Humeurs

Parce qu’il faut croire aux licornes

4 mars 2016

IMG_1587

Un besoin d’écrire comme si je sortais mon journal intime. Un journal intime certes plus très intime mais lire vos retours me fais à chaque fois tellement de bien que le caractère d’intimité, je n’en ai plus grand chose à faire. Et je me dis surtout que mes problèmes sont aussi les vôtres, qu’aucun quotidien n’est tout rose et que même si je partage surtout ici mes instants de joie, vous êtes aussi habitués à lire mes « coups de gueules » qui font de moi une personne normale tout simplement et qui vous aide un peu aussi à traverser les votre. Parce que mettre des mots sur mes maux est déjà apprendre à les traiter. Ce soir, je voudrais vous parler de prise de recul et de ces conseils qu’on donne si facilement mais que l’on est dans l’incapacité de reproduire. Je suis la première à vous dire de voir la vie du bon côté, de la voir en rose poudré même, de prendre le meilleur dans chaque moment et dans chaque personne, de croire aux licornes, d’être parfois un peu égoïste, de voir le bonheur comme un état d’esprit… Et pourtant, j’ai beau me marteler ce message, il y a des moments comme ce soir où je n’arrive pas à prendre ce recul et à croire à tout ça. Il y a des moments où je ressens tellement de déception et de rage que j’ai beau me dire que ce point précis n’est que le cadet de mes soucis et que concrètement, ce sujet n’aura aucun impact sur mon avenir, j’ai malgré tout cette envie de me justifier. Cette envie de bien faire jusqu’au bout. Cette envie de ne pas avoir servi à rien.

Ce sujet revient souvent par ici, j’ai ce besoin « d’utilité » en permanence, quel que soit le sujet dans lequel je m’investi et je ne sais pas m’investir qu’à moitié. Quand je donne, je donne complètement. Mais à quel but ? Que cela soit sur le plan personnel ou professionnel, je suis toujours à fond, s’en résulte surtout une bonne dizaine de claques… Combien de réorganisation ou de fusion j’ai déjà pu vivre en à peine 7 ans d’expérience professionnelle ? Combien de projets sur lesquels j’ai bossé n’ont jamais vu le jour où on était fermés quand j’ai quitté la boîte ? Pourquoi cela me tient-il tellement à cœur ? On devrait se contenter d’encaisser notre chèque à la fin du mois et de ne pas regarder le reste. Je vous assure que depuis que je suis entrée sur le marché du travail, c’est ce que je me tue à essayer de faire : moins prendre les choses à cœur et mettre de côté la variable humaine. A l’école, je faisais partie de ces élèves qui étaient bons dans une matière quand ils aimaient leurs professeurs… C’est vous dire. J’ai toujours eu ce côté affect bien trop marqué. Et affect et professionnel ne font vraiment pas bon ménage…

Cette prise de recul et cet égoïsme que je vous martèle, je n’arrive pas toujours à les appliquer. Tout ça parce que je n’accepte pas travailler dans le vent et à ne pas être touchée par tout et n’importe quoi. Vous allez me dire que personne n’accepte… Mais beaucoup, et fort heureusement, arrivent à se détacher et à ne pas « boire » tous les malheurs du monde. L’élément déclencheur de cet article est aujourd’hui un événement professionnel et je ne rentrerai pas dans le détail mais ceci est valable aussi d’un ordre plus général. Je prends tout très à cœur, que cela soit la mauvaise coque que j’ai envoyé à une cliente des Jolies Choses à cette lectrice sur Instagram qui parle de moi à la 3ème personne en disant que mes looks sont pourris en ce moment. Je n’accepte pas de passer du temps pour construire quelque chose, un projet perso ou pro, ou même une amitié pour la voir s’envoler en un claquement de doigt sans que cela soit justifié. Je suis la rationnelle. Je suis aussi la trop gentille qui aime arrondir les angles. Je suis celle qui est si facilement attaquable. Je suis celle qui va se ronger l’esprit pour un projet tout simplement parce qu’on lui a accordé une certaine confiance. Et je suis celle qui a malheureusement trop souvent besoin de se justifier, mais ça vous l’avez déjà remarqué, et je pense que cela fera l’objet d’un prochain article. J’ai beau me dire que toute cette gentillesse et cette prise des choses à cœur est tout à mon honneur, je me dis souvent que c’est une belle connerie et qu’est ce que j’aimerai avoir moins de cœur et un peu plus de manipulation ! Sauf qu’au moins, je n’ai jamais eu honte de mon reflet dans le miroir. Et si préserver mon honneur me doit parfois des soirées comme celle-ci de remise en question, je signe pour la même chose, avec tout de même un peu plus de prise de recul.

