Une histoire de chats

Accueillir un nouveau petit chaton…

9 juillet 2017

Il y a 6 mois,  une nouvelle habitante prenait place dans notre petit nid d’amour… J’ai nommé Olympe.

Souvenez-vous, je vous racontais dans cet article son arrivée, une arrivée qui n’avait pas plu à tout le monde. C’était pour certain inconscient de prendre un chaton alors que l’on avait déjà deux chats. J’ai reçu tout un tas de reproches… Notre appartement était trop petit. C’était un caprice personnel. Luna allait avoir encore plus de problèmes de peau. Je la prenais juste pour avoir des likes sur Instagram… Bref, j’en ai entendu des belles et je voulais aujourd’hui vous rassurer à ce sujet en vous expliquant à quel point on était heureux avec notre trois petites chattes à la maison, à quel point Olympe nous rempli d’amour chaque jour et à quel point ses deux grandes soeurs l’ont prise sous son aile. Evidemment, tout n’a pas été simple tous les jours, il a fallu qu’elle fasse sa place la petite. Mais tout s’est bien passé et je pense être en mesure aujourd’hui de vous donner deux trois petits conseils si vous devez accueillir un nouveau chaton en présence de chats adultes. Depuis l’arrivée d’Olympe, vous êtes très nombreuses à me demander des conseils, alors si je peux vous aider car c’est un peu la guerre par chez vous entre l’ancien et le petit nouveau, j’en serai ravie. Il faut savoir qu’avant et dés l’arrivée d’Olympe, j’ai été en contact avec mon  vétérinaire ainsi qu’avec un vétérinaire Royal Canin qui m’ont accompagnée dans cette nouvelle adoption. Ce qui a rendu les choses bien plus faciles et moins stressantes. Je voudrais donc aujourd’hui vous raconter comment se sont déroulés ces 6 derniers mois en compagnie de Bébé Olympe… Tenez-vous prêts, ça sera plutôt long.

Avant l’adoption du chaton

Adopter un petit chat (ou un chien, ou une tortue, ou même un cochon d’inde) n‘est jamais une décision à prendre à la légère. On s’engage sur plusieurs années et au-delà de tout l’amour qu’il nous portera, un animal c’est évidemment aussi tout un tas de contraintes. La plus grande contrainte étant les départs en vacances… On est en plein dedans en ce moment et je suis encore toute remuée de la dernière publicité de la SPA qui rappelle le nombre d’abandons chaque été… Ca me brise le coeur à chaque fois et je sais que ça paraît évident pour tous, mais je trouvais important de le rappeler pour commencer cet article. Quand on adopte un animal, on devra trouver un moyen de s’en occuper ou de le faire garder lors des départs en vacances. Un animal : ça coute cher, ça fait des bêtises, ça empêche parfois de dormir la nuit, ça a des allergies, ça peut coûter encore plus cher… Bref. Il faut avoir l’ensemble de ces points en tête avant d’adopter un chaton. Si vous êtes sûrs de votre décision, alors vous êtes prêts à vivre l’une des plus belle histoire d’amour que vous n’avez jamais vécu… Et même si vous avez déjà un petit chat, ou même deux, ou que vous avez déjà eu un il y a quelques années et qu’il est malheureusement parti, vous verrez que chaque chaton est différent et que chaque nouvelle rencontre vous fera retomber amoureux d’une nouvelle boule de poils.

