Humeurs

Mon parcours scolaire et professionnel

25 octobre 2015

IMG_0313

Vous commencez à me connaître à force, je me livre plutôt facilement mais je n’ai jamais pris le temps de vous expliquer clairement mon parcours scolaire et professionnel. J’ai souvent glissé quelques bribes par-ci par-là. J’ai notamment pas mal abordé le sujet du chômage, notamment dans cet article écrit il y a tout pile un an qui vous avait beaucoup plu mais cela n’a jamais fait l’objet d’un post entier. Pourtant, je reçois régulièrement des questions à ce sujet dont pas mal de questions pour vous aider dans votre orientation. Mais je suis désolée, je n’ai rien d’une conseillère d’orientation donc je ne suis pas sûre de pouvoir vous aider tant que ça mais j’ai décidé de vous raconter mon parcours en détails, au cas où ça vous soit utile, ou au cas où vous ayez envie d’assouvir votre curiosité. Mais aussi et surtout parce que ce parcours fait partie de moi et parce que vous comprendrez peut-être mieux mon bébé blog après coup. Pour celles et ceux qui veulent du look, n’hésitez pas à passer votre chemin, cet article sera surtout rempli par de petits mots.

Mon parcours scolaire

Commençons par le commencement. Diplômée d’un bac Economique et Social en 2007 (aie le coup de vieux), j’ai à cette date beaucoup hésité dans mes choix post-bac. Sous l’influence de mon professeur d’économie, je finis en fac d’éco-gestion. Mais le système fac ne me correspond pas, je quitte donc rapidement ses bancs à la fin du premier semestre. Me voilà donc à 18 ans à chercher du travail pour combler les 6 mois restant avant la rentrée prochaine… Je pars à cet instant sur Lyon travailler dans un magasin revendeur de piscines et produits à piscines. Un job « étudiant » comme on les appelle mais intéressant à signaler car c’est là que j’ai découvert mon amour pour le commerce d’ordre général. Je poursuis donc en DUT Techniques de Commercialisation que je choisis de faire en apprentissage. Après 6 mois à bosser à temps plein, je ne me voyais pas retourner sur les bancs de l’école sans travailler. Et vous remarquerez vite que je suis un peu du genre hyperactive donc l’apprentissage a clairement été créé pour moi. IUT Tech de Co et assistante commerciale toujours dans le secteur de la piscine, je poursuis par une licence Sciences de Gestion toujours en apprentissage. Cette fois, je décide de me spécialiser en marketing et communication et c’est au sein d’une banque que je passe cette année. J’ai réalisé cette licence au sein de la prépa aux écoles de commerce de Skema Business School nommée l’ESDHEM. Je voulais à ce moment là intégrer une école mais je préférais valider ma licence avant. A l’époque, j’étais évidemment déjà passionnée par la mode, j’ai pensé à toutes ces écoles spécialisées dans le secteur mais j’avais peur de me retrouver bloquée par manque de poste car on est tellement à en rêver. J’ai donc privilégié une école de commerce et j’ai intégré Sup de Co Montpellier en 2011. Deux ans d’ESC également en apprentissage, j’étais chargée de communication chez Groupama Méditerranée. Vous vous doutez que je n’étais pas spécialement « passionnée » par le secteur mais ce que je voulais c’était un contrat de deux ans en communication à Montpellier. Mon but était donc atteint ! Et finalement ce secteur ne m’a pas déplu. Voilà donc mon parcours post bac, 5 ans dans le commerce totalement en apprentissage, de l’assistante commerciale à la chargée de communication, je vous avoue que j’étais plutôt fière de mon parcours. On m’avait dit « Fais une école de commerce » ; « Fais de l’apprentissage ». J’ai suivi tous les conseils et je sortais donc plus ou moins sereine sur le marché du travail il y maintenant deux ans.