Je pense que mon article vous paraîtra totalement décousu comme toujours mais c’est comme ça qu’il est le plus sincère. Mais pour conclure, peut-être que d’écrire que je dois prendre du recul sur TOUT va m’aider à le faire. Peut-être que mon week-end sera plus serein. Peut-être que lire vos commentaires comme l’un des derniers à 16h aujourd’hui me reboostera assez pour passer au-dessus et me rappeler que la chose qui compte le plus pour moi aujourd’hui, c’est vous et qu’il faudrait vraiment que j’arrive à faire abstraction du reste. Peut-être qu’au prochain coup de mou, vous vous sentirez moins seules et que vous penserez au fait que même moi, il m’arrive de ne plus croire aux licornes. Parce que le reste n’existera peut-être même plus bientôt. Le monde professionnel tel que je le connais ne me corresponds plus et j’espère que vous me soutiendrez dans mes futures décisions. Que je resterai cette fille normale même si mon blog devient mon activité principale. Ici, l’affect a sa place… Et je suis bien trop émotive pour pouvoir vivre sans lui. Je saurai vous rappeler que la vie en rose existe et qu’elle résulte seulement de « priorisations » dans son cerveau. Même si ce soir, je l’écris surtout pour me rassurer, je sais qu’au fond de moi je le pense et vous devez donc le penser aussi. Le bonheur est un état d’esprit et les licornes existent si on le veut mes chers amis, je ne vous le dirais jamais assez.

Porte-monnaie licorneJoli bouquet Bloom’s

IMG_1383

Vous aimerez peut-être

21 Comments

  • Reply Barbé Coline 4 mars 2016 at 19 07 45 03453

    J’aime tellement ce genre d’article de ta part ! Je les trouve toujours sincère et je me reconnais tellement dans certains points ! Moi je trouve que prendre les choses à cœur prouve à quel point tu es humaines et comme tout le monde. Je te fais pleins de jolie bisous pailletté et te souhaite pleins de courage pour tes futurs projets ❤️

  • Reply Candyy 4 mars 2016 at 20 08 10 03103

    J’ai simplement envie de te dire Merci !
    Merci pour ce que tu partages, tes humeurs, tes looks, ta Luna.
    Je te suis depuis seulement quelques mois, et tu m’apportes beaucoup.
    Tu es vraie, tu as de belles valeurs, je pense sincèrement que tu es une belle personne.

    Je suis dans le même état d’esprit en ce moment, surtout professionnellement, j’attends surement trop des gens, je prends les choses trop à coeur et bien souvent cela fait mal et on rentre chez soi bien déçue.

    Voir que d’autres personnes et surtout une blogueuse dont on voit souvent que les bons côtés plein de paillettes avoir ces mêmes ressentis est très rassurant.
    Je me reconnais dans beaucoup de tes articles.

    Pour ce qui est des commentaires méchants, dis toi que nous ne sommes pas fait pour plaire à tout le monde ( oui oui j’avoue c’est facile à dire…), passe au dessus de ses personnes qui ne se rendent pas compte de l’impact que peut avoir leurs mots et dis toi que bien souvent, elles sont surtout très envieuses.

    J’arrête tout ce blabla.

    Continue ainsi, et pense à tous les sourires que tu apportes grâce à tes snaps et tes jolies photos instagram.

