Lifestyle

Reprise du sport : entre coach sportif et TBC

2 juillet 2015

C00A5895

Le sport et moi… Une très longue histoire. Cela faisait des mois que je souhaitais aborder le sujet avec vous par ici mais je n’ai jamais trouvé la force et la motivation de le faire. Il faut croire qu’il s’agissait de la même motivation que de faire du sport… Elle est là, puis elle repart, puis elle revient, mais elle n’est pas du tout constante et elle file plutôt la honte à mon enfance la plus sportive. Parce que oui, aussi étonnant que cela puisse paraître à me voir maintenant, plus jeune, j’étais bien plus la sportive que la féminine. J’étais bien plus le garçon manqué que la petite fille modèle.

Bon, je vous préviens, je vais un peu (beaucoup) vous raconter ma vie, mais je pense que vous comprendrez bien mon rapport au sport si je vous explique le contexte et en plus j’adore raconter ma vie, et je suis sur mon blog donc je fais ce que je veux. Mouhahaha.

Tout a commencé au CP quand j’ai connu la gymnastique. A cet âge-là, c’était presque encore les bébé gym mais je me souviens encore de ce plaisir d’essayer une roulade avant, de ce plaisir de me jeter sur un tapis, de ce plaisir d’essayer de monter sur une poutre à 15 cm du sol. Ma plus grande histoire d’amour sportive était née. Après deux années de loisirs, je rentrais en compétition dans l’équipe des poussines. J’apprenais mes mouvements, j’inventais les gestuelles (ça, je n’aimais pas d’ailleurs, j’avais pas choisi la danse, c’était pas pour nous en faire faire), je tombais de la poutre (très souvent), je souffrais pour avoir mon grand écart, je me dépassais… Après quelques années et après quelques entraînements à me battre pour, j’intégrais en sixième l’équipe individuelle. C’était la meilleure équipe du club, elles étaient toutes plus grandes que moi, j’étais impressionnée mais qu’est ce que j’étais fière. Je ne l’avais pas eu facilement cette place et ce n’est pas 8h de gym par semaine qui allait m’effrayer. C’était un peu ma drogue… Quand je sortais du gymnase, c’est dans mon jardin que je m’essayais au flip, c’est dans ma chambre que je cassais tout en faisant l’équilibre. Ceci a duré 4 ans, jusqu’à ce que je craque physiquement (merci le dos) et mentalement (merci la pression)… J’ai fini par arrêter la gym mais ce sport restera toujours mon sport de prédilection.

En seconde, j’intégrais l’option sport (surtout pour être avec mes copines) et je découvrais le volley. Lui et moi n’étions pas très amis au début, j’avais plutôt une mentalité de sport individuel et j’étais pas très douée avec la balle. Mais Pierre, le meilleur prof de cette Terre, pris en main mon entraînement et j’ai ainsi découvert ma deuxième histoire d’amour. 3 ans de folie en option à base de 6h de sport par semaine. Mais arrivée à la fac, tout se complique. Le temps libre se fait rare, le rythme est dur à tenir… J’arrête donc petit à petit le sport et prends 7 kilos en deux ans. J’ai toujours ressenti un manque énorme, si bien qu’en master à Montpellier, je retentais l’expérience volley et si bien que maintenant je le pratique toujours une fois par semaine avec le boulot. Mais on est bien loin des 10 à 6h de sport qui ont bercé mon enfance et mon adolescence…

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir envie, mais à force, je n’ai plus les mêmes conditions physiques. Courir 5 km était un jeu d’enfant pour moi au collège alors que maintenant c’est 30 minutes de cauchemars… Je vais souvent à la piscine, c’est je pense le seul sport que j’ai maintenu depuis le lycée mais je n’y vais pas assez régulièrement. Et pourtant, qu’est ce que cela me manque ! J’ai un vide dans ma tête, un besoin d’exploser, de tout vider, de me défouler qui n’est plus assouvi. Un temps libre bien occupé par ce bébé blog mais une volonté de redonner au sport une plus grande place dans ma vie parce que comme on m’a dit récemment : « C’est qu’en fait y’en a des muscles la dedans. »

Photos : Dolly Jessy

C00A5962 copie

Mon expérience avec Coach Form Challenge

Celui qui m’a gentiment lancé cette petite phrase récemment, c’est Didier Herzog coach sportif à Paris chez Coach Form Challenge, une entreprise de coaching. Comme je vous l’ai dit, l’envie de me reprendre en main me trottais depuis des mois dans la tête, alors quand Jessica m’a parlé de Didier, j’ai de suite voulu essayer. C’était l’occasion ou jamais de reprendre une bonne fois pour toute l’entrainement ! J’ai pu tester 3 cours particuliers d’une heure en compagnie du coach afin de me reprendre en main et de me remettre en selle sportive avec des exercices adaptés à mes envies. On a commencé par faire un bilan général de la situation (poids, % de graisse et muscle, alimentation) et par voir ce que je voulais traiter particulièrement. Mes objectifs étaient simples : m’affiner au niveau des hanches et des cuisses ainsi que raffermir l’ensemble du corps. Je savais que la magie n’opérerait pas en 3 cours mais j’avais tout de même hâte de voir le résultat.