Bienvenue dans la réalité

Après mon diplôme, je me suis laissé quelques mois pour m’occuper de moi. Après 5 ans d’alternance, j’avais besoin de me retrouver un peu. Je suis partie aux Etats-Unis (vous pouvez voir tous mes articles dans la catégorie voyage) et m’occuper de ce bébé blog que j’avais lancé un an auparavant entre deux projets de groupe à l’école et deux missions au boulot. Faute de toucher à la mode dans le monde pro, je me suis dit qu’en parler sur un blog était le parfait compromis. En mars je me lance sérieusement dans la recherche d’emploi. Le cauchemar commençait… Je vivais à ce moment à Lyon car j’étais Ok de quitter Montpellier mais pas de remonter aussi haut que Paris ! J’avais trop aimé ma vie en province pour revivre ce que j’imaginais comme l’enfer parisien. En effet, avant de partir, j’ai vécu un véritable enfer à base de 4h de transports en commun par jour et des horaires 9h 19h45 à l’école. Autant vous dire que j’ai apprécié les 10mn à pieds pour aller au boulot à Montpellier… J’imaginais qu’à Lyon, deuxième ville française, il y avait du boulot. Sauf que je cherchais en communication, voir marketing. L’un des secteur les plus touché par la crise… Peu importe les 5 années d’apprentissage. Les annonces étaient rares et les entretiens encore plus. Au bout de quelques semaines, j’ai ouvert mes recherches à la région parisienne. Là, d’avantage d’offres évidemment mais des salaires très bas comparé à la vie parisienne et des missions pas toujours intéressantes… Je n’ai pas envie de rentrer plus dans le détail par ici, d’autant plus que j’avais parfaitement trouvé les mots à l’époque dans cet article et que je ne suis pas sûre d’être aussi juste si j’en reparlais aujourd’hui. Tout ça pour vous dire que je me suis impliquée à fond sur le blog pendant cette période et que c’est vraiment vous qui m’avez permis de ne pas chuter et de garder le sourire. La chance a tourné pour moi début 2015 et j’ai intégré la GMF où je suis chef de projet web. Je me suis un peu éloignée de la communication mais j’ai le digital et c’est tout ce qui m’importait.

Et maintenant…

Depuis février, j’occupe donc un poste à temps plein dans un secteur totalement éloigné de ce bébé blog et c’est pourtant paradoxalement depuis cette date à peu près que ce petit grandi encore plus. Moi qui pensais l’abandonner un peu, je m’organise juste différemment. La vie n’est qu’un paradoxe je vous dit ! J’ai passé un an à me demander comment occuper mes journées suivi d’un an où je me demande comment je vais tenir si les journées ne rallongent pas… Mon rythme de vie est devenu des plus intenses mais je ne m’en plains pas. J’ai un boulot qui me plaît et une passion, certes prenante, mais tellement passionnante. Je fais ce que j’ai toujours rêvé de faire sur ce blog. Ecrire, capter l’instant en photo, partager, échanger, rencontrer des personnes les plus extraordinaires les unes que les autres, travailler avec des marques les plus prestigieuses… Oui, cela fait peut-être un peu beaucoup mais pour l’instant c’est comme ça que je m’accomplis. Beaucoup s’étonnent que je ne travaille pas dans le secteur de la mode, mais vous savez ce secteur est extrêmement concurrentiel et la réalité est souvent proche du Diable s’habille en Prada, une ambiance professionnelle qui ne m’attire pas du tout. L’ambiance est plus saine dans mon secteur. C’est peut-être une idée reçue mais il est vrai que j’aime pouvoir séparer activité professionnelle et extra-professionnelle. La journée je travaille pour mon boulot et les midi, les soirs et la nuit, je bosse pour mon blog. Peut-être qu’un jour il faudra faire un choix. Peut-être qu’un jour ce bébé blog pourra devenir mon activité principale. Ou peut-être que la vie m’ouvrira d’autres portes. Je n’aime pas faire des plans sur la comète, je vis au jour le jour et je laisse les choses se faire. Je prends tout ce que j’ai à prendre et je profite de tout ce que m’apporte le blog et de tout ce que vous m’apportez chaque jour, chaque heure, chaque minute. Chacun de vos mails, chacun de vos commentaires me poussent à me donner encore plus. J’ai des projets plein la tête, je bouillonne de nouvelles idées comme celle de ce bébé shop dont je vous ai parlé sur les réseaux qui va bientôt sortir (je vous prépare un article sur le pourquoi du comment) ! Ca fait un peu beaucoup je vous l’accorde mais on a qu’une vie alors à nous de transformer cette vie en véritable rêve avant d’attendre que tout nous tombe dessus tout seul.