    Je te souhaite énormément de paillettes et continuons de croire aux licornes car elles rendent la vie tellement jolie ! <3

  • Reply Alison. 4 mars 2016 at 20 08 20 03203

    Tu n’es pas la seule à avoir un petit coup de mou en ce jour. Mais c’est pour mieux rebondir. Moi aussi j’ai écrit aujourd’hui et ça fait du bien alors je comprends tout à fait qu’un article comme celui-ci pointe le bout de son nez.
    Quoiqu’il en soit pour tes futurs projets, c’est ta vie et personne n’aura le droit de dire ce qui est bon ou mauvais pour toi. Du moment que tu es heureuse et épanouie, et accessoirement qu’on continue de voir ton joli sourire, tout va bien.

    Des bisous et passe un joli week-end Coralie.

  • Reply lequotidiendunefille 4 mars 2016 at 20 08 26 03263

    Un texte émotionnel pour ma part et franchement j’aime beaucoup te lire, c’est toujours un réel plaisir ♥
    Je te souhaite que du bonheur et que de bonnes choses pour ton avenir , vraiment car tu es une personne géniale !

  • Reply Milie_MW 4 mars 2016 at 20 08 30 03303

    Je ne supporte bien cette méchanceté ambiante, sur la blogo, dans les commentaires, dans la vie…

  • Reply Laure MdSA 4 mars 2016 at 20 08 32 03323

    Mais c’est hyper bien de prendre les choses à cœur ! C’est que tu es entière ! C’est ce qui impacte ton moral aujourd’hui, certes, mais c’est aussi source de beaucoup de joies et d’émotions !
    Le monde du travail a évolué et nous devons affronter des difficultés différentes de celles de nos parents (est-ce mieux ou moins bien ? Ça je ne peux pas dire !).
    En tout cas garde ta pêche, ton envie de bien faire et tes angoisses c’est aussi ce qui te fait avancer… Ah oui et surtout continue d’écrire ! J’adore te lire 🙂

  • Reply Carnetsdebrouillons 4 mars 2016 at 20 08 50 03503

    Comme je te l’ai dis, et comme je le pense sincèrement , merci d’être toi ! Merci de ta sincérité. Oui la vie n’est pas facile et contrairement à beaucoup tu nous fais part de la réalité dans ce quelle a de plus beau mais aussi de moins cool. Et c’est ce qui te différencie des autres. Je pense que personne ne te jugera ici des choix que tu feras professionnellement tant qu’ils te permettent de t’épanouir. Car oui on s’accroche à toi, ton univers rose poudré et Luna. Oui on préfère lire des articles où tu cries ta joie que lorsque les doutes t’assaillent. Tu nous apportes tant que l’on espère nous aussi t’apporter un peu en tant que lecteur. Prends les décisions que tu juges nécessaires. On sera toujours là ! Douce soirée

  • Reply Joséphine Mode Elle 4 mars 2016 at 21 09 22 03223

    Bonjour Coralie, je n’écris pas souvent de commentaire mais je lis chacun de tes articles avec attention et te suis chaque jour sur snapchat.
    Pour tout te dire, te lire ou t’écouter fais partie de mon quotidien et j’adore ça. D’ailleurs, je me réjouis quand quelque chose de cool t’arrive et suis triste quand tu parles de choses qui t’affectent. Finalement, je te trouve si présente pour nous que je te considères presque comme une copine. Je t’ai écouté quand tu parlais des critiques que tu recevais et ai été hyper heureuse quand tu nous as dit avoir rencontré quelqu’un. Comme si tu me redonnais espoir!
    Si je te laisse un commentaire aujourd’hui c’est parce que je me reconnais dans tes paroles. Comme toi, je prends les choses bien trop à coeur au point d’en pleurer. Je suis un poil trop sensible mais, promis, je me soigne. Je sais combien il est dur de s’entendre dire que ce qu’on fait ne serre à rien ou même pire que nous ne servons rien. Avaler cela n’est pas facile et pourtant, je me dis que les personnes qui disent cela doivent être bien triste pour croire que cela nous affectent de leur part. Hier encore, quelqu’un m’a dit que je ne servais rien, j’ai eu mal. J’aurais milles fois préféré qu’elle m’insulte mais non, trois petits mots et tout le travail fournis depuis 6 mois s’effondre en milles morceaux. Pourtant, elle n’est venue que trois semaines et ses mots m’ont blessés. Au fond, je sais bien que ce n’est pas la vérité (sinon j’ose espéré que mes collègues me l’auraient dit) mais ça fait quelque chose.
    Je sais combien les remarques des autres peuvent être blessantes, même par rapport au blog! Et surtout combien cela peut affecter les proches mais mieux vaut se dire que les gens sont cons et que ceux qui comptent vraiment sont ceux qui te suivent chaque jour et qui te soutiennent et plus encore ceux qui t’aiment.
    Alors voilà, Coralie, je t’écris ce petit mot pour te dire de croire encore aux licornes, de nous parler de la jolie vie comme tu le fais si souvent mais de nous parler aussi de ces autres moments pour que nous puissions te dire combien tu es une fille super et exceptionnelle. Continues de nous parler comme si nous étions amies car, crois moi, tu es un peu comme une copine que nous suivons activement. Continues surtout d’être comme tu es et n’oublies pas que nous tous, nous sommes là!
    Pleins de bisous ma belle,
    Joséphine