Pour en revenir à mon histoire, on avait avant Olympe déjà deux chats à la maison. J’ai un petit chat nommé Luna, sous mon toit depuis deux ans maintenant (pour la revoir bébé, ça se passe ici, craquage assuré), et l’amoureux a déjà un chat noir nommé April qu’il a depuis 5 ans. Quand on a emménagé ensemble, elles ont été forcées de devenir coloc’ et cela n’a pas été facile au début. Mais petit à petit, à force d’être ensemble, elles se sont tolérées. Et à notre grande surprise, elles sont même devenues super copines et alliées quand la petite dernière est arrivée. Ce qui nous a bien fait rire d’ailleurs. Nous avions donc déjà deux chats mais je ressentais l’envie d’un chaton depuis l’été dernier. Il avait la sienne. J’avais la mienne. Mais je voulais le notre. Oui, dit comme ça, on pourrait croire que je parle d’un enfant. J’en suis désolée mais c’est plus fort que moi. Je dit souvent que je suis la maman des chatons, mais ne vous inquiétez pas, je sais parfaitement faire la part des choses et différencier enfants et animaux de compagnie. Bref, je voulais un chaton mais Monsieur ne voulait pas. Tant pis, je m’étais fait une raison. Puis, un soir, pour notre anniversaire de nous, il me dit qu‘il accepte la venue d’une troisième boule de poils… J’en ai pleuré tant j’étais heureuse. Ca comptait beaucoup pour moi ! J’ai appelé mon véto dés le lendemain pour lui demander son avis en lui expliquant notre situation, la taille de l’appart… Elle m’a dit qu’il n’y avait aucun problème, que les chats auraient chacun leur espace et qu’ils n’auraient pas besoin  de plus (on a 70 mètres carrés et un balcon). On a donc foncé et on est parti à la recherche de la petite puce parfaite !

Mâle ou femelle, cela nous été égal. Tout ce que l’on voulait, c’était un chaton. Comme il y a déjà deux chats adultes à la maison, c’est bien plus simple d’adopter un chaton. Il y aura moins de guerre de territoire et le chaton sera peut-être même chouchouté par les adultes. Quand il s’agit d’adopter un chat adulte, il faut savoir que les mâles entre eux sont plus durs que les femmes côté guerre de territoire. Si vous avez déjà un mâle adulte, adopter un autre mâle adulte rendra les choses un peu plus difficile car la rivalité sera plus grande. Il vaut mieux l’avoir en tête. Mais comme chez nous il y avait deux femelles, peu importe le sexe, on voulait surtout craquer pour une bouille… Et comment ne pas craquer sur cette petite bouille d’amour aux yeux bleus ?

Où j’ai trouvé Olympe et pourquoi était-elle si petite ?

Il faut savoir qu’Olympe avait un mois quand elle est arrivée à la maison. Chose que je ne vous conseille pas du tout car l’adoption ne se fait normalement pas avant deux mois, date du sevrage alimentaire, l’idéal étant trois mois, fin du sevrage tout court. Pendant le 3ème mois, la maman apprend un tas de choses au petit, notamment à ne pas mordre, à ne pas griffer ou à faire ses besoins où il faut. Plus vous prenez un chaton tôt, plus cela sera à vous de faire son éducation. De notre côté, on a pas trop eu le choix. En toute transparence, on a trouvé Olympe sur Le Bon Coin à un prix dérisoire pour un chaton comme elle. On nous a dit au téléphone qu’elle avait deux mois. Une fois arrivés sur place, on a bien vu qu’elle était plus jeune… Mais si on ne l’avait pas prise nous, quelqu’un d’autre l’aurait fait dans l’heure qui suivait. On nous a donc menti sur l’âge mais je pense aussi sur la race de ses parents car elle ne ressemble ni à un sacré de Birmanie, ni à un persan. Je pense qu’elle a été trouvé tout chaton et que ceux qui l’ont trouvée ont voulu s’en débarrasser de suite en se faisant un peu de sous. C’est triste mais malheureusement, ça arrive beaucoup sur Le Bon Coin. Au moins, je sais que je ne ferai plus appel à ce site à l’avenir pour adopter un animal et j’espère que petit à petit, les contrôles seront plus grands et que le commerce d’animaux ne se fera pas aussi facilement… J’étais passée par Le Bon Coin par souci de facilité et de rapidité… mais je suis bien déçue. Bref, on a trouvé notre boule de poils d’un mois et on a fait tout notre possible pour que tout se passe bien !