Je finirai avec une petite citation qui rythme ma vie depuis environ 10 ans et qui résumera parfaitement cet article : « Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie ». Un leitmotiv qui me parle tellement et que j’ai choisi. Je suis pas mal rentrée dans les détails et je vous ai donc beaucoup raconté ma vie donc j’espère que cela vous a malgré tout intéressé. Ca fait tellement longtemps que l’on me demande cet article, je me devais d’être la plus exhaustive possible, au risque d’en perdre en route. Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires. Je vous souhaite un très bon dimanche et surtout faites-vous confiance. J’ai connu quelques moments de bas comme vous avez pu le lire, j’ai complètement perdu confiance en moi. J’ai beaucoup pleuré. Mais je me suis relevée. On se relève toujours. Et ce sont pour sur ces chutes qui nous poussent à nous dépasser après ! Donc n’ayez pas peur de tomber. Jamais. Vous vous relèverez toujours plus forts. Et non ce n’est pas un cliché.

IMG_0324

Vous aimerez peut-être

23 Comments

  • Reply Julie 25 octobre 2015 at 12 h 17 min

    Super article, je trouve cela très intéressant de savoir « d’où tu viens « . C’est toujours avec un immense plaisir que je lis tes articles.

  • Reply lorijinale 25 octobre 2015 at 12 h 29 min

    Merci pour ton article Coralie, merci de t’être ouverte à nous 🙂 ! Passes un bon dimanche également et Keep Going !

  • Reply BeauteBordelaise 25 octobre 2015 at 12 h 38 min

    Jolie Article ….Bisou

  • Reply elofancy 25 octobre 2015 at 12 h 41 min

    très beau texte !

  • Reply Clara josse 25 octobre 2015 at 12 h 47 min

    Tu as écris un très bel article en nous dévoilant tout cela ! Personnellement je suis en DUT TC, et je suis complètement perdue dans mon orientation. Lire tout ça c’est rassurant, surtout avec le contexte économique actuel ..
    Ça fait du bien de voir que même si parfois on galère vraiment, au bout, on peut toujours trouver le moyen d’arriver à nos buts !
    Merci Coralie pour tous ces beaux articles que tu nous écris. Je te suis (sur insta, n’aie pas peur!) depuis un moment, et je lis ton blog très régulièrement. Et c’est si intéressant de découvrir la mode, les voyages, ta petite Luna et la deco !
    Merci pour tout, j’espère que pleins de bonnes choses vont t’arriver et que ton e-Shop sera un succès, j’ai déjà hâte de le voir !
    Clara

  • Reply Larry Cow Ver 25 octobre 2015 at 13 h 02 min

    Salut Coralie,

    Ton article est très intéressant vraiment et je vois que tu en as pas mal bavé. Tout comme beaucoup de personne de notre génération malheureusement… et ça n’ira pas en s’arrangeant. (pas trop pessimiste la fille ^^) mais voilà, il faut toujours voir le bon côté et surtout garder le sourire !
    Je suis contente d’en apprendre un peu plus sur toi 🙂
    des bisous 😉

  • Reply wandycaroline 25 octobre 2015 at 13 h 10 min

    Sympa cet article !
    La dur réalité de la crise fait mal en effet … Je suis sortie de L3 Communication avec l’espoir de trouver un travail. J’ai vite déchanté. Les entretiens ont été rares et souvent déprimants … ça a été une mauvaise période pour moi. J’ai vite perdu confiance en moi. J’ai décidé de sortir de cet enfer, en reprenant mes études. Je suis actuellement en master 1 communication, et ça me fait un bien fou de me consacrer à mes études et d’apprendre pleins de nouvelles choses. J’espère qu’après mon master, la crise se sera un peu calmé (J’ai de l’espoir ahah)