  • Reply Catch Your Dream 4 mars 2016 at 21 09 25 03253

    C’est tout à ton honneur d’être une personne comme tu es, malheureusement j’ai l’impression qu’aujourd’hui plus tu es fourbe et méchant et plus tu es acceptée et tu es bien… (je sais pas si tu arrives à me comprendre) ^^
    Bref je pense que malgré tout, la roue tourne un jour et je pense sérieusement que ça ira mieux pour toi au fur et à mesure du temps. En attendant je continue de te suivre avec plaisir sur snapchat, instagram, facebook et sur ton blog 🙂
    Bisous,
    Amandine

  • Reply ma10 4 mars 2016 at 21 09 41 03413

    J’aime énormément ton article je m’y retrouve vraiment. Et comme tu le dis si bien, je me sent beaucoup moins seule en te lisant. Je suis dans une période pas terrible, même si j’essaie toujours de retenir le meilleur mais dans le fonds a reste bloqué en nous et parfois écrire nous aide à nous libéré. Énorme pensées à toi, un peu de recul ne fait jamais de mal !

  • Reply Bérangère Chevalier 4 mars 2016 at 22 10 18 03183

    Reste comme tu est…..enjoy ton wkd Coralie

  • Reply Marie 4 mars 2016 at 23 11 09 03093

    Honnêtement, je ne sais pas trop quoi te dire parce que comme tu le dis, tu as beau te marteler qu’il faut prendre du recul face à tout ça, il est tellement difficile de le mettre en pratique !
    Par contre la chose sur laquelle je veux rebondir c’est lorsque tu abordes l’éventualité de faire de ton blog ton activité principale. Honnêtement, pour moi c’est une évidence ! Tu t’y investis tellement et sur tous les plans, ça fait tellement partie de ta vie, ça te passionne tellement que je ne te vois pas dans autre chose. Bien sûr, tout ça c’est pour t’encourager mais je ne connais rien de ce à quoi ça peut ressembler financièrement et personnellement de vivre de son blog. Mais je ne suis pas inquiète, t’as réussi à faire tout ça jusqu’à présent, ça ne peut que te correspondre davantage que de te consacrer entièrement à ton blog! Et puis peut-être que cela te libérera d’etre exclusivement dispo pour ça. Ça sera certainement aussi intense, mais nettement plus passionnant pour toi! Bref, moi aussi mon commentaire est un peu décousu mais je suis simplement une lectrice fidèle qui te souhaite d’être épanouie jusqu’au bout … <3

    • Reply Coralie L. 4 mars 2016 at 23 11 38 03383

      Merci Marie, ça fait trop de bien d’avoir un message en ce sens, j’ai tellement peur que vous le preniez mal et que vous vous disiez que je ne suis plus une personne « normale » si je ne me concentre plus qu’à ça. Ton message me fait chaud au coeur et me pousse à me booster encore plus ! Merci <3

  • Reply Dailyaboutclo 4 mars 2016 at 23 11 39 03393

    Je préfère les articles un peu décousu mais plein de sens 😉
    Belle soirée
    Chloé

