Looks

Ne jamais dire jamais

19 février 2015

une copie

Il y a un tas de choses que l’on pense ne jamais faire, que l’on espère ne jamais dire, des limites que l’on est sur de ne jamais dépasser. Ce mot jamais est tellement fort. On l’emploie à tort et à travers. On se persuade de son sens. On imagine que l’on maîtrise son sens, que c’est nous qui choisissons de ne pas franchir les limites. Mais quand la vie prends le dessus, quand le blog nous change petit à petit, quand pendant des mois c’est la seule chose qui nous réussit vraiment, quand on oublie un peu ce qui se passe autour ; certains jamais rentrent dans notre quotidien et je me rends bien compte aujourd’hui qu’il ne faut jamais, oh grand jamais, dire jamais.

Voici une liste de ces choses que je ne m’étais juré de ne jamais laisser arriver…

  • Jamais ce blog ne passera avant ma vie « réelle »
  • Jamais ma vie sera rythmée par le prochain sujet à écrire ou la prochaine photo à prendre
  • Jamais Instagram ne deviendra une drogue
  • Jamais je ferai trois nuits blanches pour programmer les articles de ma semaine de vacances
  • Jamais ce blog ou la prise de photos ne seront source de conflit avec mes proches
  • Jamais je ressentirai cette sensation de cœur qui ralentit car le blog bug
  • Jamais je n’irai dans une rue juste pour une photo Instagram
  • Jamais je ne passerai dix ans à mettre en scène mon petit déjeuner juste pour une photo Instragram
  • Jamais bloguer ne deviendra une corvée et une obligation
  • Jamais je ne serai dépendante de quoi que ce soit et encore moins d’un support web et fictif

Pourtant, certains de ces jamais deviennent notre quotidien. Sans que je n’ai trop eu le temps d’y faire attention. Ces jamais m’ont dépassée. Pour ma défense, le chômage les a bien aidé à s’installer. C’est plutôt flippant de prendre conscience que l’on est dépendant de quelque chose de si superficiel. J’ai l’impression de ne plus voir qu’à travers mon blog. Je ne profite plus d’un instant sans penser à comment je pourrais en parler ou à quelle photo je pourrais prendre. Vous m’avez tellement aidée à gagner en confiance en moi, j’ai tellement vécu de choses extraordinaires grâce au blog que j’ai l’impression de vous être redevable. Que vous allez m’en vouloir si je ne publie pas pendant 4 jours par ici. Et qu’une petite photo, au moins pour Insta, c’est rien, ça ne me coûte rien, que je vous dois bien ça. Mais depuis un an, j’en oublie parfois simplement de vivre ou de vivre un instant pour moi sans pour autant le partager et scruter le nombre de likes qu’il occasionnera. Une partie de ma tête est sans arrêt connectée, nuit et jour, pour remplir mon quota quotidien Instagram, il faut trouver le détail, mettre en scène, créer l’événement, se faire un thé pour la photo, aller dans cette ruelle pour la photo, attendre avant de dîner pour la photo, et inconsciemment demander à ses proches de suivre. Oh, les pauvres proches des blogueuses, photographe ou amis, qu’est ce qu’on ne leur fait pas subir. Ils mériteraient autant de reconnaissance que la blogueuse elle-même.

Maintenant que j’ai bel et bien pris conscience de ma dépendance à ce blog et aux réseaux qui l’accompagnent, il me faut me soigner petit à petit. Réapprendre à vivre pour moi seulement par moment. Je prendrai peut-être quelques jours de vacances par ici. Comme pour me prouver à moi-même que j’en suis capable. Comme pour me prouver à moi-même que je suis autre chose que « Elles en parlent ». Comme pour retrouver mes amis, ma famille, ma vie réelle. Ça peut vous paraître complètement fou, mais l’hyper connexion monte vite à la tête et nous fait perdre le sens des réalités. Je pensais pourtant être plus forte que ça… Et quand je reviendrai, ça ne sera pas par obligation, ce ne sera pas pour faire la Une Hellocoton, mais par simple envie de me vider la tête et de m’amuser, comme au début. Attention, je ne dis pas que je ne m’amuse pas en ce moment et je ne dénigre en aucun cas le blogging et toute sa magie, loin de là. Je m’amuse plus sur ce support que je ne suis jamais autant amusée de ma vie. Mais j’en suis trop dépendante. Voilà tout. Je reviendrai donc dans 2, 4 ou 7 jours en gardant en tête que ce blog ne doit plus jamais me couper de la vie réelle. Le seul jamais pour lequel je me battrais désormais.

Un dernier jamais qui m’a initialement inspirée ce look et le titre de cet article : Jamais je ne porterai une énorme veste en fausse fourrure. Mais ce jamais là, bien plus superficiel, je ne m’en veux pas de l’avoir dépassé. Merci encore à ma jolie Jess pour le prêt de cette petite beauté. Et merci Maman pour ce joli cadeau de Noël : mon sac Leather Satchel rouge dont je rêvais depuis longtemps. Un look pour le reste plutôt simple qui m’a, comme vous avez pu le voir, plus inspiré un petit instant phlio qu’un blablatage look. Mais par moment, ça fait du bien aussi. A très vite mes lecteurs et surtout lectrices adorées, je ne m’absenterai pas trop longtemps, c’est promis.