  • Reply ludivine 25 octobre 2015 at 13 h 11 min

    Très bel article, ca m’a fait plaisir d’en apprendre un peu plus sur toi 🙂
    Et les dernières phrases m’ont vraiment bouleversée.. C’est le genre de mots qui me touchent.
    En tout cas, je suis contente que tu t’épanouisses aussi bien dans ton travail qu’avec ton bébé blog et je te souhaite que cela continue!
    Bisous ❤️

  • Reply acte3sonath 25 octobre 2015 at 14 h 10 min

    J’adore ton article, pourquoi ? Je m’y retrouve tous simplement j’ai eu à peu près le même parcours que toi et j’y suis encore je viens de finir ma licence et je me dis que depuis le début je fais un peu ce qu’on me conseille : un bac+5 en apprentissage. Passionné par la mode aussi, je sais que trouver une ambiance professionnelle et un boulot dans ce secteur ça va être très compliqué alors pourquoi faire comme toi et on verra bien ce qui se passera par la suite.
    En tout cas félicitation pour ton parcours, et ton travail pour le blog 🙂

  • Reply Vanessa 25 octobre 2015 at 14 h 37 min

    Bonjour Coralie,
    Cet article tombe à pic !! J’ai eu 34 ans, mariée et 2 enfants, ça devrait être le paradis. Mais sans travail pour m’épanouir, impossible. J’ai quitté le secteur bancaire il y a 2 ans maintenant. Je me suis retrouvée plus bas que terre… là je suis tombée et j’ai eu mal, même très mal. Bilan de compétence, recherche de formation, on me dirige dans une direction. Novice dans les recherches d’emploi et de formation (licence pro banque et boulot dans la foulée), là je pleure… quelques CDD mais rien de super. Là je découvre une formation (master RH), je file chez mon ami Pôle Emploi : une galère pas possible à rencontrer MA conseillère Pôle Emploi qui apparemment, est la seule à pouvoir valider mon projet et là, une semaine que j’ai déposé les documents complémentaires pour la demande de financement qui traine et m’empêche d’intégrer la formation demain matin. Mission n°1 de demain : ressortir de chez Pôle Emploi avec la certitude que mon dossier est complet et qu’il passera mardi en commission mais bon, là je pense Bisounours…
    J’ai découvert ta page FB par hasard, puis l’instagram, puis le blog. C’est frais. J’adore la mode, les bijoux, les chaussures, les parfums. Au fond de moi j’avais envie de créer une page mais je ne l’ai jamais fait, car comme dans mes anciens postes, je n’ai pas OSER.
    Alors continue !!! Et je te souhaite qu’un jour ton BB soit ton activité principale.
    En attendant, cette petite communauté de blogueuse que je suis (toi, marina et d’autres) me permet de garder un peu le sourire dans ce monde de M****
    Moi aussi j’ai raconté ma vie, mais parfois, ça soulage de ne pas être jugée
    Bonne fin de week-end Bordelais (ville que j’adore). Doudouce à Luna et vivement dimanche prochain pour l’ouverture de l’eshop !!!
    Vanessa

  • Reply Enola (@esinodi) 25 octobre 2015 at 16 h 42 min

    J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ton article, c’est une jolie leçon de vie que tu transmets. J’adore ta façon de voir la vie, de te donner à fond pour faire ce que tu aimes. Je te souhaite plein de bonheur pour l’avenir.

  • Reply By Women for Women 25 octobre 2015 at 18 h 35 min

    Super chouette d’en savoir un peu plus sur ton parcours 🙂 Des bisous !

  • Reply Vitalaurea 25 octobre 2015 at 19 h 46 min

    Super article, vraiment.
    J’ai beaucoup aimé ta façon de raconter ton parcours, et également le rapport entre ton emploi et ton blog. C’est toujours interessant de voir comment les blogueuses arrivent à gérer les deux aspects de leur vie.