  • Reply Cindy Dioz 5 mars 2016 at 0 12 19 03193

    Voilà le genre d’article que j’aime lire sur ton blog, j’avouerai même que ce sont les seuls. Que ce soit au sujet de ta vie privée ou de ta luna je me sens toujours très concernée.
    J’ai l’impression que ce post rejoins un peu le message que tu as laissé cette semaine, sur le fait que tu avais peur du monde de YouTube, avec la dureté des commentaires que tu pourrais recevoir.
    Comme-ci chaque avis, jugement, comptait terriblement pour toi, comme si l’avis des autres avait plus d’importance que le tien….
    Pourtant sache que tu fais l’admiration de beaucoup, en tout cas moi je suis chaque jour impressionné par tout ce que tu as accompli et accompli encore. Ton boulot, ton blog, le shop… Ça me met des complexes ! Si tu te sens de faire du blog ton activité principale, fonce. Ce ne sera certainement pas facile tous les jours, mais vivre de sa passion est tellement épanouissant ! En tout cas je t’encourage dans ce sens 😉 C’est ce que je fais actuellement, et même si je ne sais pas combien de temps ça va durer c’est une expérience immense… Prends soin de toi, rêve de jolies licornes, et pleins de bisous à Luna de la part de Toulouse

  • Reply roniademoulin 5 mars 2016 at 9 09 56 03563

    Tu as eu l’art de dire tout haut ce que je vis tout bas ces derniers temps. Je ‘travaille’ à un article depuis quelques jours, mais je n’ai pas encore trouvé les mots justes pour extérioriser mes maux. Tu as su le faire, et je te remercie. Je te remercie car te lire ce matin m’a fait beaucoup de bien. Parce que lire ce que nous ressentons, ce que nous vivons de la plume d’une tierce personne facilite le recul, la méditation et la relativisation. Mon affect, mon perfectionnisme, les bons conseils que je sais donner mais que je n’arrive pas à tenir. Mes problèmes affectifs, ma perméabilité à toute remarque, bref… Tout y est. Se séparer de vieux démons, parvenir à lâcher-prise, à laisser de côté l’autoroute de vie que nos esprits ont tracé pour se laisser porter par la vie. Trouver la chaussure à son pied dans la société, s’accorder avec nos émotions, valeurs… Oser sauter le pas et s’investir dans ce qui nous anime vraiment. Oser prendre le sentier un peu cabossé, et affronter l’incompréhension de l’entourage.

    Je suis de ces lectrices ‘invisibles’, car je ne commente que très peu. Mais je lis. Et j’adore ce que tu écris. Et en te lisant aujourd’hui, j’ai pensé à Camus et à cette citation : « Au plus fort de l’hiver, j’ai finalement appris que je portais en moi un invincible été. » – Tu excelles dans l’écriture, ton blog est mon pot de crème glacé (venant de moi, petite bloggeuse du dimanche à tendance boulimique c’est un très gros compliment!). Un peu comme un invincible été, tes écrits seront toujours là pour te délivrer et te porter. Et tous tes lecteurs seront présents pour t’encourager.

    Bon week-end Coralie – et tu fais bien de croire aux Licornes, la vie appartient à ceux qui rêvent trop… 😉

  • Reply So 5 mars 2016 at 10 10 13 03133

    Continuons de croire aux licornes !!
    Je suis egalement hyper sensible et quotidiennement ce n’est pas toujours facile à gérer. Certains mots ont plus de poids que d’autres…
    Si tu sens que c’est LE moment pour te réorienter professionnellement, vas-y FONCE !!! Je suis sûre que tu as deja pas mal étudier le sujet et que si tu y penses c’est que c’est viable. Tu resteras toujours une femme normale pour nous peu importe ton métier !!
    Tu nous apportes beaucoup de fraîcheur, ce côté rose et paillettes pour un monde plus beau. Merci et continue ma belle !!! Bon week-end ! Profite de ton amoureux et tes amis, famille.