Photos : Modasic.

SHOP THE POST

IMG_9197 IMG_9237 copie IMG_9231 IMG_9198 IMG_9190 copie IMG_9227 IMG_9211 IMG_9176 copie IMG_9183

Sac Leather Satchel via Asos (soldé en camel)
Jean noir Asos
Pull Mango (similaire)
Manteau Topshop (emprunté à Jess)
Montre Daniel Wellington*
Baskets New Balance via Shoes.fr

Vous aimerez peut-être

12 Comments

  • Reply Girly sunshine 19 février 2015 at 19 h 42 min

    J’aime beaucoup ce look, ça change !! J’adore ton sac il est vraiment superbe.
    Ce que j’ai le plus aimé c’est cette liste de « jamais », je m’y retrouve tellement c’est fou !! Avec des touches d’humour en plus, au delà de tes jolis look je crois que ce que je préfère chez toi c’est ta façon d’écrire…
    xoxo

  • Reply Sophie So_addict "Les Idées SoAddict" 19 février 2015 at 19 h 49 min

    Oh ma chère Coralie.
    C’est vrai que ce n’est pas évident. J’avoue que moi aussi depuis septembre ça a pris une ampleur dingue dans ma vie et quelques fois il faut se re-centrer sur soit.
    C’est pas évident quand on est addict hein puai !!
    Bisous ma belle

  • Reply Claire 19 février 2015 at 19 h 51 min

    Hello Coralie,
    Texte touchant, comme à ton habitude, empreint de fragilité et en même temps de détermination, tu te poses les questions de ton époque. Je salue et soutiens ta reflexion et ta prise de recul…
    Va, vis et deviens….
    bises

  • Reply ririn15 19 février 2015 at 20 h 03 min

    Profites bien de cette pause ma belle ! On ne t’en voudra pas si tu ne postes pas pendant une semaine, no souci 😉
    (T’imagines combien on m’en voudrait moi qui ne postes limite qu’une fois par mois ;p)
    Gros bisous !

  • Reply Du style, Madame ! 19 février 2015 at 21 h 06 min

    c’est marrant de voir qu’involontairement et sans se douter la vie 2.0 prend le dessus sur la vie réelle, mon blog c’est mon bébé aussi !

  • Reply Sirop de Fraise 19 février 2015 at 22 h 41 min

    Prends un peu de recul et tu verras, tu vas te « retrouver ». Je suis certaine que cela te fera du bien…
    En attendant, ton sac est tellement beau ! 🙂
    Bises

  • Reply Laetitia 20 février 2015 at 9 h 20 min

    Je suis tombée par hasard sur ton article et ô joie comme j’avais besoin de lire ceci ! Je comprends chacun de tes mots, ce n’est pas fou de dire que le blog, tant il prend de la place dans notre quotidien, EST notre vie, je crois qu’il n’y a que les filles qui bloguent pour comprendre, en tout cas je partage entièrement ton avis et ne peux que t’encourager dans ta démarche « d’un pas en arrière » 🙂 Bisou ma jolie et prends soin de toi !

  • Reply Anaïs 20 février 2015 at 10 h 17 min

    Il est génial ton article ma douce. Bravo pour cette belle honnêteté !
    Bisous,
    Anaïs

  • Reply Gilberte 20 février 2015 at 13 h 13 min

    Cette veste en fourrure te va hyper bien

  • Reply naelleoip 20 février 2015 at 22 h 46 min

    Un super article coralie!!!! ce qu’il faut, c’est un juste equilibre entre blog et « le reste » mais moi même je pourrais ne faire que ca tout au long de ma journée, et pourtant j’aime mon taff! mais on devient addict…. je me reconnais dans pas mal de tes « jamais » et je me force parfois d’avoir des jours off d’instagram, mais cest duuuur lol et depuis 1 mois j’ai tellement de boulot que je n’arrive pas a être aussi souvent sur le blogs et ceux des autres, ca me rend malaaaade et pourtant c’est la vie ca! on peut pas tout faire de la même intensité en même temps!

    gros bisous ma belle et à bientôt!

    xxx
    http://www.once-in-paris.com

  • Reply Marion et Fanny 22 février 2015 at 21 h 37 min

    Et bien je ne peux que comprendre « tes petites vacances bien sur !  » , bonne cure 🙂 http://bows-and-girls.blogspot.fr/

  • Reply marina 23 février 2015 at 19 h 30 min

    coucou un bien bel article, plein de sens, d’umour et d’amour, alors profites de ta pause bonheur 😉
    tu nous manqueras
    kissous

  • Laisser un commentaire