Humeurs

Ce soir où j’ai fait 20kms de vélo dans Paris

28 septembre 2016

Si vous me connaissez un petit peu, vous devez savoir que j’ai déménagé cet été dans le 92 (vous aurez même droit à la déco de l’appart demain par ici). Toujours pas à Paris, non, je n’ai pas (encore) les moyens (oui, j’ai le droit de rêver), mais je m’en suis rapprochée. Et l’une des choses que j’avais le plus hâte de faire une fois plus proche de Paris, c‘est aller à Paris en vélo ! Oui, autant profiter de ne plus être si loin pour fuir un peu les transports en commun. Et puis je me remet doucement mais sûrement au sport et j’ai toujours adoré le vélo, j’en faisais des heures et des heures étant enfant, et ça s’oublie pas le vélo. Il fallait donc que je m’en rachète un et j’ai trouvé mon bonheur hier après un petit passage chez Decathlon où j’ai trouvé LE vélo de mes rêves. Un vélo de ville, mint, un peu rétro, le petit panier… Il est parfait et surtout CONFORTABLE ! Bref, coup de coeur immédiat. Il a donc fallu l’essayer et j’ai eu envie de le faire dés ce soir en allant à ma soirée en vélo. Je commence à regarder le parcours… Ah mince, c’est dans le sixième arrondissement, donc loin loin de chez moi quand même. 10kms, Google Maps m’annonce 40mn… Allez, je me lance ! Il fait bon, j’ai le temps et je pense pas revenir trop chargé. Puis vous savez aussi que j’aime me lancer des défis. J’ai donc chevauché mon petit vélo mint et nous sommes parties d’Asnières vers Saint-Germain-des-Près. Et vous savez quoi ? C’était absolument FA-BU-LEUX.

Non, mais vraiment ! J’ai totalement adoré cette expérience. Expérience qui peut paraître anodine pour beaucoup d’entre vous mais pour moi, 20kms de vélo, comme ça, dans Paris, comme une grande, c’était une expérience. J’ai finalement mis 50 mn aller et retour (trop rapide chez Google Maps), et pourtant, je n’ai pas trainé ! J’ai fait deux trois mini pauses pour prendre un Snap ou admirer le paysage, mais c’est tout. Et j’ai totalement redécouvert Paris… Paris, ce village ! Mais oui, en vélo, cela paraît tellement petit ! On passe de Saint-Lazare au Louvre en quelques minutes et chaque monument nous paraît collé à un autre. J’en ai croisé de jolis endroits… Madeleine, la Concorde, la Tour Eiffel (de loin), l’Assemblée Nationale, le parc des Tuileries, le Pont des Arts, le Pont Alexandre III, Notre-Dame de Paris (de loin aussi) mais aussi des endroits si typiques comme le café de Flore. J’ai adoré croisé chacun de ces endroits en vélo ! J’ai adoré ne pas avoir à regarder mon téléphone car j’arrivais à me repérer toute seule. J’ai adoré sentir mes cheveux voler dans le vent à chaque accélération et me sentir plus vivante que d’habitude. J’ai adoré les petits regards qu’on se lance entre cyclistes… J’ai simplement adoré ce moment.

Ce soir, à Paris, en vélo, j’ai redécouvert notre capitale chérie et je suis une nouvelle fois tombée amoureuse d’elle. Je l’ai vue d’un oeil « vélo ». Une capitale sans bouchons où tout paraît plus facile. Une capitale magnifique aux façades photogéniques. J’ai pris le temps de m’arrêter sur le pont après la Concorde pour regarder la Tour Eiffel s’allumer… C’était si chouette ! Moi qui suis si frustrée en voiture dans Paris de ne pas pouvoir m’arrêter partout pour faire des photos où d’être bloquée dans les bouchons, le vélo c’est juste idéal ! J’ai aussi découvert que Paris n’était pas si plate que ça et qu’il y avait un sacré dénivelé entre la Gare Saint-Lazare et les Batignolles ! J’ai découvert qu’il y avait encore un tas d’endroit où il est très difficile de rouler en vélo et qu’il serait temps d’installer plus de pistes cyclables. Je me suis fait quelques frayeurs à voir toutes ces voitures autour de moi mais j’ai vite pris l’habitude et su comment me comporter. Je vous avoue avoir un peu flippé de ne pas retrouver mon vélo en partant car les vols de vélo sont fréquents mais j’ai surtout passé deux très belles heures. Un peu coupée du monde, à m’arrêter quand je voulais… Je me sentais libre et j’ai déjà qu’une hâte : remonter sur mon vélo. Peut-être dés demain !

