Humeurs

L’adulte ne croit pas au Père Noël, il vote

6 mai 2017

Il y a des sujets que je ne voulais jamais aborder car ils sont propices à de multiples débats et je pense qu’il y en a déjà assez d’inutiles sur d’autres de mes articles abordant des thèmes tout sauf polémiques. En plus, vous le savez, je suis clairement du genre à m’emporter pour rien alors pourquoi tendre le bâton pour me faire battre en parlant politique. C’est évidemment le sujet de prédilection qui amène au débat mais je crois qu’aujourd’hui, il est de mon devoir d’aborder rapidement le sujet… Le but n’est pas de faire quelconque propagande pour telle ou telle personne car d’une part, la campagne est terminée depuis minuit et on risque plutôt cher à soutenir ou attaquer un candidat et d’autre part, je ne veux pas me servir de mon « influence » pour inciter à voter untel car même si j’ai un avis clair sur la question que vous ressentirez peut-être à travers mes lignes, je laisse les « professionnels » du secteur étaler leurs arguments. Ils sont bien plus légitimes que moi. Le seul message que j’aimerai faire passer est qu’il est très important d’aller voter demain.

Je ne suis pas la plus grande des citoyennes et j’avoue avoir parfois pris l’excuse d’habiter trop loin de mon bureau de vote pour ne pas voter, notamment pour les municipales. Mais s’il a bien une élection que je ne louperai pour rien au monde, ce sont les élections présidentielles. Une fois tous les 5 ans, on a le droit et le devoir de prendre officiellement la parole et d’exprimer notre choix. Un choix qui peut avoir un impact capital sur notre avenir, sur le rayonnement de notre pays, sur notre quotidien, sur les valeurs que l’on partage… Evidemment qu’ils sont là pour nous vendre du rêve et nous mettre de la poudre aux yeux. Evidemment que rien ne change qui que soit là haut à la tête de l’Etat. Mais même si on ne croit pas vraiment à tout ce qu’ils avancent, l’image de notre pays se joue sur ces élections. Que l’on ne se contente pas de l’image combat de coq du débat d’entre-deux tour qui ne nous a pas vraiment mis en valeur… Ok, pour certain d’entre nous sur ce second tour, il s’agira de choisir entre la peste et le choléra mais même si vous n’êtes pas totalement convaincu par l’un, vous êtes peut-être convaincu que l’autre n’a rien à faire là ? Si vous ne voulez pas voter pour, votez au moins contre. C’est certes dit et redit mais chaque petite voix compte et chaque abstention est une voix gâchée.

Au premier tour, le taux d’abstention était autour de 23%, soit près d’1/4 encore de la population. Je sais que beaucoup ne se reconnaissent pas dans les hommes politiques actuels. On se sent trompés, désabusés, désenchantés et il n’y a qu’à voir les mascarades de la campagne pour comprendre ce chiffre. Mais finalement, ces mascarades ne sont pas les mêmes à chaque campagne ? Et quoi qu’on nous propose, on reste français et en tant que français, on ne sera jamais contents et on se sentira toujours révoltés. C’est dans notre nature, dans notre sang. Mais s’abstenir n’est et ne sera jamais la solution car au même titre que les votes blancs, ce n’est pas comptabilisé. Et on n’en sera qu’encore plus révoltés si le résultat final n’est pas celui que l’on attendait… Enfin, qu’on ne se dise surtout pas qu’on a pas besoin d’y aller car c’est joué d’avance et que ce n’est pas notre voix qui changera quelque chose. Il y a 5 ans, le résultat était on ne peut plus serré et si une toute petite partie des abstentionnistes s’étaient déplacés, tout auraient pu changé. Quant aux sondages, il n’y a qu’à voir le Brexit ou les élections américaines pour comprendre qu’ils ne sont pas les plus fiables. Alors, on oublie pas que chaque voix compte et on file aux urnes demain pour exprimer son vote.

Voilà, voilà, je ne pense pas vous avoir appris grand chose mais le sujet était trop important pour que je n’en parle pas du tout par ici. Je reste une citoyenne qui vit sur la même planète que vous et je suis donc touchée par les évènements actuels. Il est parfois bon de quitter le monde rose poudré pour redescendre sur cette planète et faire un état des lieux. Je vous avoue avoir clairement accuser le coup des résultats du premier tour qui m’ont fait mal à ma France et j’espère simplement que quel que soit le résultat, la haine ne l’emportera pas. On vaut mieux que ça non ?

Et pour lire un article parfaitement bien écrit sur le sujet, je vous invite à vous diriger sur Nymphea’s Factory et à cliquer sur ce lien : L’effet papillon : les élections. Merci Amélia d’avoir si bien trouver les mots !

Et vous, allez-vous voter demain ?

Vous aimerez peut-être

9 Comments

  • Reply Apprendre à rêver 6 mai 2017 at 14 h 21 min

    Bonjour coralie ! Alors à moi de partager mon avis ! En effet je ne suis pas aller voter au premier tour et je n’irais pas non plus au second ! J’en ai d’ailleurs parlé sur le blog. Apres c’est une décision réfléchie et décidée ! J’ai lu attentivement chacun des 11 programmes et je ne me retrouvais dans aucun. Ils partaient tous dans des directions qui ne me correspondaient pas et sacrifiaient des points essentiels pour moi. Alors oui beaucoup disent que voter est un devoir, que des femmes ce sont battues pour qu’on ait ce droit. Je sais, et je les remercie du fond du coeur. Mais elles se sont battues pour que l’on puisse avoir le choix et aujourd’hui mon choix est de m’abstenir. Si le vote blanc était considéré biensure que je serais aller voter blanc. Mais malheureusement on vit dans un pays qui ne le reconnaît pas et c’est bien dommage. Alors par contre en ne votant pas, j’ai perdu le droit de me plaindre, donc j’ai accueilli les résultats sans réaction! Forcément je n’ai pas voté je ne vais pas raler ! Donc non demain je n’irais pas. C’est un choix, et j’avoue que meme si il outre beaucoup de monde, il me correspond plutôt bien !
    Voilouuu un long texte pour partager mon avis !
    Belle journée coralie
    Iris