    Bravo, et merci!

  • Reply Célia 26 octobre 2015 at 7 h 39 min

    Super article. Et tes mots de fin sont touchant, merci !

  • Reply oliviaak 26 octobre 2015 at 8 h 49 min

    Merci pour ton article ma belle !

  • Reply Amandine 26 octobre 2015 at 10 h 11 min

    Merci pour ce bel article ! C’est toujours intéressant de savoir qui se cache derrière tout ce travail 😉

  • Reply Marie Simone 26 octobre 2015 at 13 h 39 min

    Ingénieure qui galère à trouver du travail, tes mots me touchent particulièrement. Très bel article.

  • Reply Loreleï 26 octobre 2015 at 15 h 11 min

    un bien joli parcours! Et je valide à 100% la citation de la fin, c’est ce que je pense depuis très longtemps!
    bizzz

  • Reply Marine 27 octobre 2015 at 13 h 56 min

    Merci pour cet article Coralie. Mes études sont similaire aux tiennes, BAC ES en 2007 (coup de vieux aussi^^), DUT TC, puis j’ai obtenu un M2 en Marketing et Commerce. Diplôme obtenu en 2012 qui s’est enchainé d’une longue période de chômage d’un an et 4 mois, c’était dur… j’ai multiplié les missions intérims sans aucune relation avec mon expérience marketing/web et un CDD d’un an, puis aujourd’hui retour du chômage depuis début mars, vraiment pas évident cette période… Je te comprends donc tout à fait dans ton article, des moments bas où on perd confiance en soi… J’essaye de me relever petit à petit grâce à mon nouveau projet pro, celui de devenir professeur des écoles, métier que je souhaitais exercer étant petite. Il faut donc comme tu le dis croire en ses rêves, ne pas baisser les bras. Plein de courage à toi dans tes projets, j’adore de suivre sur insta, snap et sur ton blog, continue comme ça tu as un beau parcours 🙂

  • Reply Sandra G. 27 octobre 2015 at 15 h 55 min

    c’est marrant, je ne savais pas que tu étais passée par TC comme moi 😉
    Mais heureusement que tu as eu des bas, c’est comme ça qu’on se construit et qu’on apprécie encore + par la suite ! Et finalement ces bas nous ont rapproché !! Je suis tellement contente de te voir si épanouie.. tu as tellement construit, félicitations encore et encore !

  • Reply Mademoiselle Cam 28 octobre 2015 at 11 h 31 min

    Ey! Un an déjà. Je me souviens que j’étais tombée sur ton article il y a un an et qu’il avait raisonné comme une petite bombe en moi. J’avais vécu ma recherche comme une double peine, pas d’emploi et pas d’envie.
    Et le fait de ne pas bosser dans la mode et bien… ça ouvre d’autres perspectives! On a un regard plus exterieur, plus interessant je pense.

    Cela fait aussi un an que j’avais laissé tomber les blogs, retomber au hasard sur le tien m’a fait vraiment plaisir. Permets-tu que je reste? 🙂

  • Reply Béranger 4 novembre 2015 at 21 h 55 min

    Merci pour cet article ! Je dirais comme les autres que ça aide d’avoir ce genre de discours, ayant fait 3 ans de communication j’ai cherché un contrat pro pour cette année mais je n’ai malheureusement pas trouvé (beaucoup de candidats) alors je cherche quelques chose pour occuper cette année… Et peut-être que d’ici quelques mois j’aurai envie de choisir un secteur plus « accessible » on verra 🙂

    PS: je te suis au quotidien et j’adore voir tes aventures sur snapchat, fan de Luna 😉

  • Reply Virginie 14 avril 2016 at 20 h 49 min

    Tu as un parcours très intéressant, moi aussi le chômage m’ouvre la porte, je viens de quitter Mc do.. J’espère trouver le boulot qui me fait sourire chaque matin, où je pourrais mettre mes connaissances à profit et je suis fiere de toi, ton emploi et ton blog ont l’air vraiment de te rendre heureuse 🙂

  • Laisser un commentaire