Et voici mon petit vélo en plein jour. Désolée pour la qualité des photos, cet article n’était pas du tout prévu mais je suis si chamboulée de ma soirée que j’avais envie de vous la raconter.

Allez, cette fois, à demain !

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply laudumon 28 septembre 2016 at 23 h 26 min

    Et bien ! J’adore ton vélo un peu celui que j’avais vu en magasin et pour lequel je n’ai pas encore osé craquer. Mais juste wow. Ca fait du bien et on se sent bien. Je comprends parfaitement ton sentiment. Je prends des que je peux un villo à Bruxelles.
    Beau texte et belle photo meme si l’article était spontané et pas prévu.
    Bisous
    Laura.

  • Reply Cocq 28 septembre 2016 at 23 h 43 min

    Moi je ne suis pas aussi sportive… Alors c’est plutôt le scooter ! Avec mon chéri, on adore être en scoot dans Paris… Surtout moi car assise derrière, je peux tranquillement profiter du paysage parisien !
    Douce nuit !
    Capucine

  • Reply Leeloo 29 septembre 2016 at 0 h 04 min

    Tu as raté de peu la journée sans voitures dans Paris c’est dommage car c’était vraiment chouette de passer tout l’après-midi dimanche dans les rues de Paris à se balader sans se soucier des voitures, juste profiter à fond du paysage <3 Moi aussi je suis dans le 92, et ce week-end j'ai réalisé que je n'avais pas assez le reflexe de prendre le vélo pour me rendre dans Paris alors que tu as raison c'est tellement plus agréable que les transports en commun ! 🙂

  • Reply Véro 29 septembre 2016 at 6 h 40 min

    Exceptionnel!!! Tu m’as bluffé Coralie.

  • Reply Marianne 29 septembre 2016 at 8 h 37 min

    Voila une belle promenade nocturne, merci de l’avoir partagée avec nous 😉

  • Reply Les lubies de Louise 29 septembre 2016 at 8 h 40 min

    Ton vélo est superbe, je l’ai croisé plusieurs fois sur Bordeaux et j’avoue qu’il est trop craquant ! ♥
    Merci pour ce joli texte et pour ce moment de liberté. Et bravo aussi pour tout ce que tu réalises, ton univers est pour moi une bouffée d’air frais.
    Des bises !

  • Reply Elli 29 septembre 2016 at 9 h 15 min

    AHah je connais la cote Saint Lazare Batignolles, pour moi c’est imposible à monter ! (Chapeu !) C’est pour ça que j’utilise très peu le Velib, seulement and je sais qu’il n’y a pas de côte. La côté porte de Clichy-La Fourche est déjà trop dure pour moi :-((
    Et bravo pour t’être repérée car moi j’ai du mal sans carte et surtout avec les sens interdits.
    Pour les vols, oui c’est presque garanti hélas et il ne faut donc pas prendre un vélo trop cher ni trop joli..

  • Reply prettylittletruth 29 septembre 2016 at 10 h 42 min

    Super joli ce velo! J’adore me promener a velo aussi, c’est tellement agreable 🙂

  • Reply ANAÏS 29 septembre 2016 at 11 h 57 min

    Ton vélo est adorable et te ressemble, et mine de rien c’est important.
    Je partage ton sentiment de liberté à vélo, c’est vraiment un pur moment de bonheur ou tout semble possible. C’est des petits moments précieux entre toi, ton esprit et ton vélo, tes pensées fusent, on se fait des histoires, des petits mots pour les personnes qui nous touchent.
    Et Paris, ah Paris en vélo, c’est tellement magique.
    Merci pour ces quelques lignes 😉 et un peu de vélo c’est un bon complément à la course à pieds aussi 🙂
    Passe une belle journée

  • Reply ERADES Anne 1 octobre 2016 at 7 h 23 min

    Beau texte !

  • Reply Nadia - Partons en Voyage 3 octobre 2016 at 13 h 23 min

    Ah je te confirme que saint lazare et batignolles ça grimpe, pour l’avoir monté plus d’une fois en roller !!!
    La voiture c’est nul, Paris se vit à pied ou en vélo ! Je ne peux pas faire de vélo en ce moment et je ne m’étais pas rendue compte à quel point j’étais attachée à ce mode de déplacement ! J’adore ton vélo, comme je dois en changer par la suite, je vais regarder d’un peu de plus près celui ci !!!

  • Reply Coquelicot et Basilic 5 octobre 2016 at 16 h 40 min

    Je fais la même chose en Vélib’ de temps en temps pour rentrer du boulot… Quel bonheur à l’heure où le soleil se couche !!!

    http://www.coquelicotetbasilic.com

  • Reply laviedamelie1 5 octobre 2016 at 17 h 13 min

    Très beau texte et joli vélo

  • Laisser un commentaire