Située dans un bel immeuble du huitième arrondissement de Paris, la salle de sport de Coach Form Challenge est un appartement de 70 mètres carrés environ transformé en salle de sport. Il y a deux coachs, une salle avec les instruments, une salle de bain et un bureau. On est jamais plus de 3 ou 4 à faire notre entrainement et c’est donc particulièrement agréable (sachant qu’en journée on peut facilement être seul).

Les 3 séquences se sont à peu près passées de la même façon. On a commencé par le tapis de course, environ 10 mn de marche en montée puis 10 mn de course sur du plat puis 5 mn de marche rapide pour finir. L’idée est de préparer son corps aux exercices qui vont suivre et de vider un peu les toxines. Ensuite, c’est parti pour une série d’exercices pour muscler mes cuisses, mes hanches, affiner ma taille, retrouver mes abdos et raffermir mes bras. Au fil des entraînements, le rythme s’est accru mais ça se faisait vraiment naturellement. Je ne vais pas vous donner le détail des entraînements car le plus important, c’était le soutien de Didier. Grâce à lui, je me suis surpassée comme jamais, il a sondé mon corps et mes capacités très rapidement donc il savait jusqu’où il pouvait aller. Cela m’a permis de ne pas trop m’écouter.

Après trois séances sur trois semaines, je n’ai pas perdu de poids mais j’ai perdu 15% de masse graisseuse et gagné environ 15% de muscles. Le plus frustrant à ce moment là, c’était de se dire qu’il n’y en aurais plus… L’idéal étant de faire au minimum 24 séances sur la base de deux séances par semaine sur 3 mois. Pour voir les différentes offres de Coach Form Challenge, cliquez ici.

C00A5944

Mes 5 premières semaines du Top Body Challenge

A la fin de ces 3 semaines, j’étais reboostée à bloc, je ne pouvais donc pas m’arrêter sur cette lancée ! C’est là que mon chemin à croisé les programmes de sport Top Body Challenge et Bikini Body Guide. L’idée est de faire du sport chez soi avec un programme en PDF, sans donc investir dans un tas de matos ou dans un abonnement hors de pris. J’ai mis du temps à faire mon choix mais après avoir lu différentes critiques, je me suis tournée vers le Top Body Challenge, programme créé par Sonia Tlev et disponible ici en téléchargement. Le principe de ce programme : 3 séances de 30 minutes par semaine (les lundi, mercredi et vendredi) dans l’idéal couplés avec une alimentation équilibrée et deux entraînements de cardio par semaine (course, vélo, natation).

J’ai débuté le programme en avril avec une grande motivation mais très vite, je me suis rendue compter qu’il était très difficile à coupler avec mon rythme de vie… J’ai enchaîné 3 semaines sans problèmes et je n’ai pas ressenti tant de difficultés dans les exos, le plus dur étant de se lancer et de commencer les premiers exo mais sinon, la difficulté des exos est progressive et vraiment bien faite. Au bout de la semaine 4, je n’ai pas pu assuré le lundi à cause du boulot, le mercredi à cause d’une soirée blog et le vendredi c’était trop tard, j’ai donc stopé le programme une semaine. Je l’ai repris la semaine suivante bien décidée à ne plus faire de pause, mais c’était sans compter sur mes week-end dans le sud, mon voyage dans le sud, mon voyage à Milan… Bref, mêler ce blog, ma vie sociale, mon boulot et le TBC n’était juste pas jouable… J’ai donc mis fin à mon programme au bout de la semaine 4. Et c’est cette semaine, 4 semaines après l’avoir arrêté que je me suis enfin décidée à le reprendre. Bon, pour le coup, reprendre à la semaine 5 après 4 semaines d’arrêt, j’ai pleuré, mais qu’est ce que cela fait du bien !

Je ne pourrais pas vous faire une photo avant après comme on en voit tant sur le compte Instagram de Sonia Tlev, mais une de mes meilleures amies, j’ai nommé Ophélie (voir son insta ici), suit le programme sérieusement et termine cette semaine sa 12ème et dernière semaine et ses résultats sont juste exceptionnels. Bien sur, elle a aussi revu son alimentation qui est désormais plus équilibrée mais elle ne s’est pas privée. Elle a aussi fait un peu de cardio en allant courir car pour s’affiner, c’est surtout ça qui est nécessaire. Je ne serai donc pas votre exemple mais elle peut l’être, c’est elle qui a coaché ma reprise lundi dernier et elle a franchement assuré. Mon objectif est maintenant simple : finir comme je peux ce premier programme et me lancer sur le deuxième programme plus sérieusement en septembre. En éspérant que les résultats suivent, mais pour ça, il faudrait déjà que la volonté et la motivations soit davantage là pour dire adieu aux gâteaux et mignardises…

C00A5951 copie

Et maintenant ?