  • Reply Larry Cow Ver 5 mars 2016 at 11 11 28 03283

    Bon bah article qui tombe à pic, j’ai également un coup de mou avec le concours le plus important de ma vie qui débute bientôt. Je suis morte de trouille, je pense que je ne suis pas prête… Bref il faut que je croie aux licornes !!! ^^
    J’ai l’impression de lire dans ton article que ton métiers ne te correspond plus… peut-être que je me trompe. Mais si c’est le cas j’aurais juste envie de te dire qu’il vaut mieux faire ce qu’on aime le plus. Quite après à se rabattre sur un métier plus « stable », faire un métier à contrecœur c’est la pire connerie à faire, crois-moi j’en ai fais les frais : perte d’estime de soi…
    En tout cas je te soutiens à 100% 😉
    biz

  • Reply Sonia PAVOT 5 mars 2016 at 16 04 15 03153

    Coucou ma belle je découvre ton blog et ta page Facebook suite à un partage d’une autre blogueuse sur les commentaires odieux dont vous faites faces…je suis comme toi je m’investis à fond dans tout ce que j’entreprends et j’en prends plein la tête lorsque cela ne se déroule pas comme je l’aurai souhaité et cela me perturbe énormément !! Rien ni personne ne peut décider pour toi, tu es maître de tes pensées et de tes mouvements ne laisse personne te dire le contraire, même si ça fait mal !! Un blog est fait pour partager alors oui certainement que certains articles et photos ne plairont pas à tout le monde, la vie est faite ainsi : les goûts et les couleurs !! Mais pourquoi être méchant ??? Je ne comprendrais jamais ces personnes qui se cachent derrière leur ordinateur c’est tellement facile. Je te souhaite plein de bonnes choses et ne t’en fais pas tout s’arrange à un moment ou un autre. Bisous

  • Reply Passions de Vie 7 mars 2016 at 11 11 23 03233

    Un article sincère touchant et dans lequel je me reconnaît tellement aussi… S’inverstir, corps et âme dans quelque chose et se rendre compte que ça n’est jamais assez, jamais assez bien, ou alors la seule fois où on s’autorise un coup de mou on nous jette des pierres… Oui parce que parfois à trop donner, les gens ne nous pardonnent aucune faiblesse… Mais je pense que les gens passionnés et sensibles sont comme ça, et que les moments de bonheurs et d’émotions que l’on vit sont tellement intenses qu’on les échangerai pour rien au monde et que ça faut bien quelques doutes et quelques larmes !
    Ce blog est magnifique ! Bravo… Et Merci !

  • Reply EnAmor 7 mars 2016 at 18 06 03 03033

    Oh… Je n’écris presque pas de commentaires mais celui-ci c’est tellement…moi. Dingue. A vrai dire, je pourrai te dire ce que mes proches me disent tout le temps « Mais arrête de prendre les choses à coeur comme ça » « Arrête de faire ta vie autour de tes amies, c’est pas parce que tu es loyale que tout le monde l’est aussi, c’est superficiel pour certains les amitiés ». Je suis comme toi, si j’aime je fais à fond, c’est tout ou rien. La plupart du temps ça me vaut des claques, le plus souvent c’est en amitié : je m’attache, je donne, je suis présente, sincère et peut être un peu trop…et la claque. Le problème c’est pas nous, c’est que les gens le savent, ils savent que s’ils nous attaquent ça va nous atteindre, on est des cibles faciles, mais au moins on est fidèle à nous-mêmes, à nos valeurs et en restant comme cela, on ne perd pas notre temps avec des gens qui n’apporteront rien à notre avenir. Alors même si des fois ça met le moral au plus bas, dis toi que tu peux être fière de ce que tu es, de ce que tu fais et que tu n’es pas seule, parce que si tu en es là aujourd’hui c’est grâce à ce que tu es, parce qu’on se sent bien après avoir lu tes articles qui nous parlent tant, à suivre ta vie, parce qu’on se reconnait en toi.

    Merci à toi d’être ce que tu es, de me faire rire devant tes snaps, d’avoir le sourire, de nous donner autant et j’espère que l’on te le rend !

  • Laisser un commentaire