Les premiers pas d’Olympe à la maison…

Il est conseillé d’avoir préparer une pièce pour le chaton où il apprendra à prendre ses marques avant d’être confronté aux autres. Bon, ça, je l’avoue, je ne l’avais pas trop lu. On a donc gardé Olympe avec nous sur le canapé et ce sont les deux grandes qui ont fui le salon pour se réfugier à l’étage d’où elles ne descendaient que pour le repas. Et encore pour le repas, Luna a fait une petite grève de la faim les deux premiers jours qui ont suivi l’arrivée d’Olympe. Les grandes ne passaient plus devant le canapé et Olympe n’en délogeait pas. Dés qu’elles se croisaient, cela partait en coup de patte, en grognements ou en feule. C’est tout à fait normal mais assez impressionnant au début… Peu après son arrivée, Olympe a été très malade et on a cru la perdre mais SOS Véto et le véto tout court nous l’ont ramenée sur pieds sans qu’on ne sache jamais ce qu’elle a eu. On imagine un coup de stress car elle était très jeune et il se passait tout plein de nouvelles choses. Elle a vite retrouvé toute son énergie et petit à petit, elles se sont acceptées avec les grandes et elles sont même maintenant devenues presque copines. J’ai d’ailleurs surpris ce matin une petite léchouille bisou entre Luna et Olympe… Je suis donc en mesure de vous délivrer quelques conseils, que j’ai appliqué, ou pas d’ailleurs, pour vous aider à intégrer un nouveau petit chaton chez vous !

Conseil n°1 : Préparer l’arrivée du chaton

Comme j’ai pu le dire dans le paragraphe précédent, l’idéal est de préparer l’arrivée du chaton en lui préparant une pièce rien qu’à lui au sein de laquelle il ne sera pas de suite en contact avec les autres chats de l’appartement. Le jour de son arrivée, placez le ou les autres chats dans une pièce à part et faites au chaton une petite visite de l’appart sans qu’il n’ai a croiser qui que ce soit. Ensuite, placez-le dans sa pièce à lui (oui, il faut un grand appart je vous l’accorde). Bon, on ne l’a pas fait mais je me dis que l’on aurait peut-être du, cela aurait peut-être faciliter les premiers jours. Le chaton doit s’habituer à tout un tas de nouvelles choses alors il vaut mieux y aller petit à petit et le laisser s’habituer à une pièce comme nouvel environnement avant qu’il comprenne qu’il a de la compagnie. On aurait par exemple pu placer Olympe dans mon bureau tout en lui plaçant une litière, une gamelle et un panier dans la pièce. Qu’elle n’ai pas besoin d’en sortir avant d’être à l’aise avec le lieu. Les autres chats vont sûrement essayer de rentrer dans la pièce car ils sentent une nouvelle odeur. A nous de ne pas les laisser entrer au début. Cette phase ne doit pas durer très longtemps, en général quelques jours suffisent et dés que vous sentez le chaton à l’aise dans cette pièce, laissez-le s’aventurer par lui-même dans le reste de l’appartement…

Autre petit conseil, quand cela est possible, amenez une couverture ou un jouet au chaton chez l’éleveur, à l’animalerie où la famille du chaton. Laissez-le jouer avec pour que l’objet s’imprègne de l’odeur et ramenez l’objet chez vous. Laissez-le traîner pour que le chat adulte reconnaisse une odeur « connue » quand le chaton arrivera.

Personnellement, nous ne l’avons pas fait déjà parce que Luna comme April n’ont pas du tout l’habitude des portes fermées et miaulent indéfiniment quand cela arrive. Je sais que ce n’est pas l’idéal, mais elles dorment avec nous et je ne pouvais pas laisser Olympe seule, dans une autre pièce alors qu’on est avec les deux autres. Surtout que la seule pièce où l’on aurait pu installer Olympe, c’est mon bureau, et c’est la pièce où sont constamment Luna et April. J’aurais donc trouvé ça cruel de leur faire ça. On a donc préféré laisser faire les choses de suite et commencer par le conseil numéro 2.

Conseil n°2 : Ne forcez surtout pas les choses

Cela paraît logique mais c’est tellement important ! Il ne faut surtout pas tenter de les présenter ou placer les cages les unes en face des autres en espérant qu’elles fassent connaissance. Elles feront connaissance quand elles en auront envie et si elles veulent faire étage à part pendant un mois, on les laisse faire. Ne vous inquiétez pas, ça ne durera pas indéfiniment ! L’idéal pour une première rencontre est l’heure du repas car ils n’ont que ça en tête. Quand elles se croiseront, le chaton aura sûrement envie d’approcher les grandes pour les sentir, ce que les grandes n’apprécieront pas et elles se mettront à feuler ou à gronder. C’est tout à fait normal ! On les laisse faire. On les laisse même se donner de petits coup de patte, il faut que les grandes fassent comprendre à la petite qui se croit souvent tout permis qui commande. Le seul moment où on a intervenu, c’est quand on voyait que cela ne s’arrêtait pas à un coup de patte et que cela pouvait devenir dangereux. On tape fort dans les mains ou on hausse le ton pour leur faire peur et qu’elles comprennent que ce n’est pas bien. Si ça ne suffit pas, on s’arme d’une couverture pour les attraper et les séparer sans se prendre un coup de griffes. Mais seulement en cas de vraie bagarre. Personnellement, on n’a jamais eu à le faire. C’est toujours resté gentil et petit à petit, les grondements ont cessé…

Conseil n°3 : Isolez la gamelle du chaton

Un conseil en or que m’a dévoilé Royal Canin dés que j’ai eu Olympe : séparez la gamelle du chaton et placez là en hauteur. Dans un premier temps, ça permettra aux chats de ne pas avoir à trop se fréquenter tant qu’ils n’y sont pas prêts, même au moment du repas. Ils seront plus apaisés et sauteront moins l’étape repas comme Luna a pu le faire à l’arrivée d’Olympe. Cela m’a beaucoup inquiétée mais le véto m’a dit de m’inquiéter que si cela durait. Et en effet, ça n’a pas duré. Les chats sont plutôt malins et ont compris qu’ils pouvaient nous faire peur en s’empêchant de manger… Qui l’aurait cru ! Pour ce qui est de placer la gamelle en hauteur, c’est aussi pour qu’il soit plus tranquille et que les grandes viennent moins facilement chiper dans sa gamelle des croquettes pour bébé qui sont tellement meilleures que les leurs. Au moins, sur cette bibliothèque, on peut avoir l’oeil et surveiller les autres chats.

Conseil n°4 : Adaptez le nombre de litières

Encore un conseil important donné par Royal Canin et d’autres d’ailleurs : adaptez le nombre de litières. La règle est simple : autant de litières que de chats + 1. Bon, du coup, on devrait avoir 4 litières… Sur ce point, je vous avoue que je ne suis pas du tout mon conseil. En fait, j’avais une litière pour Luna et quand April est arrivée, on a gardé la même en voyant comment ça allait se passer. Et nickel ! J’en ai parlé à mon véto qui m’a dit que cela dépendait des chats et que si cela leur allait et qu’ils étaient propres, pourquoi s’ennuyer. On a cherché une litière plus grande, une litière en angle exactement et on la change deux fois plus souvent qu’avant. Tout se passe bien ! Puis quand Olympe est arrivé, on a réfléchi à installer une nouvelle litière et on va pas tarder à le faire mais c’est vrai que pour l’instant, tout se passe bien avec une pour trois… Donc pourquoi s’ennuyer ? Mais on est quand même bien loin du 4 donc on va en installer une dans la cuisine (car il faut qu’elle soit dans une autre pièce que la première) et on va la cacher dans un placard au sein duquel on va installer une chatière dans la porte du placard. Ni vu ni connu, on devrait pas trop avoir les odeurs et les chatons auront au moins deux litières. Bref, le nombre de litières est conseillé partout mais c’est surtout à prendre en compte si les chats ne sont pas propres…

Conseil n°4 : N’oubliez pas de chouchoutez « l’ancien » ou « les anciens » chats

Quand un nouveau venu arrive, on a tendance à n’avoir de l’attention que pour lui… Il est tellement mignon le petit chaton… Mais attention, les chats peuvent être très jaloux et personnellement, j’ai subi quelques crises de jalousie de Miss Luna. Je peux la comprendre, elle m’a eue que pour elle pendant un an, ensuite je lui ai présenté April puis 6 mois après Olympe. Pourtant, Luna est très indépendante mais j’ai surpris quelques regards noirs lors de mes premiers câlins à Olympe. Malheureusement, on ne peut pas totalement empêcher cette jalousie mais il est très important de continuer à chouchouter les anciens chats et leur accorder des moments rien qu’à eux (oups, j’ai encore l’impression de parler d’enfants). Il faut la rassurer, lui parler doucement et jouer avec elle. Si on avait des habitudes avec son chat avant l’arrivée du petit nouveau, on les maintien. On continue à leur faire des câlins, on va vers eux et quand il s’agit de donner une friandise, on ne fait aucun jaloux, tous les chats auront leur part. Il faut être le plus impartial et équitable avec tous les chats de la maison en leur donnant autant d’affection à tous pour qu’ils ne ressent aucun favoritisme.

Conseil n°5 : Que faire s’ils se battent ?

A la maison, Olympe passe sa vie à ennuyer Luna… Mais vraiment, sa vie ! Elle lui court sans cesse après, elle lui attrape la queue, elle lui saute dessus, elle lui pique son panier. Bref, c’est son quotidien. On les surprend donc souvent en « petites bagarres » mais à bien y regarder de plus près, ce n’est jamais très grave. Ce sont de bêtes chamailleries entre soeurs, ni plus ni moins. Alors, comme pour les premières rencontres, on surveille mais on intervient que si on voit que ça va trop loin et que l’une des deux a vraiment peur ou que cela devient vraiment dangereux. Pour le coup, à la maison, ça nous fait surtout rire car Luna s’avoue toujours vaincu alors que c’est elle la grande ! Par moment, elle arrive à se faire respecter quand elle arrive à prendre de la hauteur et à poser sa patte sur la tête d’Olympe en mode « c’est bon, t’es calmée ? ». Mais la plupart du temps, elle lâche l’affaire et abandonne son panier. Olympe en ressort toute fière en mode « j’ai réussi ! ». Mais si un jour on voit que ça va plus loin, on tape dans les mains, on hausse le ton et s’il le faut vraiment on les sépare à l’aide d’une couverture et on les place dans deux pièces séparées en attendant qu’elles se calment !

Conseil n°6 : Utiliser des phéromones ?

Certains recommandent l’utilisation des phéromones et j’en ai utilisé quelques uns à l’arrivée d’Olympe. Qu’est ce que c’est ? Ce sont des anti-stress qu’ils faut vaporiser ou placer sur une prise pour une pièce entière. Il est conseillé d’en utiliser aussi lors d’un emménagement dans un nouvel appart aussi par exemple, cela doit faciliter la nouvelle adaptation. J’ai personnellement utilisé du Feliway mais je ne suis pas convaincue que cela ai changé quelque chose… De plus, l’efficacité de ces produits est de plus en plus remise en question donc je vous suggère l’idée sans vous dire que cela est indispensable ni magique.

Conseil n°7 : Faites surtout preuve de patience

Il n’y a en effet aucune formule magique pour faciliter l’arrivée d’un nouveau chaton à la maison. On aura beau suivre l’ensemble de ces conseils, cela peut prendre parfois des mois avant que cela se passe bien. Chaque chat a son caractère et, comme les humains, ça peut arriver que deux chats ne s’apprécient pas. Malheureusement, on ne peut rien y faire. Le plus grand secret que l’on puisse donner avant d’accueillir un nouveau est de faire preuve d’un maximum de patience ! Le processus de cohabitation pacifique peut être long… Chez nous, cela a bien pris 3 mois avant de les voir toutes les trois apaisées dans la même pièce. Et même encore aujourd’hui, elles se tolèrent et on surprend quelques bisous volés, mais la plupart du temps, mis à part quand Olympe ennuie Luna, elles ne se calculent pas. Les chats sont très indépendants et font leur vie ! Il ne faut rien forcer, il ne faut pas avoir peur de les voir feuler, il faut en délaisser aucun et petit à petit… Elles finiront par vivre en harmonie. Et n’oubliez pas, si vous partagez votre amour pour elles de manière égale, vous aurez encore plus d’amour en retour de leur part !

Les conseils de Royal Canin

Comme je vous l’ai dit plus haut, Royal Canin va plus loin que nourrir mes petits chatons cette année. Ils m’accompagnent dans leur éducation en me donnant des conseils concernant la cohabitation avec les congénères. Et ils ont aussi en ligne tout un tas d’autres conseils essentiels à prendre en compte pour accueillir son chaton (le choix du chaton, les visites chez le vétérinaire, l’alimentation, l’éducation, le jeu, la propreté etc.). N’hésitez pas à consulter le programme secrets d’experts avec les 10 conseils clefs pour l’accueil du chaton sur wikichat qui donnent des conseils plus complets.

Et en vidéo… ça donne ça !

En photos (beaucoup de photos)

Pour le fun, un petit tuto de Miss Olympe : comment piquer le panier à Luna en 5 étapes

& surtout, profitez de cette dose d’amour supplémentaire. ♡

Article réalisé dans le cadre d’un partenariat avec Royal Canin.

Vous aimerez peut-être

16 Comments

  • Reply Abby | Lace & Lilacs 9 juillet 2017 at 17 h 53 min

    J’adore ce poste, Coralie. Et tes chatons sont troooop mignonnes !!!!!

  • Reply Oceane 9 juillet 2017 at 18 h 00 min

    Merci beaucoup pour tous tes conseils. J’ai un Chaton qui va arriver dans l’appartement d’ici peu et j’ai déjà une petite femelle. Je vais essayer d’appliquer tes conseils pour une meilleure entente. Encore merci ! De gros bisous à vous 5

  • Reply Audrey 9 juillet 2017 at 18 h 15 min

    Trop d’amour dans cet article ☺ magnifique celles où elles sont réunies !

  • Reply Vitalaurea 9 juillet 2017 at 18 h 54 min

    Hahahaha! j’adore le petit tuto à la fin! Super drôle!

    Moi qui ait suivi tous les épisodes de l’adoption d’olympe sur Snapchat c’est sympa de voir cet article « résumé » de l’aventure!
    Elles sont vraiment trop belles toutes les 3!

    http://vitalaurea.com

  • Reply Nadia - La Petite 9 juillet 2017 at 20 h 06 min

    Il est super ton article ! Personnellement, c’est un autre style de copain que j’ai ramené à mon chat il y a cinq mois…un petit frère humain Je retrouve certains conseils ! Même si notre chat s’est vite adapté ! Et aujourd’hui notre bébé n’a d’yeux que pour le chat ! Peut être qu’un jour je te serais de bon conseils sur l’arrivée d’un bébé quand on a un chat

  • Reply fleurdesel 9 juillet 2017 at 20 h 29 min

    Excellent article, tout en transparence avec de supers conseils
    Les photos des filles sont magnifiques !
    Personnellement, j’ai 2 chats et j’ai appliqué à peu près tous ces conseils, pourtant depuis 6 ans l’entente est toujours très mauvaise, la femelle (la 1ère) rejette, grogne voire donne des coups de patte au mâle … Heureusement qu’il est plutôt cool.
    Bref, ils se tolèrent, hormis quand il l’approche et bizarrement j’ai remarqué que dans notre jardin l’entente était meilleure que dans l’appart (très curieux !?!)
    Bonne soirée Coralie

  • Reply Andréa 9 juillet 2017 at 23 h 04 min

    Bonjour Coralie !
    J’ai personnellement accueillie Moka à l’âge de 4 mois alors que Mia avait 10 mois !
    J’ai appliqué l’ensemble des conseils que tu cites dans ton article et ça c’est plutôt bien passé! Même si Mia a été beaucoup moins proche de moi pendant 3 à 4 mois. Là ça revient, je retrouve mes habitudes avec mon grand chaton de plus d’1 an maintenant.
    Moka est une boule d’Amour, c’est une sacrée de Birmanie qui ressemble du coup énormément à Olympe 😉 ( par snap tu m’avais d’aillleurs fait la même remarque 😉 )
    Tes chatons sont des anges, elles sont magnifiques ! Cocoone les au maximum, l’amour d’un chat c’est tellement rorronant <3

  • Reply Sarah 10 juillet 2017 at 7 h 06 min

    Ton article reflète parfaitement l’arrivée de mon petit chaton il y a déjà un an, comme j’ai pu angoisser de les voir se battre et se grogner dessus à longueur de journée.
    Pour nous l’astuce a été de laisser une porte entrouverte pour qu’ils puissent se sentir et s’habituer l’un à l’autre sans pour autant se taper !
    En tout cas tes chats sont magnifique, plein de bonheur avec ta petite famille féline 😉

  • Reply Mme Bavarde 10 juillet 2017 at 10 h 28 min

    Les photos où elles sont toutes les trois sont tellement craquantes !

  • Reply Mathilde 10 juillet 2017 at 13 h 08 min

    Hello Coralie, merci beaucoup pour ton article ! Tes petits chats sont adorables <3 J'aimerais bien prendre un deuxième chaton aussi car j'ai l'impression que mon chat s'ennuie tout seul :/ mais on a déjà eu un petit chaton à la maison pendant 2 semaines (que je gardais) et ça s'est très mal passé, mon chat était très jaloux et faisait la tête, ne nous calculait plus. C'est dur de prendre une décision parce que comme tu l'as dit si on prend un deuxième chat c'est sur le long terme, ce n'est donc pas à prendre à la légère.
    Et je voulais savoir si tu as des astuces pour que tes chats ne fassent pas leurs griffes sur ton canapé ? Parce que j'ai acheté un arbre à chat mais impossible d'éviter ça !
    Bonne journée 🙂

  • Reply Chloé (urbana leonis) 11 juillet 2017 at 15 h 21 min

    Super article avec pleins de bons conseils sur l’arriver d’un chaton a la maison ! Je vais bientôt adopter un deuxième chat et lire ton article ma fais me rappeler de petits détails que j’avais oublier ! merci bisous !

  • Reply Marinette 12 juillet 2017 at 15 h 48 min

    Article qui se lit tellement bien j’adore, tu arrives toujours à nous emmener dans ton univers. Et les photos et le tuto pour illustrer le tout et les incrustes de bebe olympe . Cela me fait beaucoup sourire, car au final on voit bien que tout ca c est juste de l’amour

  • Reply Céline 17 juillet 2017 at 14 h 56 min

    Bonjour, merci pour cet article très intéressant. nous allons accueillir un chaton à la rentrée et commençons à préparer son nouveau chez lui.
    Où as tu trouvé le panier/griffoir de Luna ? Il a l’avantage d’allier l’utile au beau (car très souvent, qu’est ce que c’est moche les accessoires pour animaux !)
    Merci pour ta réponse

    • Reply Coralie L. 17 juillet 2017 at 15 h 22 min

      C’est un Zooplus 🙂

      • Reply Céline 24 juillet 2017 at 13 h 35 min

        Merci pour ta réponse 🙂

  • Reply Ju 22 juillet 2017 at 13 h 43 min

    Coucou Coralie, on s’est vues à ton dernier vide dressing je t’ai dit avoir une sacrée de Birmanie tu m’as fait remarquer qu’Olympe n’en avait pas les « gants »… après 4-5 ans de cohabitation parfaite entre sacrée et chartreuse, je re-lis avec plaisir ton article car… avant-hier soir surprise ! Mon copain a adopté le petit chaton noir dont il m’avait fait croire qu’il ne voulait pas ! On attend avant de faire les présentations, ayant encore un appart chacun, mais ça ne saurait tarder ☺️Je me retrouve bien dans ton cas de figure du coup! Bises

  • Laisser un commentaire