Ces photos qui illustrent l’article ont été faites à la fin de mon programme avec le coach sportif et je vois désormais une différence entre maintenant et ces photos. Elle n’est pas spectaculaire mais elle est tout de même visible et surtout je me sens un peu mieux dans mon corps. J’ai encore énormément de boulot pour m’accepter à ce niveau là mais j’y travaille et comme je l’ai dit, je reprends le TBC et compte faire le programme numéro deux en septembre. Parce que ma vie sera peut-être plus calme à la rentrée non ?

Je vous remercie de m’avoir lue et chapeau à ceux qui ont tenu jusque là. J’espère que cela vous motivera un peu et me motivera aussi ! Même si cet article aurait été plus utile en avril qu’en pleine canicule de juillet je vous l’accorde, mais j’étais trop occupée à faire du sport pour en parler.

C00A5918Baskets Nike
Débardeur Adidas
Corde à sauter Décathlon

Vous aimerez peut-être

10 Comments

  • Reply Justine 3 juillet 2015 at 0 h 33 min

    Ton article m’a vraiment plu (et oui je n’arrive pas à dormir et je l’ai lu en entier). J’ai l’impression de me reconnaître à travers ce que tu racontes. J’ai moi même fait de la gymnastique pendant 10 ans mais après une grave blessure (même si j’ai repris ensuite c’était plus fort que moi) j’ai du arrêté car je souffrais trop. Seulement maintenant, je continue à faire du sport dans une salle de muscu mais c’est surtout pour l’entretien je n’y prends pas vraiment de plaisir et ça me manque … Le sport occupe une place importante dans ma vie tout comme toi mais comme tu dis des fois il est difficile de trouver la motivation … J’aimerais commencer le TBC en août car je ne pourrais pas avant et je voula savoir si il est indispensable d’enchaîner sur le deuxième programme ? En tout cas merci pour cet article car le sport est vraiment un domaine qui m’intéresse et j’aime bien connaître les expériences d’autres personnes.

  • Reply mypbyhelo 3 juillet 2015 at 1 h 35 min

    Bravo pour ta motivation! Et merci de combler mes nuits difficiles…chaleur :)) a bientôt

  • Reply pazzapa 3 juillet 2015 at 7 h 44 min

    Hahahaha, je suis motivée également mais….c’est vrai qu’avec la canicule, j’ai un peu mis mes exercices de côté, préférant la compagnie du frigo à celle du tapis 😛

  • Reply verveinecitron 3 juillet 2015 at 11 h 31 min

    Bravo à toi pour cette motivation ! Moi j’ai beaucoup de mal à me motiver à me mettre au sport, l’envie est bien là mais avec des problèmes aux genoux je suis incapable de faire la majorité des exercices… Donc tant pis ! Continue comme ça en tout cas 🙂

  • Reply Coline 3 juillet 2015 at 19 h 19 min

    J’ai a peu près le même profil que toi, hyper sportive dans mon adolescence, gymnaste a 10h d’entraînement par semaine jusqu’à ce que je me fracture une vertèbre…j’ai essayé de compenser avec de l’escalade mais avec mon entrée en médecine j’ai tout laissé tombé! Maintenant, c’est dur de se motiver, et j’ai bien tenu les 5 premières semaines du TBC mais la avec le rythme de garde de 24h c’est duuuur! C’est rassurant de voir que je ne suis pas seule a avoir du mal a m’y tenir! On va trouver et le temps et la motivation, j’en suis sûre! Courage jolie Coralie et merci pour cet article

  • Reply damannerainbow 4 juillet 2015 at 9 h 24 min

    Merci pour ton retour sur le TBC, c’est vrai que certaines photos avant/après sont impressionnantes. Est-ce que tu pourrais donner le prix du programme ? Merci !!

  • Reply Julie - Mademoiselle est jolie 31 août 2015 at 13 h 31 min

    Hello hello,
    J’aimerais savoir où je peux trouver un coach – je vis dans le Sud-Ouest [ville du pruneau] et le TBC.
    Merci d’avance
    Julie – Mademoiselle est jolie [et motivée]

    • Reply Coralie L. 31 août 2015 at 16 h 35 min

      Hello 🙂

      Le TBC tu peux le trouver en ligne sur son site, et un coach je peux pas t’aidée par contre, regarde sur le web mais je ne pourrais pas t’en conseiller un en particulier.

      Bonne journée 🙂

  • Reply hiba 10 novembre 2015 at 8 h 57 min

    Merci

  • Reply amincissement lille  10 novembre 2015 at 8 h 58 min

    J’aime beaucoup toutes ces informations.
    Excellent article, merci beaucoup.

  • Laisser un commentaire