  • Reply Hélène les jolies choses de ma vie 6 mai 2017 at 14 h 38 min

    Je suis très heureuse que tu aies écrit ce billet. J’ai moi aussi longuement hésité, mais, au milieu de toutes nos jolies choses, il y a la réalité et c’est bien aussi de pouvoir faire réfléchir nos lecteurs. (j’ai posté sur instagram et sur facebook). Ton article est très juste.

  • Reply Alicia 6 mai 2017 at 16 h 17 min

    Je trouve juste très dommage qu’on fasse culpabiliser les votes blancs et les abstentionnistes, car dans un autre scénario je ne suis pas certaine qu’on aurait autant parlé de ces gens qui ont fait ce choix. Attention, ce n’est pas du tout ce que fait ton article, mais j’ai lu des articles de presse tellement virulents à l’égard de ces personnes qui ont fait un choix certainement réfléchi. Bien sûr que la defense de nos valeurs démocratiques est en jeu dans ce second tour. Mais certaines personnes ne peuvent tout simplement pas se résoudre à bafouer d’autres valeurs personnelles. Pour moi, le vote « contre » n’existe pas, ce n’est pas une émission de télé, on élit bien quelqu’un en lui donnant notre voix. Tout comme dire qu’on fait le jeu de tel ou tel candidat par un vote. Et comment être cohérent ensuite en défilant dans la rue contre des lois pour lesquelles on a voté ? C’est un choix difficile à faire cette année et je ne trouve pas juste qu’on stigmatise autant les décisions de chacun.

    • Reply Coralie L. 6 mai 2017 at 16 h 27 min

      Je comprend ce que tu veux dire mais, malheureusement, le vote blanc n’est pas comptabilisé… A partir de ce moment-là, ça nous force à faire un choix… Je comprend totalement ceux qui votent blanc quand comme tu dis on irait manifester contre après mais parfois, le « contre » est plus important pour ne pas se sentir coupable si le pire arrivait… Je crois que certains candidats voulaient comptabiliser le vote blanc, peut-être que ça changera un jour 🙂 En tout cas, pour ma part, je ne stigmatise personne 😉

  • Reply Moracchini 6 mai 2017 at 17 h 09 min

    C’est pour moi un droit et un devoir mais j’avoue que le choix entre la peste et le choléra est plus que cornélien!!! Alors oui je suis de ceux qui iront voter demain mais je comprend également les abstentionnistes et les votes « blancs » car franchement depuis 22 ans que je vote c’est la première fois que j’y vais à reculons. Bon weekend Coralie

  • Reply Quand Ju'lie pâtisse 6 mai 2017 at 17 h 16 min

    Oh oui je vais voter !!! Hors de question que je ne donne pas mon avis et que la personne que je ne veux pas voir au pouvoir (c’est comme Voldemort on ne prononce pas son nom^^) une certaine personne !! J’adore l’article d’Amélia d’ailleurs !!

    Bon weekend !

  • Reply Horion 6 mai 2017 at 20 h 10 min

    Bonsoir Coralie ! Dans les 23 % d’abstention… on ne compte malheureusement pas les personnes qui se sont retrouvées à ne pas pouvoir voter suite à des radiations en masse apprise en bureau de vote… j’en fais partie et cela m’a rendu très triste. J’espère et je veux pouvoir voter demain ! Quelque soit mon choix comme toi, je ne pourrais pas voter blanc…
    Bon vote demain et bonne soirée !
    Estelle

  • Reply Abby | Lace & Lilacs 7 mai 2017 at 17 h 12 min

    J’adore cet article, Coralie… Merci. Je suis américaine et j’ai votée dans la dernière élection présidentielle ( pour Hillary Clinton, bien sûr ). Mais beaucoup de gens ne votaient pas et à cause de ça des choses terrible sont en train de se dérouler aux États-Unis maintenant. Aussi j’ai quelques amis d’Angleterre qui ne soutiennent pas ‘Brexit’ mais ils ne votaient pas dans l’élection et souhaitent que les circonstances soient différentes. J’espère que tous les français votent aujourd’hui. C’est très, très important.

  • Reply lilouuuu 11 mai 2017 at 19 h 52 min

    Je pense que le droit de vote est un droit est non un devoir, c’est d’ailleurs pour ça que ça s’appelle le DROIT de vote, je lis beaucoup de tweet disant, aller voter, mais je pense qu’on ne devrait pas aller voter contre ses convictions, on s’est battus pour avoir le droit de vote, pour pouvoir choisir le candidat qui nous plait et pas pour voter pour un qu’on aime pas juste par défaut car il n’y a pas mieux, après je n’ai que 13 ans, je n’ai peut être pas assez de vécu pour comprendre mais je pense que j’en sais suffisamment pour affirmer que le droit de vote n’est pas un devoir et que rien ne nous y oblige, si l’on trouve que aucun candidats n’est bien, pourquoi voter. Je pense que le vote blanc devrait être comptabiliser, monter combien de personne s’oppose aux candidats, après c’est mon avis….
    Bisou ma jolie

  • Laisser un commentaire