : Réglages de base : ce sont les réglages essentiels les plus souvent utilisés pour traiter vos photos

Zone 4 : TSL / Couleur / NB : ici, vous traiterez les couleurs de vos photos selon différents modèles : une entrée par type de retouche (TSL : teinte, saturation, couleur), une entrée par couleur ou un traitement du noir et blanc (NB). Personnellement, j’utilise très souvent la partie « Couleur » au centre.

Zone 5 : Détail : on travaille ici le grain et le relief de notre photo pour qu’elle soit plus nette ou au contraire lisser des traits par exemple

 

 

 

Vous suivez toujours ? Alors, c’est parti, on s’attaque à la Tour Eiffel !

Première étape dés que j’ai importé mes photos, je les recadre et/ou les redresse. Mon recadrage évolue parfois ensuite suite à mes retouches mais je trouve Lightroom particulièrement bien fait notamment pour redresser les photos grâce à toutes ces lignes qu’il trace pour suivre l’horizon parfaitement par exemple.

On passe ensuite à la retouche pure et dure… Pour le coup, c’est plus intéressant pour vous de fouiller et de découvrir chacun des réglages car cela prendrai dix ans si je devais vous les décrire un à un mais je vais quand même vous montrer un traitement que j’ai fait à une photo pour vous présenter ceux que j’utilise principalement. On va donc analyser deux photos : une photo issue d’un look au traitement léger et une photo issue du shooting Tour Eiffel avec un traitement plus approfondi.

Zoom traitement photos type looks : utiliser les réglages de base

Voici un petit aperçu d’un look pas encore en ligne sur le blog avec cet avant-après. Ici, j’ai simplement touché aux réglages de base.

Tout en haut de ces réglages, on trouve la température et la teinte. Comme souvent, mis à part sur certains looks d’été, je rends les couleurs un peu plus froides, mais c’est très léger. Il s’agit du -3 en température. Côté teinte, j’accentue le côté rosé de la photo, c’est le +16.

Ensuite, l’exposition est la luminosité et comme j’aime les photos lumineuses, j’ai augmenté l’exposition de +0,40 et accentué dans la foulée le contraste de +41. J’ai touché ensuite aux hautes lumières qui accentuent comme leur nom l’indique les zones les plus lumineuses de la photo. C’est proche de la ligne blanc juste en-dessous mais on ressent vraiment la différence sur un ciel ou baisser les hautes lumières va faire ressortir toutes les nuances d’un ciel alors que blanc ne touchera qu’aux lumières blanches. Sur cette photo, j’ai ensuite augmenté un peu les ombres de +17. Les ombres agissent sur les zones les plus sombres de votre photo et j’ai donc pu éclaircir mes cheveux et les marches.

Enfin, la clarté permet de « lisser » délicatement la photo et de « flouter » un peu plus l’arrière-plan. Sur un zoom sur un visage par exemple, ça lisse les traits et fait disparaitre les petits boutons. Mais il ne faut pas en abusé, je ne vais généralement jamais au-delà de 20, ici je suis à –19. La vibrance quant à elle (+17) renforce l’intensité des couleurs au même titre que la saturation mais je trouve la vibrance plus subtile et plus « intelligente ». Elle permet d’augmenter l’intensité des couleurs de façon plus sélective en agissant sur les tons moyens (ni les plus lumineux ni les plus sombres) et en intensifiant les couleurs les moins saturées (accentuation plus marquée sur mes fleurs que sur ma robe par exemple). Bref, je m’égare mais ce qu’il faut retenir est qu’il est mieux de privilégier la vibrance à la saturation qui sera plus brute.

Il m’arrive quand même sur les photos looks de retoucher deux trois autres petits trucs en-dessous, notamment pour retirer du vert ou accentuer une autre couleur mais je voulais déjà vous présenter les retouches de base que j’applique à toutes les photos. La suite juste en-dessous.

Zoom traitement photos type paysages : jouer sur les couleurs

Retrouvons notre chère dame Eiffel et les retouches qui lui sont associées ! Pour les réglages de bases, j’ai touché aux mêmes paramètres à des niveaux différents, bien évidemment.

Mais pour accentuer le « rose » du coucher de soleil, j’ai surtout touché aux réglages TSL/Couleur/NB et me suis concentrée sur le Couleur juste en-dessous. Cette palette est extrêmement intéressante et m’a changé la vie le jour où je l’ai découverte. Elle permet de modifier les caractéristiques d’une couleur individuellement sans modifier les autres couleurs qui composent votre photo. Cela me permet par exemple de rendre discrète une pelouse vert intense et surtout de rendre plus rose tout ce que je veux sur terre… Elle est magique je vous dit !

Ici, j’ai surtout touché au magenta que j’ai poussé à l’extrême. Sur cette couleur, on a la main sur trois réglages :

  • Teinte : on modifie la couleur en fonction du spectre : un jaune peut varier du vert au orange quand un rose peut varier du violet au rouge
  • Saturation : elle permet de régler l’intensité de la couleur
  • Luminance : on règle enfin la luminosité de la couleur

J’ai donc modifié chacun des paramètres en glissant sur les curseurs et en amenant la teinte vers le rose de +83, en augmentant un peu la saturation de +4 (attention, c’est très sensible) et la luminance de +6. J’ai également très légèrement touché au orange que j’ai amené vers le rose au niveau de la teinte de -13. C’était bien suffisant tant la photo était déjà belle de base.

Zoom bonus – niveau avancé – jouer encore plus sur les couleurs…

Comment ça je suis en train de détruire tout votre mythe de cette photo qui vous a tant plus récemment ? Et oui, je suis sincèrement désolée, mais le ciel n’était pas encore aussi rose qu’il n’y paraît… En même temps, vu le rose des photos de la Tour Eiffel prises dans la grande roue 15 minutes, après, cela n’aurait pas été possible. Il y avait bien évidemment un peu de rose mais je l’ai carrément accentué. J’ai longuement hésité à prendre cette photo comme exemple car j’ai plutôt peur que vous pensiez que je vous trompe et que je ne suis qu’une grosse tricheuse mais je pense que mon métier est de vous faire rêver et si j’arrive à retoucher un peu les couleurs pour rendre la photo plus à même de vous faire rêver, j’ai le droit non ? Bref, le débat n’est pas là… Comment j’ai fait tout ça ? Comme pour la photo précédente, j’ai touché aux réglages de base mais aussi à la couleur de la photo en retouchant d’avantage de couleurs. Mais ce n’est pas tout…

Retouche d’une zone sélectionnée

Pour être encore plus proche du résultat souhaité, j’ai, sur cette photo, appliqué des retouches différentes selon les zones. Pour ça, j’ai utilisé le pinceau de retouche qui se situe dans le haut du bandeau de droite parmi d’autres zones de sélections (je l’ai entouré sur la photo). J’ai découvert cette méthode tout récemment quand je retouchais mes photos du voyage en montgolfière et que je ne voulais pas retoucher mon ciel comme le sol. Et je vous avoue que depuis, je suis devenue fan de cet outil ! Il est très simple à utiliser car il vous suffit de savoir colorier.

Vous sélectionnez le pinceau et avec votre souris que vous déroulez plus ou moins, vous augmentez ou diminuez la zone à sélectionner. Pour avoir un aperçu en direct de la zone, vous pouvez choisir d’afficher l’incrustation de masque sélectionnée en bas. La zone se coloriera donc en rouge. Une fois fini, déselectionnez pour appliquer vos retouches.

Ici, j’ai sélectionné tout le ciel et même si je n’ai pas été hyper précise, la limite n’est pas marqué vu que j’avais pris un pinceau large. Il ne vous reste donc plus qu’à appliquer à la zone les réglages que souhaités dans la nouvelle fenêtre qui s’est ouverte à droite. Il est désormais possible d’accentuer le rose du ciel sans pour autant toucher à celui de mon bras ou de la chaise en réglant la teinte de la zone de +48. On peut aussi toucher à la saturation que j’ai augmenté de +22 ou autres ! Une fois fini, on peut sans problème faire un nouveau masque et travailler les couleurs simplement de mes cheveux si on en a envie. Bon, je n’ai pas été jusque là sur cette photo car j’étais satisfaite de mon résultat mais c’est possible.

D’autres outils de réglages intéressants

Enfin, le dernier outil que j’utilise régulièrement est la zone de réglages Détail. Dans cette zone, on pourra régler la netteté et le bruit de la photo afin de la rendre plus nette et de donner un effet de meilleure qualité ou au contraire de lisser un peu la photo en réduisant le bruit et le grain de la photo.

Je vous laisse tester par vous-même cette partie pour mieux comprendre sur quoi cela joue mais la plupart du temps, comme ici, j’augmente légèrement le gain, ici je l’ai fait de +28. J’augmente également la luminance, ici de +16 et le détail, ici de +28. Les modifications sont toujours subtiles sur cette partie mais quand vous zoomez, vous vous en rendez compte, c’est pour ça qu’un aperçu zoomé vous est proposé en haut de la rubrique.

Voici quelques autres exemples des retouches appliqués à mes photos :

4 – Pour le look, je copie-colle !

Comme je l’ai expliqué plus haut, les photos de mes looks sont celles auxquelles j’applique le moins de retouches. et sur lesquelles je passe le moins de temps car je copie-colle les réglages appliqués à la première photo à toute la série. Cela n’est pas possible tout le temps mais pour un look comme celui d’en dessous par exemple, c’est carrément faisable et je l’ai d’ailleurs fait. Il me reste à chaque fois quelques petits trucs à retoucher mais dans l’ensemble, comme la lumière est la même sur tout le shooting, cela fait très bien l’affaire. Dans un premier temps, il faut faire les réglages sur la première photo de la série. Une fois les réglages faits, on se dirige sur les petites photos en bas et on sélectionne la première. On clique sur Paramètres de développement puis Copier les paramètres. Ensuite, on sélectionne toutes les autres photos comme je l’ai fait ci-dessous puis on sélectionne Coller les paramètres et l’ensemble des photos vont être retouchées avec les réglages de la première. Bien trop de magie en Lightroom !

5 – Zoom Paramètres prédéfinis

Maintenant que vous êtes un as du traitement d’image, que vous maîtrisez chaque réglage à la perfection et que vous savez l’appliquer en un coup de baguette magique à toute une série, revenons à la gauche de notre écran et plus précisément à la partie nommée Paramètres pour aborder un point qui peut vous faire gagner encore plus de temps. Ici, vous retrouvez des paramètre prédéfinis par vous, par le logiciel à la base ou par des preset (un ensemble de paramètres prédéfinis que l’on télécharge pour appliquer toujours la même retouche – un peu comme on applique un filtre).

Pour ma part, j’utilise pour le moment simplement des paramètres prédéfinis par moi que j’ai nommé Filtre Coralie et filtre 2 Coralie (très original je sais). Ces paramètres sont les réglages de base que j’applique à la plupart de mes photos. Grâce à eux, je n’ai même pas à les faire sur la première photo de la série, dés que j’importe une photo, je teste l’impact du Filtre 2 Coralie ou Filtre Coralie (ce sont les mêmes avec un où l’exposition est plus forte pour les photos plus sombres).

La plupart du temps, j’affine ses réglages par la suite et je retouche encore deux trois points mais cela permet à toutes mes photos d’avoir une certaine homogénéité. J’apparente ce filtre à mon filtre H3 sur VSCO Cam (j’en parle sur mon article sur mes retouches pour Instagram).

Pour créer un nouveau paramètre, il vous faut vous placer sur la photo sur laquelle vous avez fini vos réglages puis cliquer sur le + à droite de la fenêtre Paramètres prédéfinis. Une nouvelle fenêtre s’ouvrira pour donner un nom à votre filtre et vous montrer toutes les retouches qu’il garde en mémoire sous ce nom. Vous pouvez en créer autant que vous voulez et les classer dans des dossiers. Et une fois le filtre créé, vous pouvez le mettre à jour si vous trouvez qu’il n’est pas parfait grâce au clic droit sur le Filtre 2 Coralie par exemple et Mettre à jour avec les paramètres actuels.

A noter : En passant votre souris sur les différents paramètres de cette zone, vous avez un aperçu en direct du rendu sur la petite photo au-dessus.

 6 – Fin des retouches… Exportation !

Enfin, une fois que vous avez le résultat souhaité sur vos images, il ne vous reste plus qu’à les exporter. On exporte sur Lightroom comme on enregistrerai sur Photoshop, c’est tout pareil. On sélectionne toutes les photos puis on clique sur Fichier et Exporter. Vous devez choisir d’écraser ou non les anciennes photos ou de les placer dans un nouveau dossier. Je créé personnellement un dossier « Lightroom » au sein de mon dossier précédent pour garder les brutes de mes photos si besoin. C’est ici que je choisis le dimensionnement de mon image avec 2000px de largeur, ce qui est largement suffisant pour mon blog.

Attention d’ailleurs à ne pas importer des images trop lourdes sur votre blog, ça ne sert à rien, ça augmente le temps de chargement des pages et surtout, ça prend plus de place dans votre back-office et la place, c’est de l’argent. Vous pouvez définir la taille ici ou sur Photoshop avec un enregistrement pour le web directement possible. Mais vous pouvez donc le faire aussi ici depuis Lightroom.

Et voilà votre retouche photo est finie !


Et Photoshop dans tout ça ?

Ah… Evidemment que je l’utilise encore ce bon vieux Photoshop. Je l’ai d’ailleurs énormément utilisé dans cet article pour mettre en surveillance des zone ou faire un montage entre deux photos. Je l’utilise aussi sur chaque article look quand je place deux photos côte à côte car c’est plus propre par Photoshop qu’au sein du blog.

Pour être tout à fait transparente avec vous, j’ai aussi utilisé Photoshop dernièrement pour ajouter deux trois montgolfières dans le ciel de cet article…  Je l’ai fait sur une photo seulement, celle avec mon chapeau car la photo était parfaite mais les montgolfières avaient déjà commencé à faire leur atterrissage ! Alors que deux minutes avant, elles étaient toutes en l’air. Je n’ai donc pas complètement menti n’est-ce-pas ? Mais chut, cela reste entre nous, je suis sure que vous n’êtes pas si nombreux à être descendue si bas dans l’article.

Enfin, quand je souhaite cacher une étiquette, gommer un gros bouton ou une personne qui n’a rien à faire là, j’utilise aussi Photoshop mais je pense que l’article est déjà assez long comme ça donc je ne vais pas détailler tout Photoshop. De toutes façons, il nous faudrait une année entière tant le logiciel est complexe !

Avant de conclure, voici un petit avant-après pour ma photo Instagram d’hier soir qui a mixé Lightroom et Photoshop… Comment ça j’ai peint les murs en rose ? Oups, j’avoue. Mais il est trop petit notre fond rose en même temps !

Combien de temps ça me prends ?

Comme vous l’imaginez, je ne passe pas du tout le même temps à retoucher chaque photo. Pour des photos où les retouches sont très subtiles, je peux passer moins d’une minute par photo. Alors qu’une photo où la retouche est plus marquée et qu’il y a des zones sélectionnées retouchées différemment, je peux facilement passer 45 minutes dessus pour une seule photo. Sans compter le temps à trouver le tuto parfait et à devoir regarder une vidéo longue de 15 minutes pour avoir simplement une petite info. Voilà d’ailleurs un sacré backstage de mon métier de blogueuse. En tout cas, cette partie m’amuse beaucoup et plus le temps passe, plus je prends du plaisir à retoucher mes photos, à chercher en permanence à m’améliorer, à fouiller sur les forums, à lire des tutos, à me dépasser. J’étais très loin d’être destinée à maîtriser ces logiciels et ces outils à la base… Mais comme quoi, pas besoin d’avoir fait quelconque études en art ou cours de photo pour arriver à faire quelque chose de sympa. Quand la passion et la patience sont là, tout le reste suit !

Voilà, cet article est à présent terminé. J’espère que mes quelques explications sur Lightroom vous auront intéressés et surtout qu’elles vous seront utiles. N’hésitez pas à me poser des questions supplémentaires en commentaires ou à me reprendre sur certains points si j’ai dit des erreurs. Comme je l’ai précisé en intro, je suis tout sauf une professionnelle de la photo mais je souhaiterai vous aider et j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler sur cet article car je l’ai imaginé comme l’article que j’aurais rêvé de lire quand j’ai ouvert Lightroom pour la première fois. On trouve un tas d’infos sur le web mais elles sont rarement regroupées au sein d’un seul et même article et c’est parfois trop technique ou au contraire pas assez. Je voulais donc faire un juste milieu et vous accompagner dans le milieu de la photo.

Côté backstages, on se retrouve le mois prochain avec un nouvel article sur toutes mes retouches pour mes photos Instagram. Cette fois-ci où tout se passe principalement sur mobile et j’ai un tas d’infos à vous partager. N’hésitez pas à me dire également s’il y a d’autres thèmes backstages qui pourraient vous intéresser. Je compte mettre à jour mon article sur les conseils pour créer son blog mais vous avez peut-être d’autres idées ? Je suis comme toujours à votre écoute pour que ce blog réponde à votre attente. A très vite et bon dimanche !

Le câlin post-traitement…

Vous aimerez peut-être

39 Comments

  • Reply Aïnoa 3 septembre 2017 at 15 h 43 min

    Très bon article merci beaucoup Coralie 🙂

  • Reply lilouuuu 3 septembre 2017 at 16 h 31 min

    Merci ça m’a été très utile, je pense investir dans lightroom car pour l’instant je possède Photoshop express mais c’est assez limité !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

  • Reply Sophie 3 septembre 2017 at 16 h 31 min

    Super article, très enrichissant!! Moi qui commence à retoucher mes photos, me voilà remotiver !! Merci de nous partager tes astuces!!
    Je ne commente pas souvent mais voilà bien 3 ans que je vous suis et c’es toujours un réel plaisir de vous lire!!

    Bonne soirée

  • Reply Amélie 3 septembre 2017 at 17 h 25 min

    Je l’attendais tellement cet article ! Je sens que je vais me replonger à fond dans les différents logiciels avec tous les précieux conseils de cet article ! Vraiment Super, j’adore ! Merci pour l’article !

  • Reply Camille Talks 3 septembre 2017 at 17 h 43 min

    Bravo Coralie pour cet article très complet, j’ai exactement la même utilisation que toi de Lightroom / Photoshop du coup je vais partager ce post avec joie 🙂 En tout cas j’imagine le temps fou qu’il t’a demandé, franchement bravo !

  • Reply domethilde 3 septembre 2017 at 17 h 57 min

    Bonjour Coralie , merci pour ce super articles , déjà le dernier article « backstages » ma beaucoup aider sur l’achat de mon appareil photo , mais la je suis complètement ravis . plus qu’a aller sur Lightroom pour essayer tout cela . de merveilleux articles comme toujours . bonne soirée

  • Reply Lucie CASSAN 3 septembre 2017 at 17 h 58 min

    Coucou!! Je voulais te dire que ton article m’a beaucoup plu. C’est une bonne idée de nous partager tes conseils et astuces, je trouve ça très enrichissant et puis très utile en cas de besoin!! Bisous ♥

  • Reply Louise 3 septembre 2017 at 18 h 00 min

    Génial cet article ! Il est vraiment utile et j’aime tellement ta façon de t’exprimer et d’expliquer. Je le garde sous le coude le jour où je me déciderai envie de prendre Lightroom.
    Bisous

  • Reply Charlottelifestyle 3 septembre 2017 at 18 h 10 min

    Un article vraiment hyper complet et très intéressant merci pour c’est précieux conseils !

    Des bisous jolie Coralie !

  • Reply freyja 3 septembre 2017 at 18 h 24 min

    coucou Coralie!

    Super article très complet, très détaillé et très transparent! J’adore Lr aussi , comme toi, j’ai délaissé Photoshop.. C’est tellement plus rapide, ca nous sauve bien la vie
    en tout cas bravo, c’est du gros travail un article comme ca, j’adore ta transparence et ton honneteté 🙂
    des bisous!! 🙂 bonne continuation

  • Reply laroutedeben 3 septembre 2017 at 19 h 48 min

    Ton article est tout bonnement GÉNIAL !!!!

  • Reply Verrecchia 3 septembre 2017 at 19 h 57 min

    Super article comme d’habitude, pleins d’infos super utiles et tjrs expliqué clairement !! Merci

  • Reply Rose Citron 3 septembre 2017 at 20 h 12 min

    Super interessant ton article, merci! Je tâtonne encore un peu avec lightroom : j’arrive à retoucher mes photos de bouffe à force, mais quand je dois traiter des paysages, c’est un peu la panique ^^

  • Reply Jumelle Ln 3 septembre 2017 at 20 h 48 min

    MERCI POUR CET ARTICLE!
    J’utilise lightroom depuis quelques mois maintenant et j’avais un peu de mal mais ton article va beaucoup me servir <3

    Belle soirée et à très vite jolie Coralie,
    Bises,
    Clara Ln

  • Reply Singulier Féminin 3 septembre 2017 at 21 h 10 min

    Merciii pour ce superbe article ! Un tuto archi complet, es-tu au courant que tu viens de me faire gagner 1000h de retouches avec le C/C des paramètres ? 😀

    J’adore ce genre d’article comme ton guide dans les champs de lavandes, j’imagine que ça doit prendre un temps fou mais c’est vraiment super utile alors merci !

    Bises et à très vite sur IG 😉

    Serena
    http://www.singulierfeminin.fr/

  • Reply Schminkyli 3 septembre 2017 at 23 h 30 min

    C’est vraiment un excellent article!!! Bravo et merci

  • Reply Amélie 4 septembre 2017 at 10 h 31 min

    Bonjour, je te suis depuis un petit moment sur insta et du coup sûr ton blog!! Je voulais sincèrement te remercier pour tout le tps que tu prends à nous expliquer les backstages de ton métier aux multiples casquettes!! Il est difficile aujourd’hui pour les gens de comprendre que ce qui est un loisir pour certain peut être un vrai métier pour d’autre… avec mon compagnon nous avons acquis un très bon appareil photo depuis peu. je suis fan de photographie mais je me suis tjs dis que cela ne m’était pas réserver puisque c’est un vrai métier. Aujourd’hui tu réponds à nombres de mes questions et surtout tu désacralise tant de choses autour de la
    Photographie. Comme toi au début j’ai un peu de mal avec certains logiciels et au lieu d’abandonner et ben en te lisant ça me motive à continuer et à appliquer tes conseils pour peut être un jour arriver à faire quelque chose de bien avec les photos ou du moins quelque chose qui me ressemble et qui me plait!! Alors merci infiniment pour tous tes conseils et pour cette patience que tu as à nous faire partager ta passion avant tout, tjs dans le soucis de pouvoir échanger!! Longue vie à ton blog et au plaisir de te lire encore!!

  • Reply prettylittletruth 4 septembre 2017 at 10 h 43 min

    Super conseils, excellent article 🙂

  • Reply My Lovely Travel 4 septembre 2017 at 10 h 59 min

    Super intéressant ton article. J’utilise Photoshop et j’ai beaucoup entendu parler de Lightroom je vais installer la version test et découvrir un peu l’interface avec tous tes petits conseils.
    Par contre je galère à la mise en page de mes photos au format portrait pour mon blog, où l’alignement n’est pas jolie et je m’arrache les cheveux régulièrement avec. Je te remercie du conseil de faire un montage des 2 photos avec Photoshop j’y avais pas du tout pensée et je pense que cela va être bcp plus pratique à l’avenir et un gain de temps aussi ^^

    Encore bravo pour tout ce que tu fais, tes conseils sont hyper utiles et pour moi tu es loin d’être une amatrice quand je vois tout ça c’est digne d’une grande pro 🙂

  • Reply D'encre et de sel 4 septembre 2017 at 11 h 54 min

    Je trouve ça toujours intéressant d’entrer dans les coulisses des blogs 🙂

  • Reply tit_line 4 septembre 2017 at 13 h 42 min

    Je passe souvent par ici mais je ne laisse que rarement un commentaire. J’avais simplement envie de te remercier pour ta transparence. On découvre l’envers du décors et ça fait un bien fou car finalement ça replace la réalité au centre. C’est beau de rêver mais c’est aussi bien de se rappeler de temps en temps que les blogueuses accentuent leurs photos et que nos moments à nous sont également aussi jolis.
    Alors bravo pour cet article très complet et très utile et une bonne continuation à toi. Ta sincérité est vraiment, pour ma part, ce qui fait que j’aime tellement ton univers !
    On se rend également compte de tout le travail qu’il y a derrière ce métier peu connu et ça te rend justice, ta place de blogueuse reconnue est amplement méritée ! Xxx

  • Reply Fanny 4 septembre 2017 at 13 h 43 min

    MERCI pour cet article! J’essaie de me mettre à Lightroom depuis 1 mois et sans aucune explication c’est pas super facile. Du coup, ton article tombe à pic ! Est-ce que tu utilises Lightroom aussi comme bibliothèque ? Si oui tu pourrais nous dire en quelques mots comment tu procèdes ? Car pour le moment j’avoue que je ne maîtrise pas beaucoup cette fonctionnalité, avec tags etc. Pour le moment je me contente d’importer, de traiter et d’exporter. Et je classe tout soit dans Photos soit dans des dossiers.

  • Reply Leatralala 4 septembre 2017 at 13 h 52 min

    Vraiment super ton article, hyper complet, chapeau! J’ai acheté le pack Photoshop + Lightroom il y a 4-5 mois et au début je m’acharnais sur Photoshop car je n’avais pas entendu encore parlé de Lightroom mais quand je l’ai découvert ça a été la révélation, c’est fou comme tout est plus simple et intuitif sur Lightroom!! Et la synchronisation avec le mobile c’est tellement pratique aussi !

  • Reply rhapsodyin4 4 septembre 2017 at 14 h 03 min

    Coucou Coralie,

    Super article, bien documenté et très utile ! C’est très généreux de ta part de partager tes astuces et petits secrets de blogueuse. J’ai une petite question concernant l’exportation des fichiers. Je rencontre en effet un souci avec Photoshop et Lightroom : à chaque fois que j’exporte mes photos, je trouve qu’elles perdent en qualité. Je les exporte pourtant en jpg, en 800 px de large, avec qualité sélectionnée à 100%, mais rien à faire… Les contours sont un peu moins nets et le plus flagrants, c’est sur les objets sur lesquels il y a du texte. Par exemple, un produit de beauté avec étiquette : le texte devient légèrement flou et c’est rageant. Quels sont les paramètres que tu appliques ? Merci beaucoup !!

  • Reply lyonnaisementvotre 4 septembre 2017 at 18 h 00 min

    Super article Coralie ! Moi qui suis graphiste et qui utilise Lightroom et Photoshop depuis quelques années déjà, tu t’en sort comme une chef 😉
    Bisous

    http://www.lyonnaisementvotre.com

  • Reply Cyrine 4 septembre 2017 at 20 h 56 min

    Hello Coralie, superbe article. Tu m’as donné envie de payer un forfait Lightroom haha, j’arrête pas d’y penser maintenant (je vais le faire de ce pas je crois… :p). En tous cas tu expliques vraiment très bien, bravo pour tes précisions et ta patience. Bisous et jolie soirée 😉

  • Reply Laure 4 septembre 2017 at 21 h 02 min

    Je ne connais pas trop Lightroom, j’aime bien Photoshop parce qu’on peut tout faire dessus, je trouve ça plus pratique que de changer de logiciel en cours de route. Pour faciliter la retouche photo sur Photoshop, j’utilise beaucoup Viveza, c’est un outil gratuit proposé par Google qui s’ajoute à Photoshop et qui permet de régler très facilement la saturation, la vibrance, bref tout ce dont tu parles dans ton article. Je ne sais pas si c’est aussi complet que Lightroom, mais en tout cas c’est bien pratique, donc si ça peut être utile à d’autres, je profite de ton article pour partager l’astuce !

  • Reply 1000 et un rêves 4 septembre 2017 at 21 h 12 min

    Lightroom… installé ! Encore merci Coralie pour tes conseils !!!!

  • Reply Coralie 4 septembre 2017 at 21 h 51 min

    Ton article m’a beaucoup aidé. Merci !!!

  • Reply jooyxhappiness 5 septembre 2017 at 0 h 28 min

    Hyper intéressant comme article ! J’hésitais encore à investir dans Lightroom, je crois que tu m’as convaincue ! Les résultats sont magnifiques !
    Mille mercis
    Joy

  • Reply Summer Girl 5 septembre 2017 at 10 h 44 min

    Merci Coralie et bravo pour ton travail, vraiment tu es la blogueuse que j’ai le plus de plaisir à lire et découvrir, on sent vraiment que tu es passionnée et que tu apprends chaque jour un peu plus. Et à l’inverse de beaucoup, tu partages tes découvertes et ne cache rien.
    Je n’ai pas encore Lightroom mais pour avoir pris quelques cours de photos je sais que c’est un logiciel complet et très intuitif contrairement à photoshop… Merci pour tout <3

  • Reply Tiffany POISSON 5 septembre 2017 at 14 h 23 min

    Cette article tombe parfaitement bien, je lis le à mon retour de mon voyage à Rome. J’espère maintenant réussir à faire de mes photos, des petites pépites. Merci beaucoup Coralie.
    Tiffany.

  • Reply Vitalaurea 5 septembre 2017 at 19 h 36 min

    Super sympa cet article, j’ai appris 2-3 astuces que je connaissais pas!
    Merci beaucoup!

    http://vitalaurea.com

  • Reply Anaïs 6 septembre 2017 at 8 h 21 min

    Merci Coralie pour cet article que j’attendais avec impatience ! Je ne savais pas tout de lightroom et maintenant je pourrais encore plus approfondir mes retouches… Merci pour ces nouvelles astuces 🙂

  • Reply plumedepivoine 6 septembre 2017 at 20 h 52 min

    Coucou Coralie !

    En effet, Lightroom est magique ! Par contre, j’aurais bien aimé savoir comment tu as fait pour ta photo pour le shopping lafayette(pour avoir un fond plus large que l’original), tu as superposé ta photo sur une photo du fond rose ?
    Très beau travail en tout cas, je suis toujours aussi fan de tes photos sur Instagram 😉

    Rachel de http://plumedepivoine.com/

  • Reply Marie-Pierre 8 septembre 2017 at 11 h 12 min

    merci pour cet article pour tes précisions et tes conseils j’adore

  • Reply wonderandcie 9 septembre 2017 at 15 h 06 min

    Coucou !
    Je n’imagine même pas le temps qu’a du te prendre la réalisation de cet article, vraiment un grand merci de nous partager tout ça. Je tiens mon blog depuis un peu plus d’un an et je me découvre de plus en plus d’intérêt pour la photo, cet article m’a donc beaucoup intéressé et instruit par la même occasion, étant débutante en retouche photo je le trouve très complet !
    Un fois de plus merci ♡

  • Reply Tessa 30 septembre 2017 at 23 h 10 min

    Très bonne article! J’aurais pas été contre la version photoshop! J’espère qu’on l’aura prochainement 🙂

  • Reply Alix Aubin 15 novembre 2017 at 22 h 50 min

    Merci mille fois pour cet article! Je viens d’installer Lightroom pour mes retouches photos, je suis perdue avec toutes ces focntionnalités, et j’ai tout de suite pensé à toi car je me souvenais que tu avais fait un article sur le sujet et son utilisation. Je vais suivre toutes tes indications à la lettre pour maitriser ça parce que c’est pas toujours très instinctif 😉

    Par ailleurs, je voulais te dire que je te suis beaucoup, particulièrement sur snap, j’adore tes articles même si je ne les commente pas systématiquement. J’adore ton naturel et ta personnalité. Tu m’as aussi en partie beaucoup « convaincu », d’une certaine manière, de lancer un blog avec une copine, donc en binôme, sur Londres et toutes les découvertes/balades qu’on y a fait là-bas pendant plus d’un an. L’idée nous est venue plusieurs fois, mais c’est en commençant à te suivre que moi ca m’a convaincu!
    Et comme je sais que tu aimes Londres, n’hésites pas à passer nous voir sur le blog et à nous faire part de tes critiques si tu en as ou de tes conseils surtout! Tu es une pro à côté de nous donc on prendra tous tes avis 🙂

    Merci pour ta bonne humeur et d’être toi, tu as l’air d’être une personne très attachante, sensible et surtout spontanée et ca me touche beaucoup! Tu es d’ailleurs presque la seule blogueuse que je suis quotidiennement 😉

    Au plaisir de peut-être te rencontrer à Londres la prochaine fois que tu viens, à Peggy Porschen que j’adore aussi (on a un article dédié et des photos ;))

    Belle et douce soirée Coralie!

  • Laisser